FLASH
[26/09/2018] le paquet de Paris ouvre une enquête après la diffusion d’un clip du rappeur Nick Conrad appelant à « pendre les blancs »  |  [25/09/2018] La France refuse l’Aquarius bourré d’étrangers illégaux et suggère qu’il accoste à Malte  |  Comme l’a expliqué Trump, la Chine ne peut pas gagner son bras de fer tarifaire contre les Etats-Unis. La guerre commerciale de Trump prend une dimension militaire avec la vente d’armes de chasse à réaction à Taiwan  |  [24/09/2018] Allo tonton, pourquoi tu tousses ? A Grenoble un musulman fiché S a tenté de mettre le feu à une chapelle, car l’islam est une religion d’amour  |  Comme promis lors de l’élection, le gouvernement italien serre la vis sécuritaire et anti-étrangers illégaux  |  La Belgique est scandalisée par la libération de Noureddine C., condamné en 2007 à 30 ans de prison pour le meurtre d’une policière  |  Pendant la présidentielle, Benalla posait avec son arme pour un selfie… sans port d’armes, mais la justice n’est pas égale pour tous  |  L’Aquarius demande l’autorisation de débarquer 58 « migrants » (le vrai terme est étrangers illégaux) à Marseille  |  Sous les pressions de l’Italie, le Panama retire son pavillon à L’Aquarius  |  Ecosse : interdiction d’arborer un drapeau palestinien (ne pas se réjouir trop vite : les drapeaux israélien, catalan, du Vatican, tricolore irlandais, etc. sont également interdits)  |  Paris : Un adolescent de 17 ans tué à coups de couteau en pleine rue. Toujours le couteau…  |  Dans un nouveau sondage Fox News, le soutien du public pour Kavanaugh a chuté de 5% à 40%  |  Une seconde femme accuse Brett Kavanaugh de comportement sexuel douteux quand ils étaient étudiants  |  Marseille : Attaqués par environ 40 racailles, la police contrainte de faire feu à deux reprises pour éviter d’être lynchée  |  Censure des voix conservatrices : James Wood viré de Twitter. A qui est-ce jamais arrivé à gauche ?  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 3 mars 2013

Ils les avaient presque oubliés. Mais la remise en liberté, après une erreur de procédure, de 10 personnes soupçonnées de dealer de la drogue dans le quartier des Boullereaux à Champigny jusqu’à l’automne 2011, a fait remonter de bien mauvais souvenirs aux habitants.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Relâchés jeudi sur une erreur de calendrier entre ordonnances de renvoi et de maintien en détention, les dealeurs devaient être jugés du 8 au 12 avril. «Allez savoir s’ils vont être là, avance une retraitée du quartier. Ils ne vont sans doute pas se bousculer pour venir à leur procès. C’est d’autant plus dommage que depuis deux ans, nous, on respire mieux dans le quartier. Même s’il y a encore quelques petits trafics, cela n’a plus rien de comparable avec avant».

Les dealeurs fouillaient visiteurs, livreurs, médecins…

Un constat d’apaisement également réalisé par la municipalité : «Un gros travail a été fait et continue sur ce secteur. Nous espérons simplement que ce travail continuera à porter ses fruits».

Au plus fort des trafics, les visiteurs, médecins, livreurs, et autres distributeurs de prospectus, inconnus des dealeurs, étaient fouillés avant de monter dans les étages, histoire de vérifier qu’il ne s’agissait pas de policiers déguisés. Une situation telle que les autorités avaient fait du quartier des Boullereaux, baptisé «Shitland», l’une des priorités d’action.

Deux ans d’enquête pour démanteler le réseau

A longueur de semaines, tous les services de police départementaux ou du commissariat local, y organisaient des opérations. Et ponctuellement, de grosses «descentes» semaient la panique parmi clients et trafiquants.

Au total, 23 personnes, soupçonnées d’avoir participé à ce réseau, à des degrés divers, sont impliquées dans ce dossier. Membres de cette famille très connue de Champigny ou gravitant autour d’elle, le réseau pouvaient engranger jusqu’à 30 000 € par jour. Deux ans d’enquête avait été nécessaire pour identifier tous les protagonistes et mettre les principaux sous les verrous.

http://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/dealeurs-relaches-mairie-et-habitants-de-champigny-depites-01-03-2013-2608951.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz