FLASH
[23/11/2017] Ce n’est pas un gag (hélas) : le groupe EELV à la mairie de paris veut rebaptiser la journée du patrimoine en journée du matrimoine  |  Les forces irakiennes lancent l’opération finale pour nettoyer les dernières bases d’Isis dans le désert  |  [22/11/2017] Haute-Savoie : un individu tué par balle par un policier lors d’échanges de tirs contre un véhicule qui fonçait sur plusieurs policiers. 1 homme interpellé, 2 en fuite  |  Rennes – vols et agressions par 6 migrants illégaux dont un de « 11 ans »: arrêtés 3 fois en 3 jours, libérés, ils recommencent immédiatement  |  Débarquement massif d’Algériens sur les côtes espagnoles : une ‘attaque coordonnée’, selon un responsable espagnol  |  Et hop: le journaliste Frédéric Haziza accusé d’agression sexuelle – mais n’oublions pas Tariq Ramadan !  |  Multiculturalisme chéri : dans l’Essonne, un policier et sa femme ont été roués de coups devant leurs enfants  |  Les dirigeants allemands font pression pour la reprise des négociations de coalition par Merkel et éviter la paralysie du gouvernement  |  Israël détruit les habitations de deux monstres arabes palestiniens ayant commis des attentants  |  Israël dejoue une tentative de faire entrer des tonnes d’explosifs à Gaza. Pourquoi ne construisent ils pas une économie ?  |  A court d’analogies (facho, suprémaciste, Hitler et Mussolini sont très usés), les Trump haters le comparent maintenant à Charles Manson  |  Républicain soupçonné de harcèlement sexuel> Démocrates: « il doit démissionner ». Démocrate accusé> Démocrates disent: « il faut enquêter »  |  Explosion de démissions de politiciens, journalistes, artistes Démocrates américains accusés de harcèlement sexuel (ou pire)  |  Morale socialiste: Hollande savait que Thomas Thévenoud fraudait le fisc quand il l’a nommé secrétaire d’État au Commerce extérieur  |  Les discussions entre le Hamas et le Fatah du Caire tournent mal, *encore*  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 8 avril 2013

Margaret-Thatcher-1

Michel Garroté, réd en chef –- La très courageuse Margaret Thatcher nous a donc quittés. Qu’en reste-t-il aujourd’hui ? Sur ce blog, nous sommes néoconservateurs ou si l’on préfère, conservateurs en mouvement ou encore, conservateurs renouvelés. Car en effet, les fondateurs du néoconservatisme, William Kristol et Norman Podhoretz, n’ont pas inventé un conservatisme psychorigide. Ils ont, bien au contraire, développé un conservatisme qui se renouvelle avec les événements du temps.

Ainsi, le néoconservatisme est un courant philosophique « de droite » qui, rappelons-le, s’est notamment concrétisé avec Ronald Reagan ; et avec Margaret Thatcher, à qui nous devons beaucoup et à qui nous rendons ici hommage. Le néoconservatisme ne peut donc pas être de « centre-droite » et il ne peut pas non plus être « d’extrême-droite ». Le néoconservatisme, c’est aussi l’une des formes de la société libre et laïque de culture judéo-chrétienne, c’est l’héritage européen débarrassé du national-socialisme, débarrassé du communisme, débarrassé de l’étatisme et débarrassé de l’islamisme.

Des exemples ? L’Allemagne, l’Italie et la Pologne. Trois pays dans lesquels les Juifs et les Chrétiens n’endurent pas ce que les Juifs et les Chrétiens endurent dans certaines zones mahométanes de non-droit en France. Trois pays dans lesquels on trouve des politiciens et des journalistes qui affichent publiquement leur sympathie pour Israël et leur sympathie pour l’Eglise catholique.

En 1983, Margaret Thatcher déclarait: « N’oublions jamais cette vérité fondamentale : l’État n’a aucune autre source d’argent que l’argent que les gens gagnent eux-mêmes. Si l’État souhaite dépenser plus, il ne peut le faire qu’en empruntant votre épargne ou en vous taxant davantage. Il n’y a rien de bon à ce que quelqu’un d’autre paie; cette autre personne, ce sera vous. L’argent public n’existe pas, il n’y a que l’argent des contribuables. La prospérité ne viendra pas de l’invention de programmes de dépenses publiques de plus en plus somptueux. Vous ne devenez pas riches en commandant un carnet de chèques à votre banque et aucune nation n’est jamais devenue plus prospère en taxant ses citoyens au-delà de leur capacité ».

En revanche, les « valeurs républicaines » en France, elles, ne veulent rien changer à l’islamisation de la France et rien changer aux dépenses astronomiques et indécentes de l’Etat français, de son appareil, de ses fonctionnaires et de ses élus. Ce sont des « valeurs républicaines » qui veulent une économie contrôlée par l’Etat, étouffée par l’Etat.

Des « valeurs républicaines » qui veulent une laïcité inquisitrice contre les Juifs et les Chrétiens mais qui face aux mahométans deviennent allahïcité. Les « valeurs républicaines », c’est l’Etat dirigiste qui ne condamne pas explicitement le double jeu de la laïcité : laïcité absolutiste contre la culture judéo-chrétienne ; et allahïcité en faveur de l’islam. Les seuls à avoir bougé concrètement, ce sont les jeunes de Génération Identitaire le 20 octobre 2012 à Poitiers.

Il y a plus de 70 ans, dans la France occupée, il y avait autant de mouvements que de chefs et autant de chefs que de mouvements. C’étaient des franchouillards minables et complexés, des ratés, des Joseph Darlan, Marcel Déat et Jacques Doriot qui l’avaient – hélas – emporté contre Jacques Maritain, qui lui, sauva, et l’honneur de la France, et l’honneur de l’Eglise de France.

Et tout emporté avec eux, dans cette France passant du pinacle aux abysses, avec ses miliciens collabos, le front près du béret, faisant le salut hitlérien, véritables caricatures vivantes de ce que la nature humaine peut produire de plus misérable, de plus lâche et de plus criminel.

Un autre Gaulois, plutôt que de diriger le maquis, se réfugia ailleurs boire le thé. Lorsqu’à la fin de la guerre, il prit le pouvoir, les valeurs républicaines, c’était lui. Et lui, il incarnait les valeurs républicaines. Il diabolisa ceux qui avaient libéré son pays, se rapprocha de l’URSS et inventa la Politique Arabe de la France. Qu’en dire en 2013 ?

Reproduction autorisée

Avec mention www.dreuz.info

Margaret-Thatcher-Reagan

THATCHER KOHL MEET

Margaret-Thatcher-Peres

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz