FLASH
[25/09/2018] La France refuse l’Aquarius bourré d’étrangers illégaux et suggère qu’il accoste à Malte  |  Comme l’a expliqué Trump, la Chine ne peut pas gagner son bras de fer tarifaire contre les Etats-Unis. La guerre commerciale de Trump prend une dimension militaire avec la vente d’armes de chasse à réaction à Taiwan  |  [24/09/2018] Allo tonton, pourquoi tu tousses ? A Grenoble un musulman fiché S a tenté de mettre le feu à une chapelle, car l’islam est une religion d’amour  |  Comme promis lors de l’élection, le gouvernement italien serre la vis sécuritaire et anti-étrangers illégaux  |  La Belgique est scandalisée par la libération de Noureddine C., condamné en 2007 à 30 ans de prison pour le meurtre d’une policière  |  Pendant la présidentielle, Benalla posait avec son arme pour un selfie… sans port d’armes, mais la justice n’est pas égale pour tous  |  L’Aquarius demande l’autorisation de débarquer 58 « migrants » (le vrai terme est étrangers illégaux) à Marseille  |  Sous les pressions de l’Italie, le Panama retire son pavillon à L’Aquarius  |  Ecosse : interdiction d’arborer un drapeau palestinien (ne pas se réjouir trop vite : les drapeaux israélien, catalan, du Vatican, tricolore irlandais, etc. sont également interdits)  |  Paris : Un adolescent de 17 ans tué à coups de couteau en pleine rue. Toujours le couteau…  |  Dans un nouveau sondage Fox News, le soutien du public pour Kavanaugh a chuté de 5% à 40%  |  Une seconde femme accuse Brett Kavanaugh de comportement sexuel douteux quand ils étaient étudiants  |  Marseille : Attaqués par environ 40 racailles, la police contrainte de faire feu à deux reprises pour éviter d’être lynchée  |  Censure des voix conservatrices : James Wood viré de Twitter. A qui est-ce jamais arrivé à gauche ?  |  Des pirates ont capturé 12 marins suisses au large du Nigeria  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 15 mars 2013

Un bijoutier a succombé à ses blessures par balle après un braquage jeudi soir à Albertville, provoquant une vive émotion au sein de la profession.

Le commerçant de 54 ans, blessé au thorax par l’un des quatre malfaiteurs, est décédé à l’hôpital dans la nuit de jeudi à vendredi.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Jeudi, peu avant la fermeture de la bijouterie vers 19H00, trois hommes armés et cagoulés ont fait irruption dans le magasin où se trouvait le bijoutier et deux vendeuses, tandis que le quatrième les attendait à l’extérieur dans une voiture, selon le procureur de la République de Chambéry, Jean-Pierre Valensi.

« Dans la panique, semble-t-il, l’un d’eux, armé d’un fusil au canon scié, a tiré un coup de feu en direction du commerçant qui a priori n’opposait pas de résistance », a précisé le magistrat.

Les quatre hommes ont pris la fuite à bord d’un véhicule volé dans la Drôme, qui a été retrouvé entièrement calciné quelques kilomètres plus loin.

« Ils ont sans doute pris la fuite à bord d’un autre véhicule, le premier faisant office de relais », a expliqué le procureur.

Les malfaiteurs, qui ont brisé les vitrines à l’aide d’une masse, se sont emparés de bijoux, mais on ignore pour l’instant le montant du butin dérobé.

L’enquête a été confiée à l’antenne de la police judiciaire de Chambéry et à la Sûreté départementale.

Les deux vendeuses, « très choquées », ont été prises en charge par une association d’aide aux victimes.

A l’annonce du décès de leur confrère, les représentants des bijoutiers interrogés par l’AFP ont confié leur émoi.

Les bijoutiers ne sont pas des mercenaires

« Les bijoutiers ne sont pas des mercenaires et je ne veux pas que mes vendeuses prennent ce genre de responsabilité. On doit être là pour les bons moments, les mariages, les fiançailles pas les décès », a réagi Jean-Pierre Frety, PDG du groupe Delatour, qui compte plusieurs dizaines de bijouteries en France.

Le 26 novembre dernier à Cannes, un bijoutier de 42 ans avait été tué d’une balle dans la tête juste après l’irruption dans sa boutique de trois voleurs cagoulés et munis de casques moto, un quatrième complice restant à l’extérieur de la bijouterie. Le drame avait suscité une immense émotion.

Les quatre voleurs interpellés, âgés de 22 à 37 ans, étaient tous connus des services de police, dont le tireur présumé, un père de famille habitant Cannes, pour des antécédents de vol aggravé.

« Je suis assommé, je n’arrive pas à trouver les mots. On est dans un autre monde, on a l’impression de ne plus être dans un Etat de droit », a ajouté Jean-Pierre Frety.

« Je suis écœuré. On va travailler la peur au ventre, bientôt on fermera tous », a déclaré de son côté Roland Bernard, président du syndicat des fabricants de bijoux en Rhône-Alpes qui comme M. Frety reproche à la justice son « laxisme » avec les multirécidivistes.

« Ils sont condamnés à des peines qu’ils ne font pas entièrement, puis recommencent », a déploré le président du syndicat, bien qu’on ignore pour l’instant s’il s’agit dans le hold-up d’Alberville de malfaiteurs récidivistes.

http://www.tv5.org/cms/chaine-francophone/info/p-1911-Un-bijoutier-succombe-a-ses-blessures-par-balle-apres-un-braquage-a-Albertville.htm?&rub=1&xml=newsmlmmd.37040f87cea6cff1ab1bd100e8a1f4dc.351.xml

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz