FLASH
[20/09/2018] Un avion militaire israélien a frappé des terroristes qui ont lancé des cocktails Molotov  |  Un avion de chasse Israélien a détruit un avant poste du Hamas  |  Joie chez les antisémites: Des centaines de terroristes musulmans se livrent ce soir à des émeutes à plusieurs endroits le long de la clôture de sécurité avec Gaza et tentent de la saboter pour s’infiltrer en Israël et assassiner des Juifs  |  3 feux de forêt dans le Negev israélien provoqués par des ballons incendiaires palestiniens – et toujours aucune condamnation des écologistes  |  2 Marocains se faisant passer pour réfugiés mineurs d’origine libyenne et arrêtés à Rotterdam planifiaient des attentats à Paris (source NLTimes.nl)  |  L’armée israélienne va démolir le bâtiment où le terroriste qui a assassiné le soldat Ronen Lubarsky a vécu. Le ministre de la Défense a déclaré : « Pas de compromis avec la terreur »  |  [19/09/2018] Un « mineur » étranger, logé en foyer, mis en examen & placé en détention à Marseille. Il est suspecté d’avoir violé 3 femmes depuis avril  |  Plusieurs personnes atteintes par balles y compris des policiers près d’un bâtiment du gouvernement de Pennsylvanie  |  Mauvaise nouvelle : un sondage montre que les électeurs Républicains sont certains de gagner les élections de mi-mandat  |  USA : les Républicains remportent l’élection sénatoriale du Texas dans 1 district tenu par les Démocrates depuis 10 ans  |  [18/09/2018] Val-d’Oise : Le terroriste qui a percuté délibérément et blessé gravement 2 policiers est mineur, déjà connu de la police  |  Syrie : un avion russe a été abattu par la DCA syrienne  |  [17/09/2018] « La Hongrie est le seul pays d’Europe à avoir demandé l’avis du peuple sur l’immigration illégale », déclare le ministre des Affaires étrangères  |  [16/09/2018] L’Ambassadeur palestinien aux États-Unis Hossam Zamal confirme que Washington a demandé à sa famille de quitter Washington immédiatement  |  Les médias jurent qu’ils sont neutres. Alors pourquoi les gros titres quand une palestinienne, interdite de sortir d’Israël, ne peut assister à la fête de l’huma, et pas une ligne quand un terroriste palestinien tue un père de famille israélien ?  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 21 mars 2013

Une centaine de chrétiens d’Indonésie ont manifesté jeudi en vain contre la démolition de leur église près de Jakarta, qu’ils estiment être liée à une intolérance grandissante dans le pays musulman le plus peuplé de la planète.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Les fidèles, de la congrégation protestante Filadelfia Batak de la ville de Bekasi, ont la plupart éclaté en sanglots devant l’effondrement de leur lieu de culte sous les coups de boutoir d’une pelleteuse.

« Le gouvernement vient de criminaliser une religion », a lancé le révérend Advent Nababan, chef de la congrégation chrétienne, avant d’appeler les croyants à « ne pas se laisser aller à la violence ».

Vêtus de noir, comme pour porter le deuil, les manifestants chantaient des hymnes religieux tandis que les enfants portaient des pancartes où l’on pouvait lire: « S’il vous plaît, ne démolissez pas notre église ».

« Nous ne faisons que prier ici. Nous ne commettons aucun crime », criait une femme en pleurs. Les yeux fermés, une petite fille priait: « Oh Seigneur, protégez notre église ».

A un demi-kilomètre de là, tenus à distance par un important dispositif policier, environ 200 musulmans scandaient : « Détruisez cette église tout de suite ».

« Ce sont des infidèles et ils ont construit leur église sans autorisation », criait un manifestant à travers un haut-parleur.

L’établissement est accusé par les autorités d’être « illégal » car construit sans permis. Bonar Tigor Naipospos, directeur adjoint de l’Institut Setara pour la paix et la démocratie, une ONG, y voit plutôt un « prétexte ».

« Le problème est que le gouvernement n’a montré aucune volonté politique pour faire cesser ces actes d’intolérance », a-t-il déclaré.

La Constitution indonésienne garantit la liberté de culte pour les 240 millions d’habitants, dont 90% de musulmans, mais le nombre d’incidents interconfessionnels s’est multiplié ces dernières années contre des églises et des minorités musulmanes non reconnues par le courant majoritaire.

Selon l’Institut Setara, 543 incidents ont éclaté en 2011, contre 491 en 2009. Sur le seul premier semestre 2012, plus de 300 cas ont été répertoriés.

Egalement à Bekasi, des fidèles prient depuis des années en plein air, après le refus des autorités locales d’appliquer un jugement national qui autorise la construction d’une église.

Ils sont régulièrement bombardés d’oeufs pourris ou de sacs d’urine lors de leurs prières.

Selon M. Naipospos, d’autres églises de Bekasi pourraient bientôt être appelées à disparaître car seules dix des 39 que compte la ville ont réussi à obtenir un permis.

Mi-février, trois églises dans le centre de l’Indonésie ont été attaquées à coups de cocktails Molotov.

http://www.tv5.org/cms/chaine-francophone/info/p-1911-Indonesie-une-eglise-demolie-sous-le-regard-impuissant-des-fideles.htm?&rub=2&xml=newsmlmmd.43186c2e95e44cf0718a5cfec899b383.3e1.xml

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz