FLASH
[15/01/2018] La gauche, toujours du côté du mal : Sadiq Khan, le maire de Londres, n’accueillera pas le président Trump, mais en 2001, il a représenté le prédicateur de haine Louis Farrakhan qui disait que les juifs sont des « suceurs de sang » et Hitler un « très grand homme »  |  Religion d’amour et de paix : en Irak, au moins 8 morts et 40 blessés dans un double attentat à Bagdad  |  [14/01/2018] Abou Hamza Hamdan, un terroriste du Hamas, a été éliminé lors d’un attentat à la voiture piégée à Sidon, au Liban  |  Sur MSNBC, un pasteur noir pro-Trump dit à la journaliste d’aller vivre en Haïti si elle doute que c’est un « pays de merde »  |  Tweet du Premier ministre indien Modi à Netanyahu: « Bienvenue en Inde, mon ami PM @netanyahu! Votre visite en Inde est historique et spéciale. Elle renforcera encore l’étroite amitié entre nos deux pays »  |  La Pologne pourrait tenir un référendum pour quitter l’UE, selon Donald Tusk  |  Israël ferme ses missions diplomatiques de Biélorussie, République dominicaine, Érythrée, Irlande et Lettonie pour en ouvrir d’autres en Afrique  |  En Autriche, 20 000 manifestants qui rejettent le principe démocratique contre la coalition gouvernementale incluant l’extrême droite – mais l’extrême gauche criminelle, pas de problème  |  Laurent Wauquiez : « Avec Emmanuel Macron, les clandestins resteront sur notre sol »  |  Le Premier ministre thaïlandais Prayuth Chan-Ocha a installé un découpage en carton de sa photo pour que les journalistes posent leurs questions, puis il a quitté la conférence de presse  |  Durant la nuit, l’armée israélienne a détruit un tunnel terroriste du Hamas au sud de Gaza  |  [11/01/2018] Des imbéciles affirment que Trump n’a aucun succès économique. Et ça ?! Sondage Quinnipiac: 66% des Américains pensent que l’économie est “Excellente/ bonne” et c’est le meilleur score depuis que ce sondage existe  |  En caméra cachée, James O’Keefe a pris Twitter la main dans le sac avouant qu’ils suppriment des comptes d’opinions politiques qui leur déplaisent – et nous risquons d’être censuré par Twitter de l’écrire  |  Sujet tabou : le racisme anti-blanc des banlieues. 2280 pompiers ont été agressés en 2016 dans les banlieues  |  « Oprah battrait Trump avec un écart à deux chiffres » disent les instituts de sondage. Les médias oublient juste de dire que ces sondeurs affirmaient qu’Hillary battrait Trump dans un raz-de-marée !  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 30 mars 2013

C’est une double contrariété pour le parquet d’Evry qui souhaitait que les auteurs présumés de l’attaque du RER D en gare de Grigny le 16 mars soient jugés rapidement. Hier après-midi, le seul majeur du dossier devait être jugé en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel.

Non seulement son procès a été renvoyé au 19 avril — une des victimes du dossier n’ayant pu être prévenue à temps de la tenue de l’audience — mais en plus, malgré la demande de mise en détention du substitut du procureur, le prévenu a été remis en liberté et placé sous contrôle judiciaire avec interdiction de paraître à Grigny, dans un moyen de transport ou un local de la SNCF, et obligation d’aller au lycée à l’heure !

« Si vous êtes en retard en cours, cela pourra être considéré comme une violation de votre contrôle judiciaire, et vous pourrez être placé en détention », l’a prévenu le président du tribunal qui avait noté que l’élève cumulait 185 heures d’absence depuis la rentrée, ce que son établissement scolaire ne considère pas comme un problème de discipline (sic!).

« Je les ai justifiées dans mon carnet, mais j’ai perdu mon carnet », a expliqué la racaille pour justifier ses absences. « Oui, mais quelles justifications ? », interroge le magistrat « Ben… mon réveil » répond le jeune voyou.

Agé de 18 ans, il a déjà été condamné le 16 décembre 2011 pour un vol aggravé. Tout comme les onze autres suspects, tous mineurs, de ce dossier, il ferait parti d’une bande de délinquants, le groupe Mafia Grigny Danger (MGD).

Les onze mineurs ont été déférés et mis en examen pour vols avec violences en réunion dans un moyen de transports en commun et pour participation à un groupement formé en vue de la préparation de violences. L’un d’entre eux a été placé en centre éducatif fermé, les dix autres ont été placés en centre éducatif renforcé, en foyer ou dans leurs familles, mais en dehors du département de l’Essonne où ils ne doivent plus apparaître avant leur procès. Ils comparaîtront devant un tribunal pour enfants les 11 et 12 juin.

http://www.leparisien.fr/essonne-91/le-proces-de-l-attaque-du-rer-d-renvoye-30-03-2013-2683671.php

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz