FLASH
[23/04/2018] Toronto : le conducteur du Van qui a foncé sur la foule a été arrêté (8 blessés, 2 morts)  |  Toronto : 10 blessés, 2 morts par un Van qui a foncé dans la foule dans le quartier juif. Accident ou attentat ?  |  Gaza : Un terroriste s’est fait explosé et a blessé trois autres personnes dans un accident du travail « mystérieux » à Beit Lahiya  |  [22/04/2018] Afghanistan : un membre de la religion de paix fait exploser une bombe dans un bureau de vote de Kaboul : 31 morts  |  Le mont Saint Michel a été totalement évacué Après qu’un suspect a menacé de tuer un polcier. Recherches en cours  |  [21/04/2018] Arabie saoudite : coups de feu près du palais royal des Saoud. Le prince a été évacué dans un bunker  |  [20/04/2018] Désespéré, le parti Démocrate dépose plainte pour « conspiration » entre la campagne Trump, la Russie et WikiLeaks pour « perturbation des élections de 2016 »  |  [18/04/2018] Message de Trump à Israël: Meilleurs vœux au 1er ministre @Netanyahu et à tout le peuple d’Israël à l’occasion du 70e anniversaire de votre Grande Indépendance. Nous n’avons pas de meilleurs amis nulle part. J’ai hâte de déménager notre ambassade à Jérusalem le mois prochain !  |  Royaume-Uni : des produits chimiques trouvés à l’université de Manchester – des centaines de personnes évacuées alors que la police entoure le bâtiment  |  Un camion palestinien chargé d’explosifs en prévision de la célébrationdes 70 ans d’Israël a été intercepté  |  Le directeur de la CIA Mike Pompeo a rencontré le dictateur nord Coréen Kim-Jong Un, confirme Trump qui ajoute : « tout s’est bien passé et une bonne relation s’est établie »  |  Barbara Bush, la femme de G.H. Bush est décédée à l’âge de 92 ans  |  [17/04/2018] Gaza : Tsahal a tiré sur un poste du Hamas situé au sud de Gaza après des tirs sur des soldats israéliens  |  L’équipe de télé de CBS a visité Douma et a vu et filmé le cylindre de gaz chimique coincé dans un immeuble. Comment est-ce possible que les Russes ne l’aient pas vu ?  |  Toulouse, avantage de l’immigration : nouvelle soirée de violences urbaines après le contrôle d’une musulmane en niqab  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 29 mars 2013

Le couple malien de Bagneux comparaît devant la cour d’assises des Hauts-de-Seine. Il doit répondre de «traite d’être humain».

Mariée de force à un cousin malien, elle a compris que ses parents réservaient le même sort à sa sœur. C’est pour cette raison que la jeune Fouleymatou a confié son horrible histoire à une assistance sociale, en 2006, et déclenché ainsi l’enquête qui mène finalement ses parents devant la cour d’assises des Hauts-de-Seine.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

A partir d’aujourd’hui et jusqu’à vendredi, Daouda et Kalle Kante, respectivement âgés de 58 et 48 ans, seront jugés pour « traite d’être humain ». En plus de la marier de force, ils ont infligé à leur fille des sévices en tout genre. Fouleymatou avait 18 ans quand elle a révélé ce qu’elle a subi. Depuis l’appartement familial de Bagneux, ses parents ont organisé le mariage de leur fille avec le cousin Mamadou. Dès 2001 — Fouleymatou n’avait que 13 ans — elle a été promise au prétendant contre la somme de 150 € et deux vaches. Quatre ans plus tard, Fouleymatou était toujours mineure, on a célébré les noces au Mali, selon la coutume.

De retour à Bagneux, l’adolescente est devenue l’épouse du cousin aux yeux de toute la famille. Il lui fallait donc se soumettre et se taire. Ne rien dire des relations sexuelles imposées, de ce qu’elle décrit comme des viols. Mamadou Sidibé, le cousin époux sera jugé lui aussi lors de ce procès, pour tentatives de viols et, accessoirement, pour séjour irrégulier sur le territoire français.

Lors de l’instruction, Mamadou a affirmé que sa promise était consentante. Il prétend avoir lui-même recueilli son assentiment pour le mariage dès 2001. Quant à l’argent ou les vaches, c’est « la coutume ».

Les coups de balai étaient fréquents

En plus de contraindre sa fille à la vie commune avec un homme qu’elle ne désirait pas, la mère de Fouleymatou lui a infligé de graves violences.

Selon le récit de cette dernière lors de l’instruction, les coups de balai ou de fil électrique étaient fréquents. Il ne s’agissait « que » de coups de ceinture donnés « doucement » selon sa mère. Illettrée, Kalle tenait à faire de sa fille une future épouse modèle. C’est pourquoi elle la séquestrait à la maison et cognait.

Daouda, le père de la jeune fille, semble n’avoir pas usé de violence physique. Au contraire, il dit avoir dû séparer son épouse et sa fille alors que la première martyrisait la seconde à coups de fil de fer. Arrivé en France en 1974, Daouda, ouvrier à Rungis (Val-de-Marne), a lui aussi épousé sa femme dans son pays d’origine en respectant la tradition. Mais il réfute avoir jamais contraint sa fille à épouser le cousin. En père de famille, il a seulement reçu la demande en mariage et organisé la rencontre entre le prétendant et sa fille.

Les parents encourent une peine de dix ans d’emprisonnement.

http://http://www.leparisien.fr/bagneux-92220/des-parents-juges-pour-avoir-marie-leur-fille-de-force-27-03-2013-2674313.php#xtor=EREC-109—-516501%401

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz