Publié par Michel Garroté le 7 février 2013

îles Kouriles
îles Kouriles

Michel Garroté, réd en chef – Deux avions chasseurs russes, des SU-27, sont entrés illégalement, ce jeudi, 14h59 locales, soit 05h59 GMT, dans l’espace aérien japonais. Cette provocation russe arrive quelques heures après que le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, ait dit vouloir trouver une solution mutuellement satisfaisante à propos des îles japonaises Kouriles du Sud qui ont été annexées par les Soviétiques à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Par ailleurs, la marine de guerre chinoise, en ciblant un de ses radars de tir sur un navire de guerre japonais, a franchi une étape offensive sans précédent dans le cadre des tensions permanentes dans les eaux contestées – y compris autour de l’archipel japonais des îles Senkaku – entre les deux pays. Cibler un radar de tir sur un navire, signifie, concrètement, illuminer un navire par une conduite de tir, le stade ultime avant le tir proprement dit. Le Japon a en effet révélé tout récemment qu’un de ses destroyers a été ciblé par le radar de tir d’une frégate chinoise.

De plus, un hélicoptère militaire japonais a été ciblé de la même façon par la marine de guerre chinoise. C’est la première fois que le Japon est visé de la sorte par le système d’armes chinois. Un expert occidental souligne qu’à force de jouer comme cela avec le feu, en s’approchant de plus en plus près des flammes, on risque le malentendu et l’incident qui dégénère. En clair, la Chine prend volontairement le risque d’une réaction technique programmée à ses conduites de tirs.

Il y a quelques semaines, la Chine a envoyé deux de ses avions de chasse J-10 pour soi-disant « contrer » deux chasseurs F-15 japonais, qui eux-mêmes suivaient un avion militaire chinois ayant illégalement survolé une zone sous souveraineté japonaise. Les provocations chinoises incessantes, en mer et dans les airs, font redouter aux occidentaux, qu’une « erreur de calcul » ne suscite – mécaniquement – une escalade militaire.

Les offensives – russe contre les îles Kouriles et chinoise contre les îles Senkaku – ne doivent être sous-estimées. Ces offensives mettent en péril la Zone Pacifique et obligent les USA à y concentrer leurs forces navales, alors que celles-ci sont, en ce moment, indispensables, dans la région du Golfe, notamment en raison de l’instabilité dans nombre de pays musulmans.

Reproduction autorisé

Avec mention www.dreuz.info

îles Senkaku
îles Senkaku

4
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz