FLASH
[19/01/2018] Agression motivée par l’islam- 2 surveillants de la prison de Borgo (Corse) ont été agressés à l’arme blanche ce matin par un détenu. Ils sont blessés, l’un gravement. Selon un délégué syndical, le détenu a hurlé : « Allah Akbar » (Corse-Matin)  |  L’incident de la Yeshiva de Bonneuil-Sur-Marne (94), où deux juifs ont été heurtés par une voiture ne semble pas au premier abord être un acte terroriste. C’est un accident de la circulation. Le chauffeur est en garde à vue (source RSB News)  |  [18/01/2018] Communiqué ministère de la Santé iranien: 36 000 morts par la pollution de l’air en 2017. Téhéran : 4 810 morts par la pollution de mars 2016 à mars 2017  |  Alain Soral a été condamné aujourd’hui en appel à 10.000 euros d’amende, avec possibilité d’emprisonnement en cas de non-paiement, pour avoir publié sur son site un dessin négationniste  |  Mutinerie à la prison de Fleury-Mérogis : 123 détenus refusent de regagner leur cellule  |  Cette nuit, Tsahal et la police ont localisé les terroristes islamistes palestiniens qui ont assassiné le Rabbin Raziel Shevach le 9 janvier. Repérés, les colons arabes ont ouvert le feu. 1 a été tué et 2 autres ont été appréhendés. 2 policiers ont été blessés  |  [17/01/2018] Des Israéliens se sont rendu dans la capitale juive pour prier au Mont du Temple. Sans la présence des forces de sécurité, ils auraient été décapités aux cris d’Allahou Akbar – et l’UE veut faire croire qu’il faut partager la ville !  |  3 pays dans le monde (à part les USA), ont une rue Martin Luther King: le Sénégal, le Brésil, et Israël (King était profondément pro-israélien) – ça ne rime pas bien avec Apartheid  |  Eric Trump, votre père est-il raciste ? Mon père n’est pas raciste du tout, en fait, il ne voit qu’une seule couleur : le vert, l’économie !  |  Examen médical de Trump (par le médecin d’Obama): il ne boit pas, ne se drogue pas, ne fume pas, est en excellente santé physique et mentale – et a des gênes pour vivre 200 ans ! »  |  Pendant la nuit, Tsahal a arrêté en Judée Samarie 16 colons arabes suspectés de terrorisme  |  [15/01/2018] La gauche, toujours du côté du mal : Sadiq Khan, le maire de Londres, n’accueillera pas le président Trump, mais en 2001, il a représenté le prédicateur de haine Louis Farrakhan qui disait que les juifs sont des « suceurs de sang » et Hitler un « très grand homme »  |  Religion d’amour et de paix : en Irak, au moins 8 morts et 40 blessés dans un double attentat à Bagdad  |  [14/01/2018] Abou Hamza Hamdan, un terroriste du Hamas, a été éliminé lors d’un attentat à la voiture piégée à Sidon, au Liban  |  Sur MSNBC, un pasteur noir pro-Trump dit à la journaliste d’aller vivre en Haïti si elle doute que c’est un « pays de merde »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Albert Bertold le 10 avril 2013
abdullatifmujahid
Abdul-Latif et Walli Mujahidh

Un résident de Los Angeles a été condamné hier à 17 ans de prison.

En Juin 2011, « il a projeté d’attaquer une installation militaire à Seattle, aux États-Unis », a déclaré le procureur Jenny A. Durkan.

Walli Mujahidh, 34 ans, a plaidé coupable pour conspiration de meurtre contre des officiers et agents des États-Unis, complot dans le but d’utiliser des armes de destruction massive, et possession d’arme à feu.

Son complice, Abu Khalid Abdul-Latif, habitant de Seattle, avait projeté d’utiliser des grenades et des mitrailleuses pour attaquer les recrues du Centre militaire fédéral basé au sud de Seattle. Le Juge du district américain James L. Robart a imposé à Mujahidh 10 ans de liberté surveillée à l’issue de sa peine de prison.

« Ce coupable parlait de commettre ses crimes avec froideur et enthousiasme. Il a longuement parlé, dans les conversations enregistrées, des innocents qu’il avait l’intention d’abattre », a déclaré le procureur américain Jenny A. Durkan. « Même après son arrestation, il a encore tenté de justifier ses actes ». 

Abu Khalid Abdul-Latif, a été condamné à 18 ans de prison le mois dernier.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Au delà de cette affaire de terrorisme musulman au nom d’Allah, un fait est inquiétant.

A aucun moment le communiqué du FBI ne mentionne le mot islam, islamiste, terrorisme, terrorisme islamiste, jihad, sharia, qui sont à la base de ce carnage évité.

Encore un peu de temps, et quand les noms des coupables ne seront plus indiqués – sauf lorsqu’il s’agira d’un Breivik- les citoyens ne sauront plus d’où vient le danger, qui commet des attentats, et qui veut leur destruction. Alors il n’y aura plus d’islamophobie. Mais il n’y aura plus non plus de démocratie et de liberté.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Albert Bertold pour www.Dreuz.info

http://www.fbi.gov

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz