FLASH
[23/10/2017] La télévision locale catalane TV3 refuse la mise sous tutelle de Madrid  |  [22/10/2017] Trump aux Européens : « ne nous soutenez pas contre l’Iran, continuez à faire des affaires avec eux, vous avez besoin de cet argent »  |  46% des Américains pensent que les médias fabriquent entièrement des histoires au sujet de Donald Trump. Combien en France le savent?  |  Interrogée au point de passage que la gauche veut supprimer, 1 arabe palestinienne a avoué vouloir commettre un attentat en Israël  |  [21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  |  Règlement de compte hier soir à Marseille. 2 individus armés (fusil à pompe) ont tué un homme à la Bricarde  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 15 mars 2013

Il voulait faire respecter la loi mais ce n’était pas à lui de le faire. C’est en substance ce que le tribunal de Nantes a expliqué à un homme de 30 ans sans profession en le condamnant mercredi à 5 mois de prison avec sursis pour violences en raison de l’appartenance religieuse, ainsi que pour le fait d’avoir donné dans un premier temps une fausse identité aux policiers.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Il avait arraché le 12 septembre dernier le niqab (voile intégral musulman) d’une femme qui se promenait à la fête foraine de Nantes et a été condamné dans le cadre d’une «comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité» (appelé aussi le «plaider coupable»). Le juge a homologué les demandes du procureur de 4 mois de prison avec sursis pour les violences et d’un mois pour la fausse identité.

La victime sera indemnisée

«Mon client a indiqué qu’il avait compris avoir commis une infraction et a exprimé des regrets pour ces faits», a indiqué son avocate, désignée d’office. Il a également été condamné à indemniser sa victime.

La femme victime des faits s’était vue prescrire une interruption temporaire de travail de 3 jours du fait des douleurs cervicales consécutives à la brutalité de l’arrachage. Au moment des faits, l’homme avait notamment expliqué son geste en affirmant vouloir faire respecter la loi du 20 octobre 2010 interdisant le port d’un voile intégral du visage dans un lieu public. Mais le parquet de Nantes avait clairement rappelé que «cette femme a été victime de faits graves de violence» et que «les simples citoyens ne sont pas habilités à faire la loi eux-mêmes, sinon on n’est plus dans un Etat de droit».

http://www.leparisien.fr/faits-divers/nantes-5-mois-de-prison-avec-sursis-pour-avoir-arrache-un-niqab-13-03-2013-2638071.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz