FLASH
[21/08/2018] Chômage, déficit, pouvoir d’achat : l’effet Macron ne marche pas, l’effet Trump fonctionne à fond, donc les médias crachent sur Trump  |  Une statue de la Vierge à l’Enfant décapitée dans l’Île de Noirmoutier  |  Européennes 2019 : contesté voire détesté, Emmanuel Macron en mauvaise posture  |  Orly : un « jeune » à scooter meurt en fuyant un contrôle de police, l’IGPN saisie  |  [20/08/2018] Tsahal à arrêté 11 islamistes palestiniens à Hebron et à Jérusalem lors de raids pour rechercher des terroristes  |  Le prix de la vie selon la justice française : Le migrant illégal de 19 ans qui a poignardé 4 personnes à Périgueux lundi 13 août n’a été condamné qu’à 3 ans de prison ferme  |  Paris : Une policière porte secours à des passagers après un accident mortel qu’ils ont provoqué, dans le 19e, et se fait violemment frapper par le passager rescapé!  |  Le chef de la police municipale de Villevaudé, en Seine-et-Marne, a été violemment agressé dimanche à son domicile par « plusieurs personnes » qui l’ont roué de coup  |  Barcelone attentat islamique : Un homme armé d’un couteau a tenté d’attaquer des policiers en hurlant Allahou Akbar (Allah est le plus grand)  |  Saint-Paul-Trois-Châteaux (26) : un homme de 45 ans tué de 9 coups de couteau, un autre homme blessé, suspect appréhendé, motif inconnu  |  Marseille : encore un adolescent de 16 ans poignardé pour un mauvais regard  |  Tsahal a ouvert le feu sur un terroriste musulman qui a tiré dans leur direction dans le nord de Gaza. Aucun blessé parmi les troupes israéliennes n’a été signalé  |  Un terroriste musulman a tiré des coups de feu sur l’ambassade des États-Unis à Ankara. La police a déclenché une chasse à l’homme et recherche un véhicule blanc suspect  |  [17/08/2018] Jérusalem : attentat au couteau, un policier blessé par un terroriste musulman palestinien, qui a été neutralisé  |  Dreuz lance un appel aux lecteurs: aidez-nous à passer au crible pendant 24 h les Fake News des radios du service public français  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 3 avril 2013

Trois jeunes femmes appartenant au mouvement féministe des Femen ont déployé le drapeau noir des salafistes barré de la « chahada », la profession de foi des musulmans, sur le parvis de la Grande Mosquée, située en plein centre de Paris.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Trois féministes du mouvement des Femen ont brûlé mercredi le drapeau salafiste devant la Grande Mosquée de Paris pour exprimer leur solidarité avec une militante tunisienne et dénoncer les atteintes aux droits des femmes dans les pays arabo-musulmans.

« Arab women against islamists »

Les trois jeunes femmes, deux Françaises et une Tunisienne, ont déployé le drapeau noir des salafistes barré de la « chahada », la profession de foi des musulmans, sur le parvis de la Grande Mosquée, située en plein centre de Paris. Elles l’ont ensuite enflammé, alors que des membres du service de sécurité de l’édifice tentaient de les chasser à coups de pied.

Solidarité avec la militante tunisienne Amina

Selon leur mode opératoire habituel, les trois Femen ont agi seins nus. « Arab women against islamists », « Freedom for women », « Fuck your morals », avaient-elles écrit sur leur torse. « Nous voulons dénoncer l’extrémisme religieux » musulman, a expliqué à la presse Inna Shevchenko, une des fondatrices ukrainiennes du mouvement, présente pendant l’événement qui n’a duré que quelques minutes.

« Mon corps m’appartient, il ne représente l’honneur de personne »

Pour la jeune femme, la Grande Mosquée de Paris a été prise pour cible car il s’agit d’un « lieu symbolique » de la religion musulmane. « Nous voulons aussi exprimer notre solidarité avec la militante tunisienne Amina que des salafistes ont appelé à lapider », a-t-elle ajouté. Une jeune fille, qui s’est identifiée sous le nom d’Amina Tyler, a fait scandale en Tunisie en publiant mi-mars sur internet des clichés d’elle la poitrine nue barrée des mots « mon corps m’appartient, il ne représente l’honneur de personne », ou encore « Fuck your morals ».

« Pourquoi se mettre nue comme ça? C’est choquant ! « 

En théorie, en agissant de la sorte, elle s’expose à des poursuites pour « atteinte aux bonnes moeurs », un délit passible de 6 mois de prison. « Pourquoi se mettre nue comme ça? C’est choquant! « , a réagi auprès de la presse une fidèle venue prier à la Grande Mosquée. « Pour parler du salafisme, il faut le connaître, et non pas montrer ses fesses », a dénoncé un autre fidèle, qui s’est présenté comme un « musulman pratiquant ».

Les Femen, un groupe de féministes ukrainiennes désormais installé à Paris et qui a fait des émules dans plusieurs pays du monde, est connu depuis 2010 pour ses actions « topless » pour dénoncer le sexisme, l’homophobie, la prostitution et la religion.

http://http://www.midilibre.fr/2013/04/03/des-femen-brulent-le-drapeau-salafiste-devant-la-grande-mosquee-de-paris,671712.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz