FLASH
[23/04/2018] Sky News a vu trois camions de l’armée se rendre sur le banc de Salisbury où l’ancien espion Sergei Skripal et sa fille Yulia ont été retrouvés après avoir été empoisonnés  |  Un juif orthodoxe a été poignardé il y a quelques minutes près de l’Empire State Building à Manhattan  |  Toronto : le conducteur du Van qui a foncé sur la foule a été arrêté (8 blessés, 2 morts)  |  Toronto : 10 blessés, 2 morts par un Van qui a foncé dans la foule dans le quartier juif. Accident ou attentat ?  |  Gaza : Un terroriste s’est fait explosé et a blessé trois autres personnes dans un accident du travail « mystérieux » à Beit Lahiya  |  [22/04/2018] Afghanistan : un membre de la religion de paix fait exploser une bombe dans un bureau de vote de Kaboul : 31 morts  |  Le mont Saint Michel a été totalement évacué Après qu’un suspect a menacé de tuer un polcier. Recherches en cours  |  [21/04/2018] Arabie saoudite : coups de feu près du palais royal des Saoud. Le prince a été évacué dans un bunker  |  [20/04/2018] Désespéré, le parti Démocrate dépose plainte pour « conspiration » entre la campagne Trump, la Russie et WikiLeaks pour « perturbation des élections de 2016 »  |  [18/04/2018] Message de Trump à Israël: Meilleurs vœux au 1er ministre @Netanyahu et à tout le peuple d’Israël à l’occasion du 70e anniversaire de votre Grande Indépendance. Nous n’avons pas de meilleurs amis nulle part. J’ai hâte de déménager notre ambassade à Jérusalem le mois prochain !  |  Royaume-Uni : des produits chimiques trouvés à l’université de Manchester – des centaines de personnes évacuées alors que la police entoure le bâtiment  |  Un camion palestinien chargé d’explosifs en prévision de la célébrationdes 70 ans d’Israël a été intercepté  |  Le directeur de la CIA Mike Pompeo a rencontré le dictateur nord Coréen Kim-Jong Un, confirme Trump qui ajoute : « tout s’est bien passé et une bonne relation s’est établie »  |  Barbara Bush, la femme de G.H. Bush est décédée à l’âge de 92 ans  |  [17/04/2018] Gaza : Tsahal a tiré sur un poste du Hamas situé au sud de Gaza après des tirs sur des soldats israéliens  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 8 mars 2013

Hier après-midi, pour une raison indéterminée, plusieurs dizaines de jeunes se sont rassemblés sur la place. La rixe a été stoppée nette par des policiers déjà sur les lieux.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

S’étaient-ils, via les réseaux sociaux ou par SMS, donné rendez-vous pour en découdre ? Hier, vers 16 h 30, entre 70 et 80 jeunes se sont rassemblés place Stalingrad. Ce sont des policiers de l’Unité de sécurisation des transports en commun, qui étaient en place cours Alsace-et-Lorraine avec des militaires ostensiblement armés dans le cadre du plan Vigipirate renforcé, qui ont d’abord donné l’alerte. Ils ont en effet trouvé suspect ce regroupement et cette descente de jeunes marchant d’un pas décidé dans la rue.

Le pont de pierre à peine franchi, les adolescents ont trouvé un comité d’accueil auquel ils ne s’attendaient certainement pas. Une opération de contrôles comme il s’en déroule tous les jours à Bordeaux était en cours à l’arrêt de tramway, place Stalingrad. Accompagnés du chien spécialisé dans la recherche de produits stupéfiants, les policiers procédaient depuis 15 heures à des contrôles d’usagers du tramway sur le quai, à la sortie des rames.

C’est sous leurs yeux que les jeunes ont filé dans une même direction et qu’une rixe a débuté, au terme de laquelle un adolescent de 16 ans a été légèrement blessé, et est parti se réfugier en courant au cinéma Mégarama. Peu bavard sur les causes et conditions des coups reçus, il a été transporté à l’hôpital.

« Un vrai lynchage »

Mais en raison d’une forte présence policière due aux contrôles et au renfort en patrouilles et CRS, le mouvement de foule a tourné court. Les jeunes se sont dispersés comme une volée de moineau en direction du pont. Une quinzaine a été contrôlée. Il s’agit d’adolescents venant de toute l’agglomération bordelaise.

Eux aussi se sont montrés très discrets sur cette bagarre programmée, contrariée par la police. Anaïs Michaud travaille à l’agence immobilière Pichet, à l’angle de la place Stalingrad et de la rue Montmejean. C’est là que la bagarre a eu lieu. « On faisait le point sur les dossiers avec ma collègue, en prenant le café, quand les jeunes sont arrivés en courant. Ils étaient peut-être une centaine à courir depuis l’arrêt de tramway. En fait, ils en avaient après une seule personne qu’ils ont rattrapée devant l’agence. Ils ont plaqué le jeune homme contre la vitrine avant de le faire tomber par terre. À ce moment-là, une quinzaine d’entre eux a commencé à s’acharner sur lui, quand tous les autres s’amassaient autour pour regarder. C’était très violent. Je les voyais lui mettre des coups de pieds dans le ventre et dans la tête à travers la vitrine. J’étais peut-être à deux mètres. C’était un vrai lynchage. »

La jeune femme a bien essayé d’appeler la police, mais elle a été mise en attente. « De toute manière, ils sont arrivés très rapidement, au bout de quelques minutes. Et les jeunes se sont dispersés instantanément. Certains sont partis en direction de la rue Montmejean, d’autres vers le tramway à toute allure. »

Raphaël, le patron du bar-restaurant La Maison, à quelques mètres de là, a lui aussi été surpris. « C’est une cliente du quartier qui fumait une cigarette dehors qui est venue m’avertir. Le plus impressionnant, c’était l’attroupement et la rapidité avec laquelle ils ont accouru. Ils étaient beaucoup, filles et garçons, des gamins, peut-être entre 15 et 17 ans. Ma seule peur, c’était qu’ils se servent des chaises de ma terrasse pour se frapper. »

Au salon de coiffure, Céline et Martine en parlent encore. « C’était un truc de fou, ils sont arrivés comme une meute. On aurait dit un essaim d’abeilles. Il y avait deux personnes dehors que j’ai fait rentrer et j’ai fermé la porte de la boutique. Mais j’avais peur parce que mon fils devait me rejoindre au salon et il n’était toujours pas arrivé. J’avais peur qu’ils l’attaquent. »

http://www.sudouest.fr/2013/03/08/bagarre-place-stalingrad-988338-2780.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz