FLASH
[18/11/2017] Espagne : la police espagnole a ouvert le feu sur un Français qui criait « Allahou Akhbar » à un péage près de la frontière française  |  Les tanks de l’armée israélienne ont procédé à des tirs de mise en garde sur les forces syriennes près de la frontière du Golan  |  [17/11/2017] L’explosion d’un pipeline au Bahreïn considérée comme une mise en garde de l’Iran  |  Retrait de sa nationalité à un « Danois de papier » parti combattre avec ISIS  |  La candidature de l’iran à la tête de l’UNESCO n’a pas été retenue  |  [16/11/2017] La deuxième vague de réfugiés balaiera l’Europe, se préoccupe l’ONU  |  Une Suédoise violée par des réfugiés se suicide après que le procureur ait conclu à un « manque de preuves »  |  Des citoyens iraniens ont attaqué la voiture du président Rohani pour l’extraire du véhicule et le lyncher  |  Des avions de combat israéliens ont survolé la région du Djebel Sheikh (Hermon), ainsi que plusieurs villes du sud du Liban  |  Israël, toujours aussi nul en blocus : 15 392 tonnes de biens de consommation, répartis sur 498 camions, livrés hier à Gaza  |  France : chômage en hausse. USA : chômage en baisse. Et Macron dit qu’on ne peut diriger un pays et tweeter…  |  Oups! 3 véhicules de la police incendiés ce matin devant le commissariat d’Antony en banlieue parisienne  |  Supprimé des médias : le grand mufti d’Arabie Saoudite, Abdelaziz al-Cheïkh, lanche une fatwa interdisant de tuer des juifs et de manifester contre Israël  |  Un tableau de Léonard de Vinci vendu hier pour 405 millions$ – pris pour un faux en 1958, il avait été vendu 57$  |  [14/11/2017] #Californie, #Rancho Tehama : des enfants ont été évacués par bus scolaire  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 3 mars 2013

Ils les avaient presque oubliés. Mais la remise en liberté, après une erreur de procédure, de 10 personnes soupçonnées de dealer de la drogue dans le quartier des Boullereaux à Champigny jusqu’à l’automne 2011, a fait remonter de bien mauvais souvenirs aux habitants.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Relâchés jeudi sur une erreur de calendrier entre ordonnances de renvoi et de maintien en détention, les dealeurs devaient être jugés du 8 au 12 avril. «Allez savoir s’ils vont être là, avance une retraitée du quartier. Ils ne vont sans doute pas se bousculer pour venir à leur procès. C’est d’autant plus dommage que depuis deux ans, nous, on respire mieux dans le quartier. Même s’il y a encore quelques petits trafics, cela n’a plus rien de comparable avec avant».

Les dealeurs fouillaient visiteurs, livreurs, médecins…

Un constat d’apaisement également réalisé par la municipalité : «Un gros travail a été fait et continue sur ce secteur. Nous espérons simplement que ce travail continuera à porter ses fruits».

Au plus fort des trafics, les visiteurs, médecins, livreurs, et autres distributeurs de prospectus, inconnus des dealeurs, étaient fouillés avant de monter dans les étages, histoire de vérifier qu’il ne s’agissait pas de policiers déguisés. Une situation telle que les autorités avaient fait du quartier des Boullereaux, baptisé «Shitland», l’une des priorités d’action.

Deux ans d’enquête pour démanteler le réseau

A longueur de semaines, tous les services de police départementaux ou du commissariat local, y organisaient des opérations. Et ponctuellement, de grosses «descentes» semaient la panique parmi clients et trafiquants.

Au total, 23 personnes, soupçonnées d’avoir participé à ce réseau, à des degrés divers, sont impliquées dans ce dossier. Membres de cette famille très connue de Champigny ou gravitant autour d’elle, le réseau pouvaient engranger jusqu’à 30 000 € par jour. Deux ans d’enquête avait été nécessaire pour identifier tous les protagonistes et mettre les principaux sous les verrous.

http://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/dealeurs-relaches-mairie-et-habitants-de-champigny-depites-01-03-2013-2608951.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz