FLASH
[25/04/2018] Si Melania Trump était démocrate, elle serait chaque mois en couverture des magazines féminins du monde entier. Et les journalistes se disent neutres et honnêtes ?  |  Harry Reid aux démocrates : « Moins on parle d’impeachment [de Trump], mieux c’est pour nous »  |  Dennis Prager sur Fox : « Attention, la liste des best-sellers du New York Times n’est pas réelle. Elle ne mentionne pas les livres conservateurs et religieux ! »  |  Effet Trump : « le site nucléaire de Corée du Nord a été détruit », affirment des scientifiques  |  Effet Macron : Ricoh licencie 360 personnes en France. Effet Trump : Apple crée 20 000 emplois aux USA. Et c’est Trump le taré ?  |  [24/04/2018] Effet Trump : le PIB des Etats-Unis dépasse les prévisions et atteint son plus haut en 15 ans : de quoi être exciter la haine des médias  |  Allemagne 1930 : un leader juif met en garde de ne pas porter de kippa en public en raison des attaques antisémites. Cette mise en garde vient d’être réitérée en 2018  |  Dans une déclaration, l’Autorité palestinienne refuse tout compromis pour atteindre la paix avec Israël  |  La religion de paix frappe encore : 6 morts, 15 blessés dans 3 attentats suicides à Quetta au Pakistan  |  [23/04/2018] Sky News a vu trois camions de l’armée se rendre sur le banc de Salisbury où l’ancien espion Sergei Skripal et sa fille Yulia ont été retrouvés après avoir été empoisonnés  |  Un juif orthodoxe a été poignardé il y a quelques minutes près de l’Empire State Building à Manhattan  |  Toronto : le conducteur du Van qui a foncé sur la foule a été arrêté (8 blessés, 2 morts)  |  Toronto : 10 blessés, 2 morts par un Van qui a foncé dans la foule dans le quartier juif. Accident ou attentat ?  |  Gaza : Un terroriste s’est fait explosé et a blessé trois autres personnes dans un accident du travail « mystérieux » à Beit Lahiya  |  [22/04/2018] Afghanistan : un membre de la religion de paix fait exploser une bombe dans un bureau de vote de Kaboul : 31 morts  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 27 mars 2013

Tsahal-pessah-1

Michel Garroté, réd en chef – Chaque année des centaines de soldats seuls sont invités à célébrer le seder de Pessah avec Benny Gantz, leur chef d’état-major. Ils lisent la Haggadah avec Benny Gantz dans un village près de Hadera. La soirée est un grand événement pour chaque soldat seul de l’armée israélienne.

Cette soirée est financée par l’Association pour le bien-être des soldats qui soutient particulièrement les soldats seuls tout le long de leur service. « Le seder dépasse encore une fois toutes les attentes », déclare Eti Avargel, organisateur de l’événement.

Tsahal-pessah-2

« Pessah est une fête centrale du judaïsme, elle rassemble des familles entières autour de la table pour manger et chanter jusque tard dans la nuit. C’est ce qui rend cette soirée tellement spéciale », selon Eti. « L’idée ici est de reconstituer une atmosphère de famille avec tous les soldats seuls, les rapprocher, être leur famille pour un soir ».

Plus de 400 hommes soldats et femmes soldats seuls sont invités à passer deux jours de rêve dans un village de vacances près de Hadera. Les soldats de trente pays différents y sont gâtés par des surprises et des cadeaux. Des téléphones ont été mis à leur disposition pour appeler leurs familles. Depuis quelques années, Benny Gantz parle lui-même aux parents des soldats, leur souhaite Hag Sameah et n’oublie pas de les saluer pour le service que leurs enfants rendent à Israël.

Tsahal-1

Après le discours d’ouverture du chef d’état-major, l’Association pour le bien être du soldat offre son plus beau des cadeaux : les parents d’un soldat sont présents pour retrouver leur fils. Une coutume qui est célébrée chaque année.

L’année dernière, Shai Bar-Ephraim, un ancien soldat de la Brigade Nahal et immigrant des Pays-bas, a participé à la cérémonie. « Le mieux, finalement, c’est de rencontrer des nouvelles personnes. Nous venons tous des quatre coins du monde et se retrouver ensemble pour Pessah, c’est spécial. Nous avons été constitués en différents groupes accompagnés par des soldats du Corps éducatif. Celle qui était dans mon groupe était une soldate de Mihve Alon. Cela nous a aidés à communiquer entre nous. Etre avec elle à table était très positif », se rappelle Shai Bar-Ephraim.

Tsahal-2

« Le mot +seul+ perd tout son sens dans une salle pleine de jeunes parlant différentes langues, partageant des souvenirs et lisant la Haggadah. C’est extraordinaire », raconte Eti Avargel. Dans les semaines précédant l’événement, le Corps éducatif dispense des cours aux soldats seuls concernant l’histoire, les règles et les coutumes de Pessah.

« De nombreux soldats viennent d’endroits où la culture juive n’est pas vraiment présente. C’est une occasion pour eux d’apprendre et de célébrer une fête juive comme il se doit », raconte Eti Avargel. « C’est quelque chose d’extraordinaire de recevoir des soldats seuls venus d’Angleterre, du Brésil et de Russie, tous assis autour de la même table. C’est un symbole fort pour Israël, la Diaspora, Tsahal et ses soldats ».

Reproduction autorisée avec mention www.dreuz.info

http://tsahal.fr/2013/03/25/pessah-avec-le-chef-detat-major/

Tsahal-MGA

Hag Sameah !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz