FLASH
[15/02/2019] Alsace: des #giletsjaunes ont tenté de bloquer le journal ‘DNA’  |  Sur les 10 dernières années, 65% des tests de missile de l’Iran ont échoué : où ils sont terriblement malchanceux, ou quelqu’un les aide à être malchanceux  |  [14/02/2019] Le Sénat approuve la nomination de William Barr au poste de ministre de la Justice (et j’espère que cette fois Trump a fait le bon choix et que des têtes vont tomber)  |  Dernier sondage élection israélienne : Likoud (centre droit, Netanyahu) : 32 points. Resilience (centriste) 20, Yesh Atid (centre gauche) 11, New Right 10  |  Historique et impressionnant : Netanyahou est assis aux côtés du ministre des Affaires étrangères du Yémen au sommet de Varsovie  |  [13/02/2019] Le taux d’approbation du travail de Trump a progressé de 7 points après le shutdown  |  [12/02/2019] Slovaquie : refus total de l’islam, refus de construire même une seule mosquée  |  On le savait mais mieux vaut le signaler : après 2 ans d’enquête, 200 témoins interrogés, 300 000 documents confidentiels analysés, le Sénat confirme : aucune preuve de collusion entre Trump et la Russie  |  Gaza : Israël offre la réhabilitation de la population contre la démilitarisation – le Hamas refuse  |  Un tribunal fédéral américain a jugé le narco trafiquant El Chapo coupable de 10 chefs d’accusation, qui peuvent lui valoir le reste de sa vie en prison  |  [11/02/2019] Londres : pour tenter de subjuguer l’épidémie, les condamnés pour agression au couteau seront tagués avec un GPS à leur sortie de prison  |  [08/02/2019] 3 terroristes musulmans abattus lors d’émeutes violentes le long de la frontière de Gaza  |  Aide humanitaire au Venezuela: Maduro assure qu’il ne laissera rien rentrer – ça c’est un humaniste comme Mélenchon les aime !  |  Pologne, 1982 : quelqu’un lit 1984 de George Orwell, lève les yeux et dit : « pourquoi ça s’appelle une fiction ? »  |  [07/02/2019] Floride : Le Cabinet reconnaît Jérusalem comme capitale israélienne, met en garde Airbnb au sujet de sa politique En Judée Samarie  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 11 avril 2013

Yann Nsaku, l’un des membres de la cellule terroriste dite de Cannes (Alpes-Maritimes), a été remis en liberté ce mardi, après six mois passés en détention. Le jeune homme avait été arrêté début octobre 2012 avec onze autres personnes dans le cadre de l’enquête sur l’explosion d’une grenade dans une épicerie casher à Sarcelles (Val-d’Oise) en septembre dernier.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Les juges en charge du dossier ont estimé que son maintien en détention provisoire ne se justifiait plus. Contestant cette analyse, le parquet de Paris a demandé en référé son maintien en détention, recours qui a été rejeté mardi par la cour d’appel. «Cette décision est une étape cruciale pour la défense, qui entend bien démontrer l’innocence de ce jeune homme», soulignent John Bastardi Daumont et Matthieu Chirez, ses avocats, qui demandent à ce que « l’intimité» de leur client «soit respectée».

Mis en examen pour association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste, le jeune homme de 19 ans est un ancien espoir du football passé par le centre de formation de l’AS Cannes. Il est soupçonné d’avoir directement ou indirectement participé à l’attaque contre l’épicerie casher de Sarcelles. Il est également suspecté d’avoir préparé, au côté d’autres membres, une attaque de plus grande ampleur contre la communauté juive.

Ils voulaient préparer des bombes

Le coup de filet d’octobre avait été marqué par le décès du chef présumé de cette cellule, Jérémie Louis-Sidney, un autre converti, qui avait été abattu à Strasbourg (Bas-Rhin) par la riposte de policiers sur lesquels il avait tiré alors qu’ils venaient l’arrêter. L’enquête sur la cellule avait permis de découvrir des explosifs en nombre dans un box de Seine-et-Marne dont l’un des membres, Jérémy Bailly, possédait la clé. Des testaments avaient également été retrouvés lors de perquisitions.

Au moment des arrestations, la cellule avait été qualifiée de «groupe terroriste probablement le plus dangereux mis au jour depuis 1996 en France» par le procureur de Paris, François Molins. Sept personnes demeurent écrouées dans cette enquête, sur les dix qui ont été mises en examen.

http://http://www.leparisien.fr/faits-divers/cellule-de-cannes-un-terroriste-presume-remis-en-liberte-09-04-2013-2711315.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :