FLASH
[13/12/2017] Alabama : Après la victoire de Doug Jones, aucune émeute à droite : c’est là qu’on voit qui sont les vrais fascistes  |  Tirs de missiles terroristes sur le sud d’Israël. Les habitants ont été alerté de se réfugier dans les abris  |  Pédophilie, la France a des leçons à recevoir de l’Amérique : dans l’Aude, un homme se prend seulement 5 ans de prison avec sursis pour le viol d’une fillette de 4 ans  |  La mère de l’ancien chef de l’Etat, Andrée Sarkozy, est décédée  |  Deux frères d’Adama Traoré en garde à vue dans le cadre d’une affaire de stupéfiants  |  Avec 5000 euros par mois, la députée LREM se plaint de devoir « manger pas mal de pâtes »  |  Edouard Philippe nomme un rappeur qui traite les Français de porcs, au Conseil national du numérique  |  Médiapart demande que l’académicien Alain Finkielkraut soit exclu de l’Académie Française. Sans surprise, les lecteurs de Mediapart se déchaînent dans leurs commentaires antisémites  |  Religion d’amour et de tolérance : En Egypte à l’islam très modéré, Sheema, une chanteuse pop, a été condamnée à 2 mois de prison pour « incitation à la débauche »  |  Erdogan appelle tous les pays du monde Arabe à reconnaître Jérusalem comme capitale d’un pays inexistant, l’Etat de Palestine : tout repose sur du vent  |  USA Today donne un exemple de la noblesse et du respect de la neutralité du journalisme : « Trump n’est même pas digne de nettoyer les chiottes de la librairie Obama »  |  Des Parisiens excédés, des Parisiennes sexuellement harcelées, menacent de déclencher une grève de la faim en raison du danger et de l’insalubrité des camps de réfugiés  |  En panique, le roi de Jordanie affirme maintenant que Jérusalem n’est pas le 3e mais le 1er lieu saint de l’Islam ! Le mensonge arabe est sans limite !  |  Aux abois, Mahmoud Abbas demande à la communauté internationale de retirer à Israël le statut d’Etat  |  [12/12/2017] La Gambie, après avoir suivi les procédures demandées par l’administration américaine, a été retirée de la liste des pays visés par une interdiction d’entrée aux USA  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Albert Bertold le 29 mars 2013
url
Mosquée financée par la ville : bail annulé

Un groupe de citoyens niçois qui défendent la laïcité et leur identité, et qui jugeait illégal le bail d’une mosquée signé entre Nice et l’association des musulmans du centre-ville, a obtenu gain de cause mardi 26 mars 2013 auprès du tribunal administratif.

Le tribunal a annulé “la convention d’occupation” de la salle signée en octobre 2011, et a condamné la mairie de Nice à verser 1.000 euros à Philippe Vardon, chef de file de Nissa Rebela, un mouvement qui défend un des droits fondamentaux de l’homme : le droit au respect et à la préservation de son identité.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Le tribunal administratif a conclu que le maire de Nice “méconnaît les dispositions de la loi du 9 décembre 1905″ qui interdisent à une collectivité locale de subventionner un culte, une décision “entachée d’une illégalité d’une particulière gravité”, car la ville avait accordé une remise de 50% sur le montant du loyer.

La ville de Nice a plaidé que l’association des musulmans n’était pas une “association cultuelle”, car elle organisait aussi des activités culturelles. Philippe Vardon avait argué, en tant que “contribuable municipal”, que la décision de la mairie entraînait “un manque à gagner” pour le budget local.

Philippe Vardon a demandé au député-maire (UMP) de Nice, Christian Estrosi, qu’il abandonne ses projets de lieux de culte musulmans.

Un très grand nombre de communes de France financent, sous couvert de culture pour contourner la loi, des lieux de culte musulmans. La juste action des citoyens de Nice montre que l’alibi culturel ne tient pas devant le tribunal administratif et qu’il est temps d’agir.

La France étant un état de droit, je vous recommande d’exiger de vos municipalités qu’elles respectent la loi de 1905. D’abord à l’amiable, puis, en cas de refus, en demandant aux tribunaux administratifs qu’ils disent le droit. C’est votre devoir de citoyen et ne rien faire revient à reconnaître votre désintérêt pour votre pays et sa laïcité.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Albert Bertold pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz