FLASH
[21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  |  Règlement de compte hier soir à Marseille. 2 individus armés (fusil à pompe) ont tué un homme à la Bricarde  |  Pendant la nuit, 2 roquettes tirées depuis la Syrie ont atteint le Golan – pas de blessé  |  [20/10/2017] #Pologne : 8 blessés dans une attaque au couteau dans le centre commercial VIVO à Stalowa Wola  |  Une ex-assistante parlementaire porte plainte contre le député LREM Christophe Arend pour harcèlement et agression sexuelle  |  Une ex-salafiste porte plainte contre Tariq Ramadan pour “viol, agression sexuelle et harcèlement”  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 16 mars 2013

Le tribunal correctionnel d’Avignon a condamné le 15 mars un homme de 25 ans reconnu coupable de traite d’être humain. Seke Léandre Ouata, a fait venir sur le sol français une jeune Ivoirienne âgée de 14 ans et l’a réduite en esclave à son domicile à Cavaillon. L’adolescente a réussi à se rendre au commissariat et porter plainte, ce qui a permis de révéler l’affaire.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La jeune fille avait accepté de venir car elle croyait qu’elle pourrait suivre une formation professionnelle, son rêve étant de devenir coiffeuse. Six mois après son arrivée, son passeport est confisqué, et elle doit garder les enfants de l’homme qui l’héberge tout en exécutant les tâches ménagères.

En plus de ce traitement digne d’esclavage moderne, Charlotte est victime de violence. Elle est successivement battue à coup de ceinture par Seke Léandre Ouata et par un de ses amis.

Le 12 février dernier, la jeune fille a réussi à se rendre au commissariat pour dénoncer ses bourreaux. L’association Esclavage tolérance zéro s’est constituée partie civile à l’audience qui a eu lieu le 15 mars.

Maître Yann Prévost, avocat de l’association, se dit très satisfait de la peine prononcée à l’encontre de l’auteur des faits : « La condamnation de cet homme nous satisfait dans la mesure où elle démontre que les faits de traite ont été reconnus. Nous sommes satisfaits aussi de voir qu’on est avec une condamnation qui pour une rare fois, a prononcé une peine ferme à un auteur reconnu coupable là où trop souvent on est sur des peines assorties de sursis en totalité. Ce qui veut dire que le tribunal a retenu la gravité des faits. L’autre satisfaction, c’est que l’association Esclavage tolérance zéro a été reconnue partie civile ».

Ce qui veut dire qu’elle peut maintenant soutenir et accompagner d’autres victimes isolées pour les sortir de leur situation de traite d’être humain.

http://www.rfi.fr/france/20130316-france-homme-condamne-prison-ferme-traite-humain

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz