Publié par Jean-Patrick Grumberg le 16 mars 2013

url

Véronique Genest revient sur le guet-apens de l’émission « on n’est pas couché » dans Nice-Matin de dimanche 17 mars (1).

« J’ai eu le sentiment d’être tombée dans un guet-apens », raconte l’interprète de Julie Lescaut. Sous le feu des questions d’Aymeric Caron et de Natacha Polony, la suppléante de Jonhatan-Simon-Sellem dit avoir perdu pied, manqué d’arguments, et ressentir une grande « fatigue ».

Dans Nice Matin, Véronique Genest se déclare également « infiniment triste ».

« Ça me conforte dans le constat assez désolant que, décidément, notre monde est devenu méchant, sauvage et agressif ». Combattante, Véronique préciste que si Aymeric Caron « cherchait à [lui] faire du mal, il a échoué ».

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

« J’ai reçu depuis, des milliers de lettres de soutien », dit Véronique Genest. « On a voulu me faire passer pour la conne de service ou pour une facho, mais le facho c’est peut-être celui qui, comme Aymeric Caron, se prend pour le tout-puissant policier de la pensée (…) »

Exemplaire bon sens. Véronique Genest met le doigt sur le cœur du mal qui gangrène les médias : le mal d’audience et la perte de crédibilité.

Songez donc : une émission comme on n’est pas couché se nourrit de ceux qui font scandale dans le microcosme auto-alimenté par la dictature du consensus. On n’est pas couché paye des journalistes pour humilier ceux qui osent défier la pensée unique. L’émission de Ruquier vit donc grâce à ceux qu’elle veut détruire. Son plus grand danger serait que tel le scorpion qui retourne son dard contre lui-même, elle réussisse à tuer ceux qui pensent encore librement.

Mon sentiment : plus les journalistes tentent de disqualifier Véronique Genest, plus les gens l’aiment. Et si, saine réaction de ce public trahi par les médias, les attaques des journalistes faisaient élire le ticket Jonathan-Simon Sellem/ Véronique Genest ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

(1) http://www.nicematin.com/veronique-genest-a-nice-matin-on-a-voulu-me-faire-passer-pour-la-facho-de-service

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz