Publié par Michel Garroté le 1 mars 2013

AMNESIE

Michel Garroté, réd en chef –- Le tribunal correctionnel de Créteil a remis en liberté dix dealers, à la suite d’une erreur de procédure d’un juge d’instruction. Le magistrat a fait une confusion entre deux dates dans le calendrier de sa propre enquête. Ce narco-dossier était emblématique du travail de fourmi des enquêteurs pour faire tomber ce réseau de drogue. Un réseau de Champigny-sur-Marne, qui avait mis en coupe réglée la cité des Boullereaux, considérée comme la deuxième plaque tournante du trafic de cannabis dans la région parisienne. Les policiers sont furieux. Ils sont d’autant plus furieux que la ministre de la Justice, Madame Taubira, ne veut pas les recevoir à son ministère.

Reproduction autorisée avec mention www.dreuz.info

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/03/01/01016-20130301ARTFIG00398-dix-dealers-presumes-liberes-par-erreur-la-police-s-indigne.php

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz