FLASH
[15/01/2018] La gauche, toujours du côté du mal : Sadiq Khan, le maire de Londres, n’accueillera pas le président Trump, mais en 2001, il a représenté le prédicateur de haine Louis Farrakhan qui disait que les juifs sont des « suceurs de sang » et Hitler un « très grand homme »  |  Religion d’amour et de paix : en Irak, au moins 8 morts et 40 blessés dans un double attentat à Bagdad  |  [14/01/2018] Abou Hamza Hamdan, un terroriste du Hamas, a été éliminé lors d’un attentat à la voiture piégée à Sidon, au Liban  |  Sur MSNBC, un pasteur noir pro-Trump dit à la journaliste d’aller vivre en Haïti si elle doute que c’est un « pays de merde »  |  Tweet du Premier ministre indien Modi à Netanyahu: « Bienvenue en Inde, mon ami PM @netanyahu! Votre visite en Inde est historique et spéciale. Elle renforcera encore l’étroite amitié entre nos deux pays »  |  La Pologne pourrait tenir un référendum pour quitter l’UE, selon Donald Tusk  |  Israël ferme ses missions diplomatiques de Biélorussie, République dominicaine, Érythrée, Irlande et Lettonie pour en ouvrir d’autres en Afrique  |  En Autriche, 20 000 manifestants qui rejettent le principe démocratique contre la coalition gouvernementale incluant l’extrême droite – mais l’extrême gauche criminelle, pas de problème  |  Laurent Wauquiez : « Avec Emmanuel Macron, les clandestins resteront sur notre sol »  |  Le Premier ministre thaïlandais Prayuth Chan-Ocha a installé un découpage en carton de sa photo pour que les journalistes posent leurs questions, puis il a quitté la conférence de presse  |  Durant la nuit, l’armée israélienne a détruit un tunnel terroriste du Hamas au sud de Gaza  |  [11/01/2018] Des imbéciles affirment que Trump n’a aucun succès économique. Et ça ?! Sondage Quinnipiac: 66% des Américains pensent que l’économie est “Excellente/ bonne” et c’est le meilleur score depuis que ce sondage existe  |  En caméra cachée, James O’Keefe a pris Twitter la main dans le sac avouant qu’ils suppriment des comptes d’opinions politiques qui leur déplaisent – et nous risquons d’être censuré par Twitter de l’écrire  |  Sujet tabou : le racisme anti-blanc des banlieues. 2280 pompiers ont été agressés en 2016 dans les banlieues  |  « Oprah battrait Trump avec un écart à deux chiffres » disent les instituts de sondage. Les médias oublient juste de dire que ces sondeurs affirmaient qu’Hillary battrait Trump dans un raz-de-marée !  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 23 mars 2013

bibi0322

J’écris ces mots depuis l’Ouest américain et, en ayant suivi de loin la tournée d’Obama au Proche-Orient et son voyage en Israël, je n ai pu m’empêcher de penser aux charlatans qui parcouraient les routes conduisant à l’Ouest de Pecos en direction de la cote californienne, et qui vendaient des remèdes miracles frelatés.

Obama n’a pas manifesté une amitié renouvelée pour Israël.

Il change de tactique, tout en cherchant les mêmes résultats. L’agressivité envers Israël et Netanyahu n’ayant pas donné les résultats escomptés, et la gauche israélienne ayant été désavouée par les urnes, Obama tente une opération de charme hypocrite. Il parle d’amitié envers Israël, et semble se rapprocher de Netanyahu. Mais il serait insensé de se fier aux apparences. Tous ses discours sont imprégnés exactement des mêmes idées qu’il y a un, deux, trois, quatre ou cinq ans, seulement exprimées autrement.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Il veut un retour au « processus de paix » à tout prix, un Etat palestinien dans les « frontières de 1967 ». Il s’en prend a la « colonisation » israélienne, il ne dit pas un mot du terrorisme palestinien et renvoie dos à dos violence et violence comme s’il n’y avait ni cause ni effet. Les dirigeants palestiniens étant plus jusqu’au boutistes qu’Obama, il n’en sortira rien, mais cela ne change rien à ce qu’Obama tente de faire.

En s’adressant à un public d’étudiants sélectionné, et pas aux membres de la Knesset, Obama a cherché a contourner les élus israéliens et à s’adresser à un public plus à gauche, en espérant que celui-ci fera pression sur le gouvernement. On ne sait, par ailleurs pas quelles pressions Obama exerce sur Netanyahu en coulisses pour obtenir, entre autres, des excuses à la Turquie.

Je reviendrai sur tout cela à mon retour en France, de manière detaillée. Mais Obama reste Obama. Il a pris des habits de charlatan charmeur, mais ce n’est qu’un changement d’habits.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Guy Millière pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz