FLASH
[23/09/2017] Dans son discours en Alabama, Trump dit littéralement : « virez moi ces footballeurs fils de putes qui refusent d’honorer notre drapeau »  |  Algérie : le gouvernement interdit le voile intégral à l’école  |  Chelles : un membre du gang des barbares retourne déjà en prison  |  [22/09/2017] Le gouvernement Valls a minoré les dépenses de la Sécu dit la Cour des comptes-mais les politiques ne rendent pas compte de leurs actes  |  Calais (62) : les conflits entre musulmans commencent: combats entre migrants éthiopiens, irakiens et syriens  |  Ile d’Oléron: le maire ne voulait pas d’un McDonald’s mais n’avait aucun problème avec une mosquée  |  Un djihadiste originaire de Toulouse a été livré à la France par la Turquie  |  Val-de-Reuil (27) : le commissariat encerclé et bloqué par 80 musulmans turcs  |  Ville la belle immigration ! Une Allemande violée en plein jour en pleine rue à Munich par des Afghans  |  Enorme victoire diplomatique de Trump : la Chine ordonne à toutes ses banques de cesser toute relation avec Corée du Nord  |  [21/09/2017] Florian Philippot quitte le FN : « Il était temps ! Reste maintenant à changer de ligne » tweet Robert Ménard  |  [20/09/2017] Vicieux, Mélenchon l’homme du peuple voyage en Business quand ses collègues sont en éco  |  Attentat de Londres : 2 nouvelles arrestations, 4 musulmans sont actuellement interrogés  |  Vicieux, quand Obama était président, il a beaucoup critiqué Wall Street. Maintenant il y fait des conférences payées 400 000$  |  Tremblement de terre au Mexique : 160 morts  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 25 mars 2013

Golani-2

Les Golani de Tsahal

Michel Garroté, réd en chef – Dans une interview que publie ce lundi le journal Yisrael Hayom, le général israélien Yair Golan évoque la possibilité de créer une zone tampon en Syrie, en coopération avec les forces locales méfiantes envers les djihadistes, en cas de renversement du régime de Bachar al-Assad. Selon le général Yair Golan, des centaines et des centaines d’islamistes radicaux combattent en Syrie et pourraient prendre racine dans ce pays si Assad vient à tomber. L’armée israélienne travaille sur l’hypothèse que ces combattants finiront par lancer des attaques contre Israël.

L’une des mesures que nous ne pouvons évidemment pas exclure consisterait à créer une zone de sécurité de l’autre côté de la frontière, déclare le général Yair Golan, qui dirige le commandement Nord de l’armée israélienne. Les Syriens qui auraient un intérêt à coopérer avec nous contre les combattants islamistes radicaux seraient les alliés naturels d’Israël dans une telle zone de sécurité, ajoute-t-il. Si une occasion se présente -et cela n’a pas été le cas pour le moment- nous n’hésiterons pas, dit-il encore.

Le général Yair Golan cite l’exemple de la zone de sécurité qu’Israël avait maintenue pendant 15 ans dans le sud du Liban dans le but de maintenir les terroristes du Hezbollah et leurs missiles à distance de la frontière israélienne. Ces derniers mois, des roquettes tirées depuis la Syrie sont tombées sur la partie israélienne du Golan. L’armée israélienne a tiré dimanche en direction du territoire syrien, détruisant un nid de mitrailleuses qui avait ouvert le feu sur des soldats israéliens déployés sur le Golan.

Reproduction autorisée avec mention www.dreuz.info

Golani-1

Les Golani de Tsahal

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz