FLASH
[23/11/2017] Ce n’est pas un gag (hélas) : le groupe EELV à la mairie de paris veut rebaptiser la journée du patrimoine en journée du matrimoine  |  Les forces irakiennes lancent l’opération finale pour nettoyer les dernières bases d’Isis dans le désert  |  [22/11/2017] Haute-Savoie : un individu tué par balle par un policier lors d’échanges de tirs contre un véhicule qui fonçait sur plusieurs policiers. 1 homme interpellé, 2 en fuite  |  Rennes – vols et agressions par 6 migrants illégaux dont un de « 11 ans »: arrêtés 3 fois en 3 jours, libérés, ils recommencent immédiatement  |  Débarquement massif d’Algériens sur les côtes espagnoles : une ‘attaque coordonnée’, selon un responsable espagnol  |  Et hop: le journaliste Frédéric Haziza accusé d’agression sexuelle – mais n’oublions pas Tariq Ramadan !  |  Multiculturalisme chéri : dans l’Essonne, un policier et sa femme ont été roués de coups devant leurs enfants  |  Les dirigeants allemands font pression pour la reprise des négociations de coalition par Merkel et éviter la paralysie du gouvernement  |  Israël détruit les habitations de deux monstres arabes palestiniens ayant commis des attentants  |  Israël dejoue une tentative de faire entrer des tonnes d’explosifs à Gaza. Pourquoi ne construisent ils pas une économie ?  |  A court d’analogies (facho, suprémaciste, Hitler et Mussolini sont très usés), les Trump haters le comparent maintenant à Charles Manson  |  Républicain soupçonné de harcèlement sexuel> Démocrates: « il doit démissionner ». Démocrate accusé> Démocrates disent: « il faut enquêter »  |  Explosion de démissions de politiciens, journalistes, artistes Démocrates américains accusés de harcèlement sexuel (ou pire)  |  Morale socialiste: Hollande savait que Thomas Thévenoud fraudait le fisc quand il l’a nommé secrétaire d’État au Commerce extérieur  |  Les discussions entre le Hamas et le Fatah du Caire tournent mal, *encore*  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 25 février 2013

Hugo, âgé de 11 ans, avait perdu connaissance le 25 janvier dernier dans les escaliers du collège-lycée Stendhal, situé dans le centre-ville de Grenoble, après qu’un camarade de classe a tenté de l’étrangler, a raconté la mère du collégien, Véronique Riggi, confirmant une information de France Bleu Isère.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

«Portant des traces de doigts sur le cou», selon sa mère, Hugo, qui s’était vu prescrire trois semaines d’arrêt par les médecins, avait également été «roué de coups par son agresseur».

Secouru par une lycéenne, l’adolescent avait été conduit à l’infirmerie de l’établissement «qui n’a pas prévenu les pompiers», a déploré Mme Riggi, fustigeant le «manque de considération» du proviseur qui n’aurait pas demandé de nouvelles de l’état de santé de son fils.

Le lendemain de cette tentative de strangulation, les parents d’Hugo avaient porté plainte contre le responsable du collège et contre le jeune agresseur. Depuis, Hugo a dû quitter le collège, dans lequel est toujours scolarisé son agresseur.

Ce dernier n’en était pas à sa première agression. En septembre dernier, à la sortie des cours, il avait déjà frappé Hugo, le prévenant qu’il lui «ferait la peau», a assuré Mme Riggi. La famille avait alors déposé une main courante auprès du commissariat de police et avait rencontré les responsables du collège qui, selon elle, s’étaient engagés à renforcer leur surveillance.

«Son agresseur a été convoqué dans le bureau du proviseur suite à cette strangulation, mais pas nous», s’est étonnée la mère, alors que le conseil de discipline a prononcé une peine d’exclusion avec sursis à l’encontre de l’adolescent qui a dû changer de classe.

«Si une exclusion avec sursis a été prononcée par le conseil de discipline qui est composé de parents d’élèves, de professeurs et du personnel administratif, c’est parce qu’il s’agissait d’une première agression au sein du collège», a expliqué le rectorat. «Cela n’excuse pas son geste, mais cet élève n’avait auparavant jamais fait parlé de lui», a-t-il justifié.

L’établissement, fermé pour cause de vacances, n’était pas joignable lundi.

http://www.ledauphine.com/societe/2013/02/25/grenoble-les-parents-d-un-collegien-agresse-par-un-camarade-portent-plainte-contre-le-proviseur

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz