FLASH
[22/08/2018] L’homme considéré comme le terroriste le plus dangereux au monde après la mort de Ben Laden lors de la grève des drones aux États-Unis au Yémen  |  Imran Awan, l’ancien assistant informatique des démocrates du Congrès accusé de fraude bancaire, a plaidé coupable et n’a eu aucune peine de prison  |  États-Unis : Paul Manafort a été condamné pour des délits de fraudes bancaire et fiscale qui remontent à 10 ans avant la campagne électorale de Trump  |  Etats-Unis : Un immigrant illégal accusé du meurtre de Mollie Tibbetts, une étudiante à l’université de l’Iowa  |  [21/08/2018] Chômage, déficit, pouvoir d’achat : l’effet Macron ne marche pas, l’effet Trump fonctionne à fond, donc les médias crachent sur Trump  |  Une statue de la Vierge à l’Enfant décapitée dans l’Île de Noirmoutier  |  Européennes 2019 : contesté voire détesté, Emmanuel Macron en mauvaise posture  |  Orly : un « jeune » à scooter meurt en fuyant un contrôle de police, l’IGPN saisie  |  [20/08/2018] Tsahal à arrêté 11 islamistes palestiniens à Hebron et à Jérusalem lors de raids pour rechercher des terroristes  |  Le prix de la vie selon la justice française : Le migrant illégal de 19 ans qui a poignardé 4 personnes à Périgueux lundi 13 août n’a été condamné qu’à 3 ans de prison ferme  |  Paris : Une policière porte secours à des passagers après un accident mortel qu’ils ont provoqué, dans le 19e, et se fait violemment frapper par le passager rescapé!  |  Le chef de la police municipale de Villevaudé, en Seine-et-Marne, a été violemment agressé dimanche à son domicile par « plusieurs personnes » qui l’ont roué de coup  |  Barcelone attentat islamique : Un homme armé d’un couteau a tenté d’attaquer des policiers en hurlant Allahou Akbar (Allah est le plus grand)  |  Saint-Paul-Trois-Châteaux (26) : un homme de 45 ans tué de 9 coups de couteau, un autre homme blessé, suspect appréhendé, motif inconnu  |  Marseille : encore un adolescent de 16 ans poignardé pour un mauvais regard  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Albert Bertold le 6 avril 2013
BHLN3tJCMAE_TSv.jpg-large
Hollande devant l’hôtel… Royal !

La dépêche AFP brut de fonderie qui relate la visite du président Hollande dans son fief politique de Corrèze est quelque peu différente de ce qu’en ont rapporté certains médias…

Signée de Hervé Asquin et publiée il y a quelques heures, l’ambiance de la visite telle que relatée par l’AFP ne ressemble pas à « une heure et demie de déambulation à Tulle, en homme «libre» », comme l’avance tout mielleux 20 Minutes, mais plutôt au jeu du chat et de la souris avec ses élus.

Cela commence dès sa descente d’avion, où le président « rattrapé samedi par la tourmente de l’affaire Cahuzac, [était] attendu par des dizaines de manifestants, de nombreux journalistes et des administrés tenus à l’écart » dit l’AFP, qui ajoute que « l’entourage du président s’était évertué à dresser un cordon sanitaire autour de cette sixième visite à Tulle depuis son élection, tentant de lui donner un caractère quasi-privé« . (Caractère quasi-privé pour une visite officielle, ça fait désordre)

Ensuite, alors qu’il n’est pas encore sorti de l’aéroport, Hollande était déjà « attendu de pied ferme par quelques dizaines de manifestants contre le gaz de schiste à l’aéroport de Brive-la-Gaillarde » – il ne s’agit donc pas de l’affaire Cahuzac. Le courageux président Hollande va-t-il à la rencontre de ces Français mécontents ? Non, dit Asquin, il se débine et les « a soigneusement évités, [en] passant par une porte dérobée ».

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Devant la préfecture les Français de la Manif Pour Tous opposés à l’adoption homoparentale, attendent Hollande « au son de vuvuzela, de cloches et « armés » de quelques couvercles de casseroles marqués « Cahuzac » en guise de cymbales, ceux-ci proclamaient sur leurs pancartes: « l’enfant n’est pas un droit », « Touche pas au mariage, occupe-toi du chômage », « On veut du boulot, pas du mariage homo » ou « La priorité c’est Aulnay, pas le mariage gay ».

Là encore, pas de président, car nouvelle esquive, « le cortège est arrivé par les jardins ».

Annulée également, ajoute l’AFP, « la tradition lors de cette visite … réduite à sa plus simple expression », le faisant renoncer « à arpenter le marché à la rencontre de passants qu’il connaît bien souvent par leur prénom ».

« Il vient en catimini, il avait peut-être peur qu’on l’attende et qu’on lui dise ce que l’on pense », dira un habitant…

Annulée encore la pose de « la première pierre d’un centre de formation professionnelle à Brive et [l’inauguration] d’une maison de retraite à Ussel. »

Et le président a même préféré prendre « un déjeuner à huis clos, toujours à la préfecture en compagnie de parlementaires et d’élus locaux » pour éviter tout contact populaire, avant d’« immédiatement regagner Paris ».

Un président normal fait cela ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Albert Bertold pour www.Dreuz.info

http://www.google.com/hostednews/afp/

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz