FLASH
[21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  |  Règlement de compte hier soir à Marseille. 2 individus armés (fusil à pompe) ont tué un homme à la Bricarde  |  Pendant la nuit, 2 roquettes tirées depuis la Syrie ont atteint le Golan – pas de blessé  |  [20/10/2017] #Pologne : 8 blessés dans une attaque au couteau dans le centre commercial VIVO à Stalowa Wola  |  Une ex-assistante parlementaire porte plainte contre le député LREM Christophe Arend pour harcèlement et agression sexuelle  |  Une ex-salafiste porte plainte contre Tariq Ramadan pour “viol, agression sexuelle et harcèlement”  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 25 mars 2013

Golani-2

Les Golani de Tsahal

Michel Garroté, réd en chef – Dans une interview que publie ce lundi le journal Yisrael Hayom, le général israélien Yair Golan évoque la possibilité de créer une zone tampon en Syrie, en coopération avec les forces locales méfiantes envers les djihadistes, en cas de renversement du régime de Bachar al-Assad. Selon le général Yair Golan, des centaines et des centaines d’islamistes radicaux combattent en Syrie et pourraient prendre racine dans ce pays si Assad vient à tomber. L’armée israélienne travaille sur l’hypothèse que ces combattants finiront par lancer des attaques contre Israël.

L’une des mesures que nous ne pouvons évidemment pas exclure consisterait à créer une zone de sécurité de l’autre côté de la frontière, déclare le général Yair Golan, qui dirige le commandement Nord de l’armée israélienne. Les Syriens qui auraient un intérêt à coopérer avec nous contre les combattants islamistes radicaux seraient les alliés naturels d’Israël dans une telle zone de sécurité, ajoute-t-il. Si une occasion se présente -et cela n’a pas été le cas pour le moment- nous n’hésiterons pas, dit-il encore.

Le général Yair Golan cite l’exemple de la zone de sécurité qu’Israël avait maintenue pendant 15 ans dans le sud du Liban dans le but de maintenir les terroristes du Hezbollah et leurs missiles à distance de la frontière israélienne. Ces derniers mois, des roquettes tirées depuis la Syrie sont tombées sur la partie israélienne du Golan. L’armée israélienne a tiré dimanche en direction du territoire syrien, détruisant un nid de mitrailleuses qui avait ouvert le feu sur des soldats israéliens déployés sur le Golan.

Reproduction autorisée avec mention www.dreuz.info

Golani-1

Les Golani de Tsahal

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz