FLASH
[12:11] Explosion entendue partout en région parisienne : c’est un avion qui a passé le mur du son  |  Les sénateurs Républicains élaborent un projet de loi pour protéger les femmes, et empêcher les transsexuels de participer aux compétitions sportives féminines  |  Le directeur politique de Biden au Texas impliqué dans une escroquerie de collecte de bulletins de vote par correspondance  |  Le FBI déclassifie un document alléguant que l’affaire de la collusion russe était l’idée d’Hillary Clinton, Obama a été informé  |  Un trafiquant de drogue belge détourne un hélicoptère loué à son PROPRE NOM pour libérer sa femme prisonnière, découvre que la prison est trop petite pour y atterrir  |  Plus de 3 100 victimes de coups de feu dans le Chicago démocrate cette année  |  De Blasio dit qu’il infligera une amende à toute personne à New York qui ne porte pas de masque – le taux d’infection dépasse les 3 %  |  Le mouvement Amal condamne Macron pour avoir accusé les chiites d’avoir provoqué l’échec de formation du gouvernement libanais  |  Nasrallah : Les accusations de trahison de Macron sont inacceptables et condamnables  |  Les troupes indiennes ouvrent le feu à la frontière dans la région himalayenne contestée du Cachemire  |  Arménie vs Azerbaïdjan. 4ème journée : les combats continuent, des Kurdes et des Turcs syriens auraient été recrutés  |  Portland : Une émeutière menace de déféquer devant la porte d’un policier si sa voiture est rayée  |  L’agresseur de Charlie Hebdo accusé de tentative d’assassinat terroriste  |  Le débat présidentiel commence. Suivez nos commentaires sur le fil Twitter de Dreuz  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 11 avril 2013

LGBT-3

Les slogans homodébiles du « mariage pour tous »

Michel Garroté, réd en chef – Je suis presque mort de rire en lisant une dépêche de l’Agence France Presse (AFP) qui raconte : « S’abritant de la pluie battante sous des parapluies noirs ou arc-en-ciel, 5’000 manifestants se sont massés sur le parvis de l’hôtel de ville, brandissant panneaux et banderoles pour fustiger l’intolérance et les discours de haine qui facilitent les passages à l’acte ».

L’AFP : « Un des visages de la haine, avaient écrit des manifestants sur des pancartes affichant les portraits d’Alain Escada, président de l’Institut Civitas proche des catholiques intégristes, ou de Frigide Barjot, chef de file de La Manif pour tous. L’homophobie tue, Barjot homophobe !, ont scandé les manifestants ».

A cet égard, je prends acte du fait que dans la capitale française, La Manif Pour Tous (LMPT) mobilise plus d’un million de manifestants (sous une pluie battante). Mais que les intégristes gays – elles et eux – ne mobilisent que 5’000 manifestants (sous une pluie battante).

Je prends acte du fait que les intégristes gays, contrairement aux familles de La Manif Pour Tous, ne se font pas sprayer le visage à bout portant, par des policiers auxquels on a donné l’ordre de se comporter comme s’ils étaient à Moscou ou à Minsk.

Je prends acte du fait que les intégristes gays font injustement passer les familles de LMPT pour des gens qui prononcent des mots intolérants, qui pratiquent des actes haineux, et, même, des actes « terroristes ». Les intégristes gays n’oseraient pas affirmer ce genre de choses à propos de l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF) ou de l’Association France Palestine Solidarité (AFPS).

Je prends acte du fait que les Lesbiennes, Gays, Bisexuels et Transsexuels (LGBT) et autres intégristes de la cause homo sont obligés de s’inventer des actes homophobes violents pour justifier leur combat ultra-minoritaire : les homos inventent l’homophobie ; et l’homophobie sert la cause des homos (5000 intégristes gays seulement pour un total de 65 millions d’habitants).

Je prends acte du fait que tout cela se produit dans un pays gouverné par un régime socialiste sectaire qui n’hésite pas à envoyer ses policiers aveugler, à l’aide de sprays lacrymogènes, de petits enfants qui participent à une marche pacifique.

Une marche pacifique volontairement et violemment entravée par les hommes de main du préfet – socialiste et liberticide – de la ville de Paris.

Je prends acte du fait qu’en France, 5’000 manifestants homos fanatiques ont plus de poids politico-médiatique qu’un million de manifestants hétérosexuels pacifiques.

C’est ce que l’on appelle une inversion de paradigme : les dérives sectaires minoritaires l’emportent contre le pays réel, contre l’Etat de droit et contre les libertés fondamentales.

Reproduction autorisée avec mention Michel Garroté www.dreuz.info

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz