FLASH
[23/09/2017] Dans son discours en Alabama, Trump dit littéralement : « virez moi ces footballeurs fils de putes qui refusent d’honorer notre drapeau »  |  Algérie : le gouvernement interdit le voile intégral à l’école  |  Chelles : un membre du gang des barbares retourne déjà en prison  |  [22/09/2017] Le gouvernement Valls a minoré les dépenses de la Sécu dit la Cour des comptes-mais les politiques ne rendent pas compte de leurs actes  |  Calais (62) : les conflits entre musulmans commencent: combats entre migrants éthiopiens, irakiens et syriens  |  Ile d’Oléron: le maire ne voulait pas d’un McDonald’s mais n’avait aucun problème avec une mosquée  |  Un djihadiste originaire de Toulouse a été livré à la France par la Turquie  |  Val-de-Reuil (27) : le commissariat encerclé et bloqué par 80 musulmans turcs  |  Ville la belle immigration ! Une Allemande violée en plein jour en pleine rue à Munich par des Afghans  |  Enorme victoire diplomatique de Trump : la Chine ordonne à toutes ses banques de cesser toute relation avec Corée du Nord  |  [21/09/2017] Florian Philippot quitte le FN : « Il était temps ! Reste maintenant à changer de ligne » tweet Robert Ménard  |  [20/09/2017] Vicieux, Mélenchon l’homme du peuple voyage en Business quand ses collègues sont en éco  |  Attentat de Londres : 2 nouvelles arrestations, 4 musulmans sont actuellement interrogés  |  Vicieux, quand Obama était président, il a beaucoup critiqué Wall Street. Maintenant il y fait des conférences payées 400 000$  |  Tremblement de terre au Mexique : 160 morts  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Albert Bertold le 10 avril 2013
abdullatifmujahid
Abdul-Latif et Walli Mujahidh

Un résident de Los Angeles a été condamné hier à 17 ans de prison.

En Juin 2011, « il a projeté d’attaquer une installation militaire à Seattle, aux États-Unis », a déclaré le procureur Jenny A. Durkan.

Walli Mujahidh, 34 ans, a plaidé coupable pour conspiration de meurtre contre des officiers et agents des États-Unis, complot dans le but d’utiliser des armes de destruction massive, et possession d’arme à feu.

Son complice, Abu Khalid Abdul-Latif, habitant de Seattle, avait projeté d’utiliser des grenades et des mitrailleuses pour attaquer les recrues du Centre militaire fédéral basé au sud de Seattle. Le Juge du district américain James L. Robart a imposé à Mujahidh 10 ans de liberté surveillée à l’issue de sa peine de prison.

« Ce coupable parlait de commettre ses crimes avec froideur et enthousiasme. Il a longuement parlé, dans les conversations enregistrées, des innocents qu’il avait l’intention d’abattre », a déclaré le procureur américain Jenny A. Durkan. « Même après son arrestation, il a encore tenté de justifier ses actes ». 

Abu Khalid Abdul-Latif, a été condamné à 18 ans de prison le mois dernier.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Au delà de cette affaire de terrorisme musulman au nom d’Allah, un fait est inquiétant.

A aucun moment le communiqué du FBI ne mentionne le mot islam, islamiste, terrorisme, terrorisme islamiste, jihad, sharia, qui sont à la base de ce carnage évité.

Encore un peu de temps, et quand les noms des coupables ne seront plus indiqués – sauf lorsqu’il s’agira d’un Breivik- les citoyens ne sauront plus d’où vient le danger, qui commet des attentats, et qui veut leur destruction. Alors il n’y aura plus d’islamophobie. Mais il n’y aura plus non plus de démocratie et de liberté.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Albert Bertold pour www.Dreuz.info

http://www.fbi.gov

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz