FLASH
[15:36] Le gouvernement français lance un groupe de réflexion sur la prostitution des mineures. Ils ont besoin d’un groupe de réflexion pour un sujet pareil ?  |  Le maire communiste de New York annonce une vague de 9 000 chômages techniques dans un contexte de crise budgétaire suite à sa gestion déplorable  |  Gavin Newsom, gouverneur de Californie, interdit les véhicules à essence à partir de 2035  |  Un rapport du Sénat lie Hunter Biden (le fils de Joe) à un « réseau de prostitution et de traite des êtres humains »  |  La Belgique passe au rouge sur la carte européenne du coronavirus  |  Pékin derrière la demande de la Barbade à abandonner la Reine d’Angleterre comme chef d’État  |  Un navire de guerre russe entre en collision avec un navire danois  |  Les États-Unis rejettent Loukachenko comme dirigeant légitimement élu du Belarus  |  Les électeurs de Biden attaquent la maison d’un supporter de Trump du Minnesota  |  Portland refuse l’autorisation de rassemblement des Proud Boys à cause du COVID, et autorise le rassemblement Black Lives Matter en raison de la liberté d’expression  |  Le Venezuela va expédier du pétrole à l’Iran malgré les menaces de sanction américaines  |  Les négociations à Abou Dhabi entre les États-Unis et le Soudan se sont terminées sans avancée sur la reconnaissance d’Israël par le Soudan  |  4 antifa, dont le partenaire d’un homme tué à Kenosha, poursuivent Facebook pour avoir « permis à des milices de droite de recruter »  |  Portland : Des émeutiers antifa et soutiens de Biden ont tiré un mortier sur le bâtiment de la police  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 5 mars 2013

 

L’association la libre-pensée a fait annuler le bail par le tribunal administratif de Rennes emphytéotique signé à l’Association culturelle des musulmans de Vannes par la Ville.

Ce bail portait sur la location d’un terrain de 1500 m2 appartenant à la municipalité sur lequel l’association musulmane prévoyait d’édifier un « bâtiment » de 831 m².

« Nous ne nous opposons pas à ce que la mairie vende le terrain à l’association dans le cadre d’une opération privée, explique son président, Pierrick Le Guennec. Nous ne voulons pas que la collectivité prenne en charge indirectement un terrain destiné à édifier un lieu de culte. La laïcité, c’est la liberté de conscience garantie par la République, c’est le refus de reconnaître, donc de salarier ou de subventionner, un culte quel qu’il soit. L’islam n’est pas la question. C’est le respect pur et simple de la loi de 1905 qui nous importe. »

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Le bail avait été signé pour la sommes symbolique de 4000 euros par an pour 50 ans.

La mairie, condamnée aux dépens, n’a pas fait appel. En 2010, il avait déclaré : «le recours ne donnera rien, sauf s’il y a un revirement de situation nationale. Dans ces cas-là, ce sont toutes les mosquées françaises qui sont visées».

 

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info et source citée.

http://www.letelegramme.com/ig/generales/france-monde/france/deux-projets-de-mosquee-contestes-a-locmine-et-vannes-03-03-2013-2023348.php

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz