FLASH
[17/01/2018] Examen médical de Trump (par le médecin d’Obama): il ne boit pas, ne se drogue pas, ne fume pas, est en excellente santé physique et mentale – et a des gênes pour vivre 200 ans ! »  |  Pendant la nuit, Tsahal a arrêté en Judée Samarie 16 colons arabes suspectés de terrorisme  |  [15/01/2018] La gauche, toujours du côté du mal : Sadiq Khan, le maire de Londres, n’accueillera pas le président Trump, mais en 2001, il a représenté le prédicateur de haine Louis Farrakhan qui disait que les juifs sont des « suceurs de sang » et Hitler un « très grand homme »  |  Religion d’amour et de paix : en Irak, au moins 8 morts et 40 blessés dans un double attentat à Bagdad  |  [14/01/2018] Abou Hamza Hamdan, un terroriste du Hamas, a été éliminé lors d’un attentat à la voiture piégée à Sidon, au Liban  |  Sur MSNBC, un pasteur noir pro-Trump dit à la journaliste d’aller vivre en Haïti si elle doute que c’est un « pays de merde »  |  Tweet du Premier ministre indien Modi à Netanyahu: « Bienvenue en Inde, mon ami PM @netanyahu! Votre visite en Inde est historique et spéciale. Elle renforcera encore l’étroite amitié entre nos deux pays »  |  La Pologne pourrait tenir un référendum pour quitter l’UE, selon Donald Tusk  |  Israël ferme ses missions diplomatiques de Biélorussie, République dominicaine, Érythrée, Irlande et Lettonie pour en ouvrir d’autres en Afrique  |  En Autriche, 20 000 manifestants qui rejettent le principe démocratique contre la coalition gouvernementale incluant l’extrême droite – mais l’extrême gauche criminelle, pas de problème  |  Laurent Wauquiez : « Avec Emmanuel Macron, les clandestins resteront sur notre sol »  |  Le Premier ministre thaïlandais Prayuth Chan-Ocha a installé un découpage en carton de sa photo pour que les journalistes posent leurs questions, puis il a quitté la conférence de presse  |  Durant la nuit, l’armée israélienne a détruit un tunnel terroriste du Hamas au sud de Gaza  |  [11/01/2018] Des imbéciles affirment que Trump n’a aucun succès économique. Et ça ?! Sondage Quinnipiac: 66% des Américains pensent que l’économie est “Excellente/ bonne” et c’est le meilleur score depuis que ce sondage existe  |  En caméra cachée, James O’Keefe a pris Twitter la main dans le sac avouant qu’ils suppriment des comptes d’opinions politiques qui leur déplaisent – et nous risquons d’être censuré par Twitter de l’écrire  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 24 mars 2013

Rien n’arrête la folie meurtrière des tueurs. En 24 heures, deux hommes ont été gravement blessés par balles, entre l’Estaque et le quartier de Notre-Dame-Limite. Après la tentative d’assassinat d’un garçon de 27 ans, devant son domicile de la montée des usines (16e), vendredi soir, c’est un homme de 44 ans qui a été la cible de tireurs dans sa cité de la Solidarité, chemin de la Bigotte, hier soir aux environs de 22 heures, montant ainsi à neuf le nombre de victimes depuis le début de l’année.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

L’homme se trouve toujours en réanimation à l’hôpital de la Timone, où son pronostic vital est engagé. La victime a reçu deux projectiles tirés par une arme de poing au niveau de la tête et des jambes. Un homme seul, le visage masqué par une cagoule, a fait irruption dans le local de l’association dont le quadragénaire est le président, le Cercle sportif de la Solidarité.

L’homme était apparemment occupé à jouer aux cartes, aux côtés d’une vingtaine de personnes, attablées comme lui ou en train de boire un verre au comptoir de ce local, utilisé également comme bar clandestin. Aucune autre personne n’a été blessée. Après les coups de feu, le tireur à pris la fuite, peut être avec un complice sur un deux-roues. La police judiciaire est saisie de l’enquête.

Les deux victimes toujours en réanimation

Vendredi soir, c’est à l’Estaque, montée des usines (16e), à deux pas des friches industrielles, qu’une autre tentative de règlements de comptes s’est produite vers 21h30. Pour les enquêteurs, la tâche s’annonce compliquée. Pas de témoin direct, une victime au profil presque lisse, du moins en surface, les investigations, déjà compliquées en la matière, pourraient se révéler extrêmement difficiles.

La victime, un garçon de 27 ans, se trouvait devant chez elle, dans ce petit hameau isolé, où elle vit seule dans un logement. Un ou plusieurs individus ont alors fait feu sur le garçon, le touchant à trois reprises. Un projectile l’a atteint au bras, un deuxième à la cuisse et le troisième s’est logé dans son abdomen. Celui qui a fait feu a ensuite pris la fuite sans laisser de trace. Le blessé a alors tenté de courir, sur quelques mètres, avant de s’effondrer. Cette scène, c’est un voisin immédiat qui la raconte. Même s’il n’a pas vu le tireur, il a pu apercevoir le jeune homme prendre la fuite après les coups de feu. Il se trouvait alors sur son balcon, en train de fumer une cigarette.

Autre fait troublant, il n’aurait pas non plus entendu les détonations, à l’image des autres riverains, interrogés par la brigade criminelle de la police judiciaire. Ce sont néanmoins ces voisins qui ont accouru pour porter assistance au blessé et alerter les secours. Pris en charge par les marins pompiers et le Samu, le garçon a été transporté vers l’hôpital Nord, dans un état d’abord jugé « désespéré. » Hier matin, il a pu subir une intervention chirurgicale salvatrice et même si son état est toujours considéré comme très grave, le pronostic vital ne serait plus engagé. Il se trouvait hier soir dans le service de réanimation.

La PJ va donc désormais analyser les éléments retrouvés sur la scène de crime et s’efforcer d’y trouver des traces du tireur. À défaut, il faudra compter sur la victime elle-même. Mais après ce genre d’événement, elles ne se montrent jamais très loquaces.

http://www.laprovence.com/article/actualites/2277297/deux-tentatives-dassassinats-la-serie-noire-se-poursuit.html

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour <a href= »www.Dreuz.info »>www.Dreuz.info</a>

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz