FLASH
[18/02/2019] A l’instant : en Syrie, deux explosions dans la province d’Idlib détenue par les rebelles ont tué au moins 15 personnes  |  [15/02/2019] Alsace: des #giletsjaunes ont tenté de bloquer le journal ‘DNA’  |  Sur les 10 dernières années, 65% des tests de missile de l’Iran ont échoué : où ils sont terriblement malchanceux, ou quelqu’un les aide à être malchanceux  |  [14/02/2019] Le Sénat approuve la nomination de William Barr au poste de ministre de la Justice (et j’espère que cette fois Trump a fait le bon choix et que des têtes vont tomber)  |  Dernier sondage élection israélienne : Likoud (centre droit, Netanyahu) : 32 points. Resilience (centriste) 20, Yesh Atid (centre gauche) 11, New Right 10  |  Historique et impressionnant : Netanyahou est assis aux côtés du ministre des Affaires étrangères du Yémen au sommet de Varsovie  |  [13/02/2019] Le taux d’approbation du travail de Trump a progressé de 7 points après le shutdown  |  [12/02/2019] Slovaquie : refus total de l’islam, refus de construire même une seule mosquée  |  On le savait mais mieux vaut le signaler : après 2 ans d’enquête, 200 témoins interrogés, 300 000 documents confidentiels analysés, le Sénat confirme : aucune preuve de collusion entre Trump et la Russie  |  Gaza : Israël offre la réhabilitation de la population contre la démilitarisation – le Hamas refuse  |  Un tribunal fédéral américain a jugé le narco trafiquant El Chapo coupable de 10 chefs d’accusation, qui peuvent lui valoir le reste de sa vie en prison  |  [11/02/2019] Londres : pour tenter de subjuguer l’épidémie, les condamnés pour agression au couteau seront tagués avec un GPS à leur sortie de prison  |  [08/02/2019] 3 terroristes musulmans abattus lors d’émeutes violentes le long de la frontière de Gaza  |  Aide humanitaire au Venezuela: Maduro assure qu’il ne laissera rien rentrer – ça c’est un humaniste comme Mélenchon les aime !  |  Pologne, 1982 : quelqu’un lit 1984 de George Orwell, lève les yeux et dit : « pourquoi ça s’appelle une fiction ? »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 6 mars 2013
les gauchistes aiment la dialectique antisémite de Chavez
La dialectique antisémite et pro-iranienne de Chavez ne gênait pas Sean Penn

Le sionisme est « le sentiment le plus pourri de l’humanité », disait Chavez pour disqualifier son concurrent politique, catholique pratiquant aux origines juives, Henrique Capriles Radonski. Il n’hésitait pas à traiter Radonski d’agent sioniste, d’apatride, de porc, autant de douceurs qui représentent une belle âme dans certains milieux gauchistes. Un bon antisémite est un antisémite mort. Ciao Chavez : le Vice President Nicolás Maduro a expliqué être allé à l’hôpital militaire ou Chávez était traité en phase terminale, à l’abri du public, quand il a “reçu la plus difficile et tragique information qui puisse être transmise à la population.”

Baisés si les juifs arrivent au pouvoir
« Baisés si les juifs arrivent au pouvoir »

Chavez laisse un pays dans une déroute que les pleurs et scènes d’hystérie des Vénézuéliens ayant appris sa mort ne cacheront pas très longtemps.

  • Chavez a dilapidé les ressources pétrolières du pays (4e exportateur mondial) pour acheter les votes de la population pauvre – celle qui aujourd’hui pleure le « commandante », en finançant de grands travaux qui ont ruiné le pays.
  • Il a insisté à vendre son pétrole à perte à des pays comme Cuba et le Belarus, ce qui n’était déjà plus tenable d’un point de vue fiscal.
  • Le taux d’homicide est passé à 69 pour 100 000 habitants, l’un des plus élevé au monde, en raison du soutien qu’il apporte aux gangs criminels qui lui sont loyaux.
  • La monnaie du Venezuela, le Bolivar, a perdu 55 % de sa valeur en 2011 avant les élections, tandis que les revenus se sont écroulés et l’inflation est partie en vrille.
  • L’industrie pétrolière, entièrement nationalisée, et qui représente 95 % des exportations du pays, ressemble plus à une expérience socialiste qui a tourné au cauchemar qu’au moteur d’une économie forte.
  • L’explosion des manifestations antisémites, du vandalisme et des attaques des médias contre les juifs (« nous sommes « baisés » si un juif arrive au pouvoir » titrait un journal pro-Chavez avant la dernière élection) et les institution juives ont fait fuir la communauté juive, qui est passée de 30,000 avant la prise du pouvoir par Chavez il y a 14 ans, à 9,000 maintenant.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Payés par Chavez, ils pleurent leurs salaires - pas l'homme
Payés par Chavez, ils pleurent surtout leurs salaires

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :