FLASH
[18/01/2018] Mutinerie à la prison de Fleury-Mérogis : 123 détenus refusent de regagner leur cellule  |  Cette nuit, Tsahal et la police ont localisé les terroristes islamistes palestiniens qui ont assassiné le Rabbin Raziel Shevach le 9 janvier. Repérés, les colons arabes ont ouvert le feu. 1 a été tué et 2 autres ont été appréhendés. 2 policiers ont été blessés  |  [17/01/2018] Des Israéliens se sont rendu dans la capitale juive pour prier au Mont du Temple. Sans la présence des forces de sécurité, ils auraient été décapités aux cris d’Allahou Akbar – et l’UE veut faire croire qu’il faut partager la ville !  |  3 pays dans le monde (à part les USA), ont une rue Martin Luther King: le Sénégal, le Brésil, et Israël (King était profondément pro-israélien) – ça ne rime pas bien avec Apartheid  |  Eric Trump, votre père est-il raciste ? Mon père n’est pas raciste du tout, en fait, il ne voit qu’une seule couleur : le vert, l’économie !  |  Examen médical de Trump (par le médecin d’Obama): il ne boit pas, ne se drogue pas, ne fume pas, est en excellente santé physique et mentale – et a des gênes pour vivre 200 ans ! »  |  Pendant la nuit, Tsahal a arrêté en Judée Samarie 16 colons arabes suspectés de terrorisme  |  [15/01/2018] La gauche, toujours du côté du mal : Sadiq Khan, le maire de Londres, n’accueillera pas le président Trump, mais en 2001, il a représenté le prédicateur de haine Louis Farrakhan qui disait que les juifs sont des « suceurs de sang » et Hitler un « très grand homme »  |  Religion d’amour et de paix : en Irak, au moins 8 morts et 40 blessés dans un double attentat à Bagdad  |  [14/01/2018] Abou Hamza Hamdan, un terroriste du Hamas, a été éliminé lors d’un attentat à la voiture piégée à Sidon, au Liban  |  Sur MSNBC, un pasteur noir pro-Trump dit à la journaliste d’aller vivre en Haïti si elle doute que c’est un « pays de merde »  |  Tweet du Premier ministre indien Modi à Netanyahu: « Bienvenue en Inde, mon ami PM @netanyahu! Votre visite en Inde est historique et spéciale. Elle renforcera encore l’étroite amitié entre nos deux pays »  |  La Pologne pourrait tenir un référendum pour quitter l’UE, selon Donald Tusk  |  Israël ferme ses missions diplomatiques de Biélorussie, République dominicaine, Érythrée, Irlande et Lettonie pour en ouvrir d’autres en Afrique  |  En Autriche, 20 000 manifestants qui rejettent le principe démocratique contre la coalition gouvernementale incluant l’extrême droite – mais l’extrême gauche criminelle, pas de problème  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 26 février 2013

CEF-1

Michel Garroté, réd en chef – Des cardinaux archevêques français, ceux de Paris, Lyon et Bordeaux, insistent, sur les « qualités nécessaires » au futur chef de l’Église catholique. Le prochain pape devra avoir « suffisamment d’ouverture d’esprit pour comprendre ou au moins essayer d’entrer dans des cultures différentes », déclare l’archevêque de Paris, Mgr André Vingt-Trois. Il faut qu’il soit « humble, qu’il ne se prenne pas pour le bon Dieu. Il faut quand même qu’il soit malin ».

Et il faut qu’il ne soit « pas seulement une devanture », ajoute Mgr Vingt-Trois, Président la Conférence des Evêques de France. « L’âge n’est pas un critère déterminant », ajoute le prélat. Le critère de la nationalité « n’est pas le principal » non plus, ajoute-t-il. « Ce qui me paraît le plus important, c’est la capacité d’écoute », dit-il.

L’archevêque de Lyon, Mgr Philippe Barbarin, souhaite un pape « capable d’écouter tout le monde ». Il faut aussi qu’il puisse « tenir dans la bourrasque, dans les contradictions, le conflit ». Il devra être « vraiment solide ». « Succéder à un géant ne sera pas facile », estime le Primat des Gaules.

Selon lui « on n’aura pas de très grands gabarits comme les deux prédécesseurs, mais cela n’a pas d’importance ». Quant à élire un pape africain ou latino-américain, « Pourquoi pas ? », répond Mgr Barbarin. « Mais je n’élirai pas un Sud-Américain parce qu’il est Sud-Américain. Ce n’est pas le look qui m’intéresse, mais la personne ».

L’archevêque de Bordeaux, Mgr Jean-Pierre Ricard, rappelle qu’il faut choisir « un homme spirituel, un homme de Dieu, un intellectuel ». Soulignant que le futur pape devra, paraît-il, beaucoup voyager, il souhaite « un homme de relations qui ait une connaissance des situations internationales » et idéalement « de quelques langues ».

Pour ce qui me concerne – cela sera ma conclusion – je ne comprends pas très bien pourquoi ces trois cardinaux archevêques français, par le biais des médias hexagonaux, publient cette offre d’emploi pour pape candidat. Si tous les cardinaux de la planète faisaient de même, l’on aurait le sentiment hautement désagréable, que le pape est élu à l’avance par les médias et non par le prochain Conclave des cardinaux électeurs.

De plus, je trouve plutôt lamentable – et un brin pathétique – que des cardinaux archevêques français insistent à ce point, dans leurs entretiens avec des journalistes, sur le fait que le successeur de Benoît XVI devrait être, selon eux, ouvert d’esprit pour comprendre des cultures différentes, capable d’écouter tout le monde et avoir une connaissance des situations internationales.

A lire toutes ces exigences temporelles, horizontales, pastorales et politiciennes, j’ai la sensation légèrement agaçante que les cardinaux archevêques français sont obsédés par le politiquement correct.

Il est vrai qu’en France, le clergé catholique et la presse catholique attachent une importance disproportionnée à « l’écoute » de l’islam, à « l’ouverture » à l’islam et à la disposition au soi-disant « dialogue » avec l’islam ; qui lui, ne voit dans le dialogue, qu’une occasion, une de plus, d’avancer ses pions. Ceci explique sans doute cela.

Avec mention www.dreuz.info

http://www.lepoint.fr/societe/vatican-les-cardinaux-francais-dressent-le-portrait-robot-ideal-du-pape-26-02-2013-1632552_23.php

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz