FLASH
[20/01/2018] France : Mutinerie en cours à la prison de Maubeuge, des dizaines de détenus regroupés, forces de l’ordre sur place  |  [19/01/2018] Agression motivée par l’islam- 2 surveillants de la prison de Borgo (Corse) ont été agressés à l’arme blanche ce matin par un détenu. Ils sont blessés, l’un gravement. Selon un délégué syndical, le détenu a hurlé : « Allah Akbar » (Corse-Matin)  |  L’incident de la Yeshiva de Bonneuil-Sur-Marne (94), où deux juifs ont été heurtés par une voiture ne semble pas au premier abord être un acte terroriste. C’est un accident de la circulation. Le chauffeur est en garde à vue (source RSB News)  |  [18/01/2018] Communiqué ministère de la Santé iranien: 36 000 morts par la pollution de l’air en 2017. Téhéran : 4 810 morts par la pollution de mars 2016 à mars 2017  |  Alain Soral a été condamné aujourd’hui en appel à 10.000 euros d’amende, avec possibilité d’emprisonnement en cas de non-paiement, pour avoir publié sur son site un dessin négationniste  |  Mutinerie à la prison de Fleury-Mérogis : 123 détenus refusent de regagner leur cellule  |  Cette nuit, Tsahal et la police ont localisé les terroristes islamistes palestiniens qui ont assassiné le Rabbin Raziel Shevach le 9 janvier. Repérés, les colons arabes ont ouvert le feu. 1 a été tué et 2 autres ont été appréhendés. 2 policiers ont été blessés  |  [17/01/2018] Des Israéliens se sont rendu dans la capitale juive pour prier au Mont du Temple. Sans la présence des forces de sécurité, ils auraient été décapités aux cris d’Allahou Akbar – et l’UE veut faire croire qu’il faut partager la ville !  |  3 pays dans le monde (à part les USA), ont une rue Martin Luther King: le Sénégal, le Brésil, et Israël (King était profondément pro-israélien) – ça ne rime pas bien avec Apartheid  |  Eric Trump, votre père est-il raciste ? Mon père n’est pas raciste du tout, en fait, il ne voit qu’une seule couleur : le vert, l’économie !  |  Examen médical de Trump (par le médecin d’Obama): il ne boit pas, ne se drogue pas, ne fume pas, est en excellente santé physique et mentale – et a des gênes pour vivre 200 ans ! »  |  Pendant la nuit, Tsahal a arrêté en Judée Samarie 16 colons arabes suspectés de terrorisme  |  [15/01/2018] La gauche, toujours du côté du mal : Sadiq Khan, le maire de Londres, n’accueillera pas le président Trump, mais en 2001, il a représenté le prédicateur de haine Louis Farrakhan qui disait que les juifs sont des « suceurs de sang » et Hitler un « très grand homme »  |  Religion d’amour et de paix : en Irak, au moins 8 morts et 40 blessés dans un double attentat à Bagdad  |  [14/01/2018] Abou Hamza Hamdan, un terroriste du Hamas, a été éliminé lors d’un attentat à la voiture piégée à Sidon, au Liban  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 20 mars 2013

LAON (Aisne). Laura, la compagne du tatoueur agressé à Laon, raconte le calvaire de son compagnon vraisemblablement atteint par une arme à feu.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

SON TEINT est pâle comme de la porcelaine. Chaque fois que le téléphone sonne, elle sursaute. Son regard est désespéré. Laura Cerceau est réfugiée auprès de ses parents vivant dans un petit village du Laonnois. Âgée de 23 ans, elle tente de résister à la peur après l’agression, vraisemblablement par arme à feu, de son compagnon, José Barreyre. Ce tatoueur, âgé de 47 ans, père de quatre enfants, lutte contre la mort au centre hospitalier d’Amiens depuis les faits survenus dans la nuit de vendredi à samedi.
Lors de cette soirée, le couple regardait la télévision chez lui, dans une petite maison de la rue Thierret à Laon. Vers minuit et demi, alors que tous les deux sont captivés par un épisode de Dexter (le fameux « policier – tueur en série »), une voiture ralentit dans leur rue. Quelqu’un frappe aux volets. José Barreyre baisse le son de la télé. Il entend un autre claquement. D’un naturel méfiant, il ouvre la porte, mais laisse fermé le panneau de bois qui la protège. Une voix inconnue indique qu’une personne a rayé sa voiture, un Opel Zafira. C’est le meilleur moyen d’attirer vers l’extérieur de son logement José Barreyre, très attaché à son véhicule. « Si on peut s’arranger à l’amiable », ajoute le visiteur. Le tatoueur sort de sa maison en fermant l’accès du domicile où se trouvent sa compagne et son bébé.

Cloué au sol

Dès cet instant, la compagne du quadragénaire s’inquiète. Elle pressent une atmosphère anormale, pleine de violence contenue. Les minutes qui suivent lui donnent raison. Elle entend un cri, débloque une fenêtre et aperçoit un passager qui se glisse à l’arrière d’une voiture. L’auto s’enfuit dans la nuit.
Son attention est attirée par son compagnon. Il respire avec difficulté. La femme allume l’enseigne de la boutique de tatouage installée sur le mur droit de la masure. La tête de José Barreyre est ensanglantée. Laura se rue sur le téléphone pour appeler les pompiers. Ceux-ci sont rapidement suivis des policiers. Malgré l’angoisse, elle essaye de faire face, place le corps sur le côté. L’instant est déchirant. José tente de parler, de se lever, mais il semble cloué au sol.
Selon sa compagne, il ne se sentait pas menacé. Depuis, elle est terrorisée. « Je ne peux pas sortir », dit-elle. Depuis elle demeure au chevet de son conjoint. « Je ne le lâcherai pas. Il a besoin de moi », dit-elle. Sa mère ajoute : « Toi, tu as besoin de lui. »

http://m.lunion.presse.fr/article/aisne/victime-dun-guet-apens-laura-raconte-lagression

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz