FLASH
[20/11/2017] Les États-Unis réinscrivent la Corée du Nord sur la liste des États terroristes  |  Merkel dit à la presse que les négociations de coalition avec les Verts et les liberaux ont échoué et qu’il y aura de nouvelles élections  |  Religion de paix : une foule de 1000 personnes attaquent une église copte en Egypte. Les chrétiens se sont enfermés dedans pour se protéger  |  Victoire sur la pollution : le serial killer Charles Manson est mort  |  L’arrivée des livres dans la maison a bien plus bouleversé la vie de famille que les smartphones  |  Cocktails molotovs, tirs de mortier et voitures incendiées: nuit multiculturelle à Mantes-La-Jolie  |  Bruxelles : des migrants tentent de squatter un immeuble, 6 blessés lors d’affrontements avec la police  |  [18/11/2017] Espagne : la police espagnole a ouvert le feu sur un Français qui criait « Allahou Akhbar » à un péage près de la frontière française  |  Les tanks de l’armée israélienne ont procédé à des tirs de mise en garde sur les forces syriennes près de la frontière du Golan  |  [17/11/2017] L’explosion d’un pipeline au Bahreïn considérée comme une mise en garde de l’Iran  |  Retrait de sa nationalité à un « Danois de papier » parti combattre avec ISIS  |  La candidature de l’iran à la tête de l’UNESCO n’a pas été retenue  |  [16/11/2017] La deuxième vague de réfugiés balaiera l’Europe, se préoccupe l’ONU  |  Une Suédoise violée par des réfugiés se suicide après que le procureur ait conclu à un « manque de preuves »  |  Des citoyens iraniens ont attaqué la voiture du président Rohani pour l’extraire du véhicule et le lyncher  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 25 mars 2013

Golani-2

Les Golani de Tsahal

Michel Garroté, réd en chef – Dans une interview que publie ce lundi le journal Yisrael Hayom, le général israélien Yair Golan évoque la possibilité de créer une zone tampon en Syrie, en coopération avec les forces locales méfiantes envers les djihadistes, en cas de renversement du régime de Bachar al-Assad. Selon le général Yair Golan, des centaines et des centaines d’islamistes radicaux combattent en Syrie et pourraient prendre racine dans ce pays si Assad vient à tomber. L’armée israélienne travaille sur l’hypothèse que ces combattants finiront par lancer des attaques contre Israël.

L’une des mesures que nous ne pouvons évidemment pas exclure consisterait à créer une zone de sécurité de l’autre côté de la frontière, déclare le général Yair Golan, qui dirige le commandement Nord de l’armée israélienne. Les Syriens qui auraient un intérêt à coopérer avec nous contre les combattants islamistes radicaux seraient les alliés naturels d’Israël dans une telle zone de sécurité, ajoute-t-il. Si une occasion se présente -et cela n’a pas été le cas pour le moment- nous n’hésiterons pas, dit-il encore.

Le général Yair Golan cite l’exemple de la zone de sécurité qu’Israël avait maintenue pendant 15 ans dans le sud du Liban dans le but de maintenir les terroristes du Hezbollah et leurs missiles à distance de la frontière israélienne. Ces derniers mois, des roquettes tirées depuis la Syrie sont tombées sur la partie israélienne du Golan. L’armée israélienne a tiré dimanche en direction du territoire syrien, détruisant un nid de mitrailleuses qui avait ouvert le feu sur des soldats israéliens déployés sur le Golan.

Reproduction autorisée avec mention www.dreuz.info

Golani-1

Les Golani de Tsahal

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz