Publié par Gaia - Dreuz le 27 février 2013

Une femme a été victime d’une violente agression physique hier, aux alentours de 10 heures, alors qu’elle marchait seule en centre-ville de Romans, dans une rue pourtant calme. « Il m’a fait tomber, puis m’a mis des coups de pied dans la tête »

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La sexagénaire se rendait chez son médecin quand un homme âgé d’une trentaine d’années, caché derrière un muret, s’est jeté sur elle : « Il a violemment saisi mon sac à main, que je tenais fermement contre moi, et m’a projetée contre le mur », raconte la victime. « Comme je ne voulais pas lâcher, il m’a ensuite fait tomber puis traînée par terre sur deux ou trois mètres pour nous isoler des regards. Là, alors que j’étais au sol et que je tenais toujours mon sac, il m’a mis plusieurs coups de pied dans la tête, dans les bras, et au thorax avant de s’enfuir en courant », poursuit-elle.

Secourue par une passante, qui a par ailleurs prévenu la police, la victime s’est ensuite rendue chez son médecin qui a pu constater de nombreuses ecchymoses au visage et lui a prescrit 15 jours d’ITT. La sexagénaire s’est ensuite rendue au commissariat de police afin de déposer une plainte.

La précision du témoignage de la victime a également permis aux enquêteurs d’arrêter, hier, son agresseur présumé ainsi que sa compagne. Cette dernière, déjà interpellée la semaine dernière pour des faits similaires sur une femme de 85 ans, et soupçonnée d’être l’auteur d’une autre agression dans le même quartier il y a quelques jours, aurait reconnu, tout comme son conjoint, les faits lors de sa garde à vue.

http://www.ledauphine.com/actualite/2013/02/26/agressee-et-frappee-au-visage

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

22
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz