FLASH
[20/09/2018] 3 feux de forêt dans le Negev israélien provoqués par des ballons incendiaires palestiniens – et toujours aucune condamnation des écologistes  |  2 Marocains se faisant passer pour réfugiés mineurs d’origine libyenne et arrêtés à Rotterdam planifiaient des attentats à Paris (source NLTimes.nl)  |  L’armée israélienne va démolir le bâtiment où le terroriste qui a assassiné le soldat Ronen Lubarsky a vécu. Le ministre de la Défense a déclaré : « Pas de compromis avec la terreur »  |  [19/09/2018] Un « mineur » étranger, logé en foyer, mis en examen & placé en détention à Marseille. Il est suspecté d’avoir violé 3 femmes depuis avril  |  Plusieurs personnes atteintes par balles y compris des policiers près d’un bâtiment du gouvernement de Pennsylvanie  |  Mauvaise nouvelle : un sondage montre que les électeurs Républicains sont certains de gagner les élections de mi-mandat  |  USA : les Républicains remportent l’élection sénatoriale du Texas dans 1 district tenu par les Démocrates depuis 10 ans  |  [18/09/2018] Val-d’Oise : Le terroriste qui a percuté délibérément et blessé gravement 2 policiers est mineur, déjà connu de la police  |  Syrie : un avion russe a été abattu par la DCA syrienne  |  [17/09/2018] « La Hongrie est le seul pays d’Europe à avoir demandé l’avis du peuple sur l’immigration illégale », déclare le ministre des Affaires étrangères  |  [16/09/2018] L’Ambassadeur palestinien aux États-Unis Hossam Zamal confirme que Washington a demandé à sa famille de quitter Washington immédiatement  |  Les médias jurent qu’ils sont neutres. Alors pourquoi les gros titres quand une palestinienne, interdite de sortir d’Israël, ne peut assister à la fête de l’huma, et pas une ligne quand un terroriste palestinien tue un père de famille israélien ?  |  Les électeurs ont voté Brexit. La classe politique britannique a retardé, bloqué et traîné les pieds. Elle a le culot de dire maintenant que ça fait si longtemps, qu’il faut un autre vote (car les gens n’auraient pas voté comme il faut)  |  Samedi, Israël a abattu à l’aéroport de Damas un boeing cargo iranien chargé d’armes. L’avion avait récemment décollé de Téhéran  |  Pendant la seconde guerre mondiale, les Palestiniens étaient alliés à Hitler. J’ai du mal à comprendre que le fête de l’huma invite une palestinienne qui appelle à terminer le travail d’Hitler  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 30 mars 2013

C’est une double contrariété pour le parquet d’Evry qui souhaitait que les auteurs présumés de l’attaque du RER D en gare de Grigny le 16 mars soient jugés rapidement. Hier après-midi, le seul majeur du dossier devait être jugé en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel.

Non seulement son procès a été renvoyé au 19 avril — une des victimes du dossier n’ayant pu être prévenue à temps de la tenue de l’audience — mais en plus, malgré la demande de mise en détention du substitut du procureur, le prévenu a été remis en liberté et placé sous contrôle judiciaire avec interdiction de paraître à Grigny, dans un moyen de transport ou un local de la SNCF, et obligation d’aller au lycée à l’heure !

« Si vous êtes en retard en cours, cela pourra être considéré comme une violation de votre contrôle judiciaire, et vous pourrez être placé en détention », l’a prévenu le président du tribunal qui avait noté que l’élève cumulait 185 heures d’absence depuis la rentrée, ce que son établissement scolaire ne considère pas comme un problème de discipline (sic!).

« Je les ai justifiées dans mon carnet, mais j’ai perdu mon carnet », a expliqué la racaille pour justifier ses absences. « Oui, mais quelles justifications ? », interroge le magistrat « Ben… mon réveil » répond le jeune voyou.

Agé de 18 ans, il a déjà été condamné le 16 décembre 2011 pour un vol aggravé. Tout comme les onze autres suspects, tous mineurs, de ce dossier, il ferait parti d’une bande de délinquants, le groupe Mafia Grigny Danger (MGD).

Les onze mineurs ont été déférés et mis en examen pour vols avec violences en réunion dans un moyen de transports en commun et pour participation à un groupement formé en vue de la préparation de violences. L’un d’entre eux a été placé en centre éducatif fermé, les dix autres ont été placés en centre éducatif renforcé, en foyer ou dans leurs familles, mais en dehors du département de l’Essonne où ils ne doivent plus apparaître avant leur procès. Ils comparaîtront devant un tribunal pour enfants les 11 et 12 juin.

http://www.leparisien.fr/essonne-91/le-proces-de-l-attaque-du-rer-d-renvoye-30-03-2013-2683671.php

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz