FLASH
[17/08/2018] Jérusalem : attentat au couteau, un policier blessé par un terroriste musulman palestinien, qui a été neutralisé  |  Dreuz lance un appel aux lecteurs: aidez-nous à passer au crible pendant 24 h les Fake News des radios du service public français  |  Laurent Ruquier défend son ami Gilbert Rozon, accusé d’agressions sexuelles: « Il n’a tué personne » (non, il a juste violé plusieurs femmes)  |  Suisse : à Genève 5 jeunes femmes sauvagement tabassées, 2 blessées graves, par « des Maghrébins de cités venus de France »  |  Automobiliste tué par balle à Paris: le policier mis en examen et interdit d’exercer  |  Une ex-esclave sexuelle yézidi aurait fui l’Allemagne après y avoir revu son bourreau, infiltré parmi les réfugiés  |  Grenoble : 2 migrants Albanais tirent des coups de feu sur un groupe de personnes et sont interpellés après une course-poursuite  |  Primes en liquide : Claude Guéant condamné en appel à la prison ferme  |  Effet Trump : l’emploi des jeunes est au plus bas depuis 50 ans – quel horrible président ce Trump  |  « Nous ne voulons pas de migrants africains, ils ne viennent pas pour travailler pour les aides sociales » Andrej Babiš, premier ministre tchèque  |  Un engin explosif a détoné en Italie, près d’un siège du parti La Ligue  |  Israël : durant la nuit, l’armée a arrêté en Judée Samarie un terroriste musulman palestinien recherché  |  [16/08/2018] La ‘Reine du soul’ Aretha Franklin est décédée d’un cancer du pancréas à l’âge de 76 ans  |  1 terroriste du FPLP d’un camp de réfugiés palestiniens du sud Liban a été arrêté alors qu’il entrait en Israël avec un passeport belge  |  Tsahal a arrêté 8 terroristes musulmans pendant la nuit en Judée et en Samarie, dans le cadre des opérations de lutte contre le terrorisme  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 27 février 2013

Les faits ont eu lieu ce mercredi matin. Trois personnes ont été tuées, dont l’auteur des coups de feu. Ce dernier, 42 ans, était employé depuis plus de dix ans dans l’usine où le drame s’est noué.

Un employé d’une usine de bois en Suisse a ouvert mercredi le feu sur ses collègues à la cantine de l’entreprise, tuant deux d’entre eux et blessant sept autres, avant de mourir dans des circonstances qui ne sont pas claires et sans que l’on connaisse encore les raisons de son geste.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Ce Suisse de 42 ans, employé depuis plus de dix ans dans l’usine, a mis en joue ses victimes avec un pistolet au moment d’une pause pour le petit-déjeuner, a indiqué le chef de la police criminelle de Lucerne, Daniel Bussmann. Des victimes ont aussi été retrouvées dans le couloir qui menait à la cantine et à un autre endroit.

« Nous ne savons pas quelles étaient ses motivations », a ajouté le policier. Il n’a pas précisé comment cet homme est mort, la police renvoyant aux résultats de l’autopsie en ajoutant que les témoignages diffèrent sur la façon dont s’est déroulée la fusillade. M. Bussman a refusé de se livrer à des « spéculations ».

Le drame a eu lieu dans une usine de bois du groupe autrichien Kronospan à Menznau, une petite commune dans le centre de la Suisse, non loin de Lucerne.

Cet employé était « très calme » et ne « se faisait pas remarquer », a dit Mauro Capozzo, le directeur de l’entreprise Kronoswiss. « Nous sommes très surpris, nous n’arrivons pas à comprendre », a-t-il ajouté.

Urs Fluder, membre de la direction, s’est déclaré « sous le choc, totalement abasourdi ».

Selon le journal Blick, l’auteur de la fusillade était père de famille et occupait un emploi de conducteur de machines. Un de ses collègues a affirmé qu’il souffrait depuis un certain temps de problèmes psychiques. « Il a changé l’année dernière. Il parlait souvent tout seul, ou parlait avec des gens qui n’étaient pas là. Souvent il changeait complètement de sujet au milieu d’une conversation, on pouvait à peine encore parler avec lui », a-t-il assuré.

Cependant, cet ancien kickboxeur ne s’est jamais montré agressif, a-t-il ajouté, « il était bizarre, mais on n’aurait jamais pensé qu’il allait en arriver là ».

Trois hélicoptères sanitaires de la REGA (assistance médicale aérienne) ont évacué quatre blessés graves dans deux hôpitaux.

Une messe est prévue jeudi et une cellule de soutien psychologique a été mise en place

Le débat sur les conditions de détention des armes en Suisse revient régulièrement. Le 2 janvier dernier un marginal de 33 ans avait tué trois femmes et blessé deux hommes dans le hameau de Daillon, dans le Valais, tirant plusieurs dizaines de de coups avec deux armes dans les rues du hameau, avant d’être blessé par la police.

http://www.ledauphine.com/actualite/2013/02/27/plusieurs-morts-dans-une-fusillade-dans-une-usine

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz