FLASH
[23/09/2018] La région suisse de Saint-Gall vote massivement en faveur de l’interdiction de la burqa  |  La nouvelle tenue du personnel du SAMU varois comporterait un gilet pare-balles  |  Après avoir accusé les policiers de -chier dans leur froc- et de ne pas -avoir les couilles- d’aller dans les quartiers difficiles, #YannMoix est invité par un syndicat policier à un reportage en zone sensible. « On verra s’il a les couilles »  |  Affaire Kavanaugh : Un 3e témoin cité par Christine Ford comme ayant été présent rejette ses allégations  |  [22/09/2018] Deux ballons chargés d’explosifs envoyés depuis Gaza atterrissent dans le sud d’Israël, aucune mention dans la presse : les journaux veulent que les Français pensent que les palestiniens sont des victimes, plus grand mensonge du siècle  |  Le multiculturalisme a tué l’utopie suédoise : Les statistiques montrent que la Suède, autrefois un pays où l’on pouvait se promener dans les rues la nuit en toute sécurité, est devenue un pays truffé de crimes  |  Suite à dénonciation anonyme, la police israélienne a arrêté un terroriste musulman de 21 ans qui planifiait une attaque terroriste dans la ville d’Afula au nord  |  Le « tsunami » de #fakenews pendant la présidentielle était une Fake news. Seulement 1% des contenus circulant sur Twitter étaient des fake news selon le CNRS. Pour « Le Monde », sur 60 millions de tweets politiques, 5.000 contenaient des « fausses informations »  |  Plusieurs membres de la garde militaire d’élite iranienne tués par des terroristes lors d’une parade militaire  |  Hier soir, des terroristes ont lancé une bombe artisanale sur la communauté israélienne de Beit-El, au nord de Jérusalem. Évidement, les médias sont trop malhonnêtes pour informer le public  |  [21/09/2018] Médine ne chantera pas au #Bataclan : la mobilisation a porté ses fruits. L’islam perd une bataille  |  Des rapports font état de bombardements Israéliens dans l’est de Gaza  |  Un incendie dans le kibboutz Nir à été déclenché par un ballon incendiaire  |  [20/09/2018] Un avion militaire israélien a frappé des terroristes qui ont lancé des cocktails Molotov  |  Un avion de chasse Israélien a détruit un avant poste du Hamas  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 11 avril 2013

Yann Nsaku, l’un des membres de la cellule terroriste dite de Cannes (Alpes-Maritimes), a été remis en liberté ce mardi, après six mois passés en détention. Le jeune homme avait été arrêté début octobre 2012 avec onze autres personnes dans le cadre de l’enquête sur l’explosion d’une grenade dans une épicerie casher à Sarcelles (Val-d’Oise) en septembre dernier.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Les juges en charge du dossier ont estimé que son maintien en détention provisoire ne se justifiait plus. Contestant cette analyse, le parquet de Paris a demandé en référé son maintien en détention, recours qui a été rejeté mardi par la cour d’appel. «Cette décision est une étape cruciale pour la défense, qui entend bien démontrer l’innocence de ce jeune homme», soulignent John Bastardi Daumont et Matthieu Chirez, ses avocats, qui demandent à ce que « l’intimité» de leur client «soit respectée».

Mis en examen pour association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste, le jeune homme de 19 ans est un ancien espoir du football passé par le centre de formation de l’AS Cannes. Il est soupçonné d’avoir directement ou indirectement participé à l’attaque contre l’épicerie casher de Sarcelles. Il est également suspecté d’avoir préparé, au côté d’autres membres, une attaque de plus grande ampleur contre la communauté juive.

Ils voulaient préparer des bombes

Le coup de filet d’octobre avait été marqué par le décès du chef présumé de cette cellule, Jérémie Louis-Sidney, un autre converti, qui avait été abattu à Strasbourg (Bas-Rhin) par la riposte de policiers sur lesquels il avait tiré alors qu’ils venaient l’arrêter. L’enquête sur la cellule avait permis de découvrir des explosifs en nombre dans un box de Seine-et-Marne dont l’un des membres, Jérémy Bailly, possédait la clé. Des testaments avaient également été retrouvés lors de perquisitions.

Au moment des arrestations, la cellule avait été qualifiée de «groupe terroriste probablement le plus dangereux mis au jour depuis 1996 en France» par le procureur de Paris, François Molins. Sept personnes demeurent écrouées dans cette enquête, sur les dix qui ont été mises en examen.

http://http://www.leparisien.fr/faits-divers/cellule-de-cannes-un-terroriste-presume-remis-en-liberte-09-04-2013-2711315.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz