FLASH
[15/01/2018] La gauche, toujours du côté du mal : Sadiq Khan, le maire de Londres, n’accueillera pas le président Trump, mais en 2001, il a représenté le prédicateur de haine Louis Farrakhan qui disait que les juifs sont des « suceurs de sang » et Hitler un « très grand homme »  |  Religion d’amour et de paix : en Irak, au moins 8 morts et 40 blessés dans un double attentat à Bagdad  |  [14/01/2018] Abou Hamza Hamdan, un terroriste du Hamas, a été éliminé lors d’un attentat à la voiture piégée à Sidon, au Liban  |  Sur MSNBC, un pasteur noir pro-Trump dit à la journaliste d’aller vivre en Haïti si elle doute que c’est un « pays de merde »  |  Tweet du Premier ministre indien Modi à Netanyahu: « Bienvenue en Inde, mon ami PM @netanyahu! Votre visite en Inde est historique et spéciale. Elle renforcera encore l’étroite amitié entre nos deux pays »  |  La Pologne pourrait tenir un référendum pour quitter l’UE, selon Donald Tusk  |  Israël ferme ses missions diplomatiques de Biélorussie, République dominicaine, Érythrée, Irlande et Lettonie pour en ouvrir d’autres en Afrique  |  En Autriche, 20 000 manifestants qui rejettent le principe démocratique contre la coalition gouvernementale incluant l’extrême droite – mais l’extrême gauche criminelle, pas de problème  |  Laurent Wauquiez : « Avec Emmanuel Macron, les clandestins resteront sur notre sol »  |  Le Premier ministre thaïlandais Prayuth Chan-Ocha a installé un découpage en carton de sa photo pour que les journalistes posent leurs questions, puis il a quitté la conférence de presse  |  Durant la nuit, l’armée israélienne a détruit un tunnel terroriste du Hamas au sud de Gaza  |  [11/01/2018] Des imbéciles affirment que Trump n’a aucun succès économique. Et ça ?! Sondage Quinnipiac: 66% des Américains pensent que l’économie est “Excellente/ bonne” et c’est le meilleur score depuis que ce sondage existe  |  En caméra cachée, James O’Keefe a pris Twitter la main dans le sac avouant qu’ils suppriment des comptes d’opinions politiques qui leur déplaisent – et nous risquons d’être censuré par Twitter de l’écrire  |  Sujet tabou : le racisme anti-blanc des banlieues. 2280 pompiers ont été agressés en 2016 dans les banlieues  |  « Oprah battrait Trump avec un écart à deux chiffres » disent les instituts de sondage. Les médias oublient juste de dire que ces sondeurs affirmaient qu’Hillary battrait Trump dans un raz-de-marée !  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 21 mars 2013

Le lycéen de 15 ans, poignardé mardi à la carotide par un autre élève de 17 ans lors d’une séance d’atelier dans un lycée professionnel de Blaye (Gironde), est mort dans la nuit de mercredi à jeudi au CHU de Bordeaux, tandis que son agresseur présumé devait être déféré dans la journée.

Selon plusieurs sources, le ministre de l’Education nationale, Vincent Peillon, était par ailleurs attendu au lycée professionnel de l’Estuaire. Le ministre, qui devrait arriver vers 12H30, doit notamment y rencontrer la communauté éducative.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

L’adolescent, scolarisé en classe de seconde dans cet établissement de 381 élèves, a priori sans histoires, est décédé jeudi à 04H00, a précisé à l’AFP le Centre hospitalier universitaire (CHU) de Bordeaux, confirmant une information de France Bleu Gironde. Il avait été évacué vers l’établissement dans un état critique. Opéré mardi, son état s’était encore aggravé mercredi.

Une autopsie va être pratiquée, a indiqué à l’AFP le parquet de Bordeaux, qui a confirmé le décès mais sans fournir d’autres précisions.

Le drame s’est produit mardi, vers 11H30, lors d’un atelier de plomberie. Pour une raison encore floue, un lycéen de 17 ans avait poignardé avec un couteau un autre élève, au niveau de la carotide.

Au moment de la rixe, une dizaine d’élèves étaient présents. « L’un d’entre eux s’est jeté rapidement sur son camarade afin de lui porter un coup fatal », avait déclaré mardi le maire (DVD) de la ville, Denis Baldès, décrivant deux élèves normalement « plutôt calmes » et « sans antécédents ». Aucune « tension préliminaire au déclenchement de cette affaire » n’avait été observée, avait-il précisé.

A la suite des faits, le jeune mis en cause, sans antécédent judiciaire, avait aussitôt quitté l’établissement. Il avait ensuite téléphoné à sa famille, qui avait immédiatement pris la décision de le ramener à la gendarmerie de Blaye où il avait été placé en garde à vue pour homicide volontaire.

Cette mesure a été prolongée mercredi en fin de matinée, avait indiqué le parquet de Bordeaux, précisant que ce mineur devrait être présenté jeudi devant le tribunal de grande instance de Bordeaux aux fins d’ouverture d’une information judiciaire.

Il « reconnaît son implication dans les faits et avoir porté un coup de couteau à la victime », mais ne fournit ni mobile ni « explication cohérente à son geste », avait précisé lors d’une conférence de presse mercredi Agnès Auboin, vice-procureur de la République de Bordeaux.

Jeudi matin, l’annonce du décès a été faite aux élèves par les professeurs au début des cours, qui ont ensuite été suspendus, a témoigné sur place un lycéen..

Jeudi, en fin de matinée, une cinquantaine d’élèves se trouvaient devant l’établissement, où des barrières ont été disposées. Certains avaient les yeux rougis tandis que d’autres se réconfortaient en se faisant des accolades. Un autel a par ailleurs été installé dans une salle de classe, sur lequel ont été disposés la photo de l’élève décédé ainsi que des fleurs et des messages rédigés par les élèves.

« On est là pour lui rendre hommage, c’était comme un frère pour nous. Il ne méritait pas ça », a témoigné un autre élève, indiquant que la victime a un frère scolarisé dans le même établissement en terminale.

« Nous sommes tous atterrés de l’issue de cette dispute », a réagi Sylvie Flodezik, déléguée FCPE (Fédération des Conseils de Parents d’Elèves). Une réunion d’urgence, rassemblant les délégués FCPE des deux lycées, professionnel et général, de Blaye, se tiendra jeudi soir, notamment afin de déterminer la tenue d’une éventuelle « marche blanche », a-t-elle ajouté.

Mercredi matin, une cellule psychologique avait été installée dans l’établissement et devrait rester en place « le temps nécessaire », avait indiqué la direction du lycée.

http://www.tv5.org/cms/chaine-francophone/info/p-1911-L-eleve-de-15-ans-poignarde-mardi-au-lycee-de-Blaye-est-mort.htm?&rub=1&xml=newsmlmmd.95cae0fe2b05e1c1b584eb7ada3a3eb3.2d1.xml

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz