Publié par Michel Garroté le 1 février 2013

La prochaine fois c'est Marion Maréchal Le Pen qui montre son cul
La prochaine fois c’est Marion Maréchal Le Pen qui montre son cul

Michel Garroté, réd en chef – La politique française se joue parfois au raz de pâquerettes et même des fesses. C’est Nabil Touati Palestinouf, sur le HuffPost, qui m’a fait marrer en premier avec cette anecdote à propos de Bruno Gollnisch montrant son cul. Nabil Touati écrit notamment (extraits adaptés ; j’ai corrigé les fautes d’orthographe ; cf. 1er lien vers source en bas de page) : Protester contre l’incitation à la débauche en exhibant ses fesses : il fallait oser, le Front National l’a fait. La scène s’est déroulée en pleine assemblée plénière du Conseil régional de Rhône-Alpes réuni, le 31 janvier, pour voter son budget. Une élue du Front National a défendu en début d’après-midi une série d’amendements visant à réduire le budget consacré à la décadence culturelle.

Nabil Touati : Une coupe budgétaire qui contribuerait, selon elle, au désendettement de la région. Liliane Boury a soigné son premier effet en évoquant les gesticulations obscènes et sacrilèges des Pussy Riot. Puis au nom de la lutte contre la barbarie, elle s’en est prise à un site de téléchargement musical subventionné par la région. Agacée par certaines chansons jugées dégueulasses, l’élue frontiste a amusé – à son corps défendant (ndmg – sans jeu de mot) – l’assistance en citant longuement des paroles qualifiées de tentation à la perversion. L’assemblée mi-hilare, mi-étonnée a ainsi pu entendre dans la bouche de l’élue horrifiée les mots pénis, tronche à cul, jouir, nique ta mère ou encore pute.

Nabil Touati : Des paroles perverses chantées par des artistes décadents aux yeux du FN ou plus simplement décalés pour les connaisseurs de la scène rock. Pour lui répondre, le conseiller régional écologiste Olivier Longeon a lu un passage de Gargantua citant le fameux torchecul de Rabelais. Un autre élu frontiste s’est ensuite brillamment illustré. Bruno Gollnisch a en effet baissé son pantalon (cf. 2ème lien en bas de page) en signe de protestation contre les décisions culturelles de la région. Une provocation quasiment annoncée quelques minutes plus tôt : Chers collègues de gauche, ne soyez pas choqués qu’on joigne éventuellement le geste à la parole, a-t-il prévenu (fin des extraits adaptés de la chronique de Nabil Touati parue sur le HuffPost ; cf. ci-dessous 1er lien vers source).

Entre obscénité morale et obscénité idéologique, le choix reste cornélien.

La prochaine fois, j’aimerais autant que cela soit Marion Maréchal Le Pen qui nous montrât son cul.

Reproduction autorisée

Avec mention www.dreuz.info

Et sources :

http://www.huffingtonpost.fr/2013/01/17/video-gollnisch-montre-fesses-en-baissant-son-pantalon_n_2595810.html?utm_hp_ref=france

http://www.leparisien.fr/lyon-69000/bruno-gollnisch-montre-ses-fesses-au-conseil-regional-31-01-2013-2529027.php

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

38
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz