FLASH
[16/11/2018] Nikki Haley : Les Etats-Unis s’opposent à l’appel de l’Assemblée générale des Nations unies pour qu’Israël rende le plateau du Golan à la Syrie  |  [15/11/2018] Voici un aperçu de la prudence avec laquelle #Israël évite les pertes civiles à #Gaza: L’armée israélienne a appelé un type et a passé 45 minutes au téléphone avec lui pour qu’il évacue sa maison, avant de bombarder le bâtiment des médias du #Hamas situé à côté  |  Le sebateur Lindsey Graham a déclaré qu’il enquêterait davantage sur la controverse entourant les e-mails d’Hillary Clinton s’il devenait président du Comité judiciaire l’an prochain  |  Un « militaire » se filme et déclare qu’il est « obligé de travailler avec les porcs » en désignant les gendarmes  |  [14/11/2018] Effet trump : L’optimisme économique des petites entreprises se maintient au niveau le plus élevé depuis 45 ans  |  Floride, corruption Démocrate exposée : Les procureurs fédéraux découvrent des documents électoraux modifiés dans le comté de Broward liés aux Démocrates  |  Les Etats-Unis offrent une récompense de 5 millions de dollars pour la capture du dirigeant du Hamas Saleh Al-Arouri  |  [13/11/2018] Un camion vient d’exploser à l’angle rue Crozatier/rue du Faubourg Saint-Antoine à Paris. La façade d’un bureau de tabac attenant a également pris feu.  |  Ce mardi 13 à 20h, conférence de Guy Millière à Tel Aviv, 88 rue Ben Yehuda  |  Au Mali, 3 civils tués dans un attentat-suicide islamiste contre un sous-traitant de l’ONU  |  « Notre objectif est de presser l’#Iran jusqu’à la dernière goutte » déclare John Bolton, conseiller géopolitique de Donald #Trump  |  Arizona : la Républicaine Martha McSally concède la victoire sénatoriale à la Démocrate d’extrême gauche Krysten Sinema  |  Incendies proche de nous en #Californie: bilan : 44 morts, le plus lourd de l’histoire de l’État – politique écologiste et socialiste de « préservation » de la flore mise en cause  |  [12/11/2018] Des parents néo-nazis qui ont nommé leur fils Hitler emprisonnés en Grande-Bretagne  |  Twitter refuse de supprimer les tweets d’incitation contre le journaliste conservateur de Fox News Tucker Carlson  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 10 avril 2013

DGSE-6

Michel Garroté, réd en chef – Bernard Bajolet, a été nommé ce mercredi directeur général de la sécurité extérieure, la DGSE (voir le lien vers la source en bas de page). Ce diplomate est un ami du monde arabo-musulman. Après l’ENA et son entrée au Quai d’Orsay en 1975, il a accumulé les postes suivants : Alger, Damas, Amman, Sarajevo, Bagdad, Alger et Kaboul dès février 2011…

Il entame à Alger sa carrière diplomatique comme deuxième secrétaire d’ambassade en 1975. Il développe son amitié pour le Moyen-Orient arabo-musulman comme conseiller à Damas de 1986 à 1990, puis comme ambassadeur à Amman de 1994 à 1998. Il est ensuite envoyé comme ambassadeur à Sarajevo en 1999 pour quatre ans.

Nommé à Bagdad en 2003, il a la tâche de représenter la France, considérée comme un soutien du dictateur déchu Saddam Hussein. La France qui s’est opposée à la guerre engagée par les Américains en 2003 en Irak et qui a néanmoins fait la même chose en 2012 au Mali.

Nommé à Alger en septembre 2006, il multiplie les gestes de soumission dans un pays toujours très revanchard après la guerre d’indépendance. Il sera le premier ambassadeur français à avoir fait chanter les hymnes algérien et français à la villa des Pins, résidence de l’ambassadeur au-dessus d’Alger, à l’occasion de la fête nationale du 14 Juillet. Oui, il a osé cela.

Il déclare par ailleurs que le « temps de la dénégation » des massacres perpétrés par la colonisation en Algérie « est terminé » et évoque les « épouvantables massacres » perpétrés par l’armée française. En revanche, pas un mot sur les épouvantables massacres perpétrés par le FLN algérien.

En août 2008, Bernard Bajolet s’installe pendant deux ans et demi rue de l’Elysée comme premier coordonnateur national du renseignement, un caprice voulu par le versatile Sarkozy dans le cadre de sa « réforme » du renseignement. Bernard Bajolet a donc entamé une autre « mission délicate » à l’Elysée : tenter de coordonner sous Sarkozy les moyens et les activités de la communauté française du renseignement, composée de 11.000 hommes et femmes, civils et militaires. Désormais, à la tête de la DGSE, il devra gérer 5.000 personnes.

Reproduction autorisée avec mention www.dreuz.info

http://www.la-croix.com/Actualite/France/La-DGSE-et-la-Gendarmerie-ont-deux-nouveaux-patrons-2013-04-10-939457

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz