Publié par Michel Garroté le 7 février 2013

vin-italien

Michel Garroté, réd en chef – Le Parquet de Milan ouvre une enquête sur le directeur général du géant énergétique italien Eni, Paolo Scaroni, dans le cadre d’une affaire de pots-de-vin versés par une filiale du groupe, Saipem, au gouvernement algérien en échange de contrats. La police financière mène en ce moment des perquisitions aux sièges d’Eni et de Saipem ainsi qu’au domicile de Scaroni. Sobre, le groupe Eni ne fait aucun commentaire. Il est hallal le pot de vin italien ?

Reproduction autorisé

Avec mention www.dreuz.info

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

3
0
Merci de nous apporter votre commentairex