Quantcast
FLASH
[18/04/2019] #Sarthe : Prise d’otages au supermarché Super U de Bessé-sur-Braye, les gendarmes sur place  |  Effet Trump: Les demandes hebdomadaires de prestations d’assurance-chômage chutent pour la cinquième semaine consécutive, tombant au niveau le plus bas depuis septembre 1969  |  Effet Trump: Les ventes au détail aux États-Unis augmentent au rythme le plus rapide depuis septembre 2017  |  Le président israélien Rivlin vient de charger Netanyahou de former son 5e gouvernement  |  [16/04/2019] Omar Barghouti : « j’ai fondé BDS pour boycotter Israël, pourquoi suis-je boycotté et interdit d’aller aux Etats-Unis ? »  |  Elections israéliennes : après tous les recomptes, Naftali Bennet et Ayelet Shaked sont retoqués  |  Notre Dame : Si les entreprises de rénovation sont coupables alors leurs assurances payerons. Le fait qu on accepte les dons laisse craindre que c’est un attentat  |  Incendie de Notre-Dame : la mairie de Paris débloque 50 millions d’euros pour la reconstruction. N’est ce pas formidable que la mairie ait autant d’argent bloqué !  |  Ca a du bon d’avoir des riches. Un milliardaire français offre 100 millions pour réparer Notre Dame  |  [15/04/2019] L’antisémite Alain Soral condamné à 1 an de prison pour négationnisme – un peu dommage, les autres vont maintenant être plus discrets au lieu d’être repérés et rééduqués  |  [11/04/2019] Effet #Trump : 55% des Américains approuvent la politique de Trump. 58% approuvent l’économie sous Trump (sondage Georgetown)  |  Le président soudanais Ahmad Al Bashir, criminel de guerre du Jihad, évincé par un coup d’État  |  La Haute Cour israélienne approuve la démolition de la maison du tueur de l’adolescente juive israélienne Ori Ansbacher  |  Julian Assange (WikiLeaks) a été arrêté par la police britannique  |  [10/04/2019] Transparence : Les consultations entre le président Rivlin et les chefs des partis seront retransmises en direct pour la première fois dans l’histoire israélienne  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Albert Bertold le 30 mars 2013

Lettre du général Schneider, ministre, secrétaire d’Etat à la guerre, en date du 14 octobre 1839, au maréchal Valée, gouverneur général, créant l’appellation d’Algérie.

Jean-Claude Thiodet*:

Ce document exceptionnel a traversé les âges et les générations de ma famille depuis sa promulgation. Il est tout à fait probable que son premier détenteur fut mon quadri-aïeul, Edmond PELLISSIER DE REYNAUD, qui prit part à l’expédition de M. de BOURMOND en mai/juin 1830.

Pour arriver jusqu’à moi, il est passé entre les mains de sa fille, Thérèse, née à Alger le 15 janvier 1837, 10 rue de la Lyre et qui, épousant le capitaine Jules GAND, est devenue la grand-mère de mon père.

En effet, Claudius THIODET, né à PARIGNY– commune du COTEAU sur ROANNE, en 1865, nommé juge au tribunal de Grande Instance de MOSTAGANEM, a épousé Thérèse GAND, petite fille d’Edmond PELLISSIER DE REYNAUD, dont est né mon père, le 6 mai 1895.

Ce document a donc été transmis de génération en génération et a abouti dans les papiers de mon grand-père Claudius THIODET, conseiller à la Cour d’Appel d’Alger puis, mon père étant fils unique, dans les documents que ma mère a gardés précieusement et m’a transmis à son décès en 1998.

La splendide calligraphie du fonctionnaire qui a écrit cette lettre du ministre de la Guerre au Maréchal VALEE, premier gouverneur général de l’Algérie étant devenue difficile à lire, de reproduction en reproduction, j’ai jugé utile de la transcrire d’une façon aussi lisible que possible.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

 

Paris, le 14 octobre 1839

Monsieur le Maréchal,

Jusqu’à ce jour, le territoire que nous occupons dans le nord de l’Afrique a été désigné dans les communications officielles soit sous le nom de «possession française dans le nord de l’Afrique», soit sous celui de «Ancienne Régence d’Alger» soit, enfin, sous le nom «d’Algérie».

Cette dernière dénomination, plus courte, plus simple et en même temps plus précise que toutes les autres m’a semblé devoir dorénavant prévaloir.

Elle se trouve d’ailleurs déjà consacrée par une application constante dans les documents distribués aux chambres législatives et dans plusieurs discours du trône.

Je vous invite en conséquence, à prescrire les mesures nécessaires pour que les diverses autorités et généralement tous les agents qui, à un titre quelconque, se rattachent aux services civils ou militaires de notre colonie (illisible) dans leurs correspondances officielles et dans les actes ou certificats quelconques qu’ils peuvent être appelés à délivrer, à substituer le mot «Algérie» aux dénominations précédemment en usage.

Recevez, Monsieur le Maréchal, l’assurance de la très haute considération.

Le ministre, Secrétaire d »Etat de la Guerre à

M. le Mal Valée, Gouverneur Général de l’Algérie.

* Document original appartenant à Jean-Claude Thiodet qui a aimablement autorisé sa publication sur «Oran de notre enfance», le 25 janvier 2009.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Albert Bertold pour www.Dreuz.info

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :