FLASH
[24/09/2018] Ecosse : interdiction d’arborer un drapeau palestinien (ne pas se réjouir trop vite : les drapeaux israélien, catalan, du Vatican, tricolore irlandais, etc. sont également interdits)  |  Paris : Un adolescent de 17 ans tué à coups de couteau en pleine rue. Toujours le couteau…  |  Dans un nouveau sondage Fox News, le soutien du public pour Kavanaugh a chuté de 5% à 40%  |  Une seconde femme accuse Brett Kavanaugh de comportement sexuel douteux quand ils étaient étudiants  |  Marseille : Attaqués par environ 40 racailles, la police contrainte de faire feu à deux reprises pour éviter d’être lynchée  |  Censure des voix conservatrices : James Wood viré de Twitter. A qui est-ce jamais arrivé à gauche ?  |  Des pirates ont capturé 12 marins suisses au large du Nigeria  |  [23/09/2018] La région suisse de Saint-Gall vote massivement en faveur de l’interdiction de la burqa  |  La nouvelle tenue du personnel du SAMU varois comporterait un gilet pare-balles  |  Après avoir accusé les policiers de -chier dans leur froc- et de ne pas -avoir les couilles- d’aller dans les quartiers difficiles, #YannMoix est invité par un syndicat policier à un reportage en zone sensible. « On verra s’il a les couilles »  |  Affaire Kavanaugh : Un 3e témoin cité par Christine Ford comme ayant été présent rejette ses allégations  |  [22/09/2018] Deux ballons chargés d’explosifs envoyés depuis Gaza atterrissent dans le sud d’Israël, aucune mention dans la presse : les journaux veulent que les Français pensent que les palestiniens sont des victimes, plus grand mensonge du siècle  |  Le multiculturalisme a tué l’utopie suédoise : Les statistiques montrent que la Suède, autrefois un pays où l’on pouvait se promener dans les rues la nuit en toute sécurité, est devenue un pays truffé de crimes  |  Suite à dénonciation anonyme, la police israélienne a arrêté un terroriste musulman de 21 ans qui planifiait une attaque terroriste dans la ville d’Afula au nord  |  Le « tsunami » de #fakenews pendant la présidentielle était une Fake news. Seulement 1% des contenus circulant sur Twitter étaient des fake news selon le CNRS. Pour « Le Monde », sur 60 millions de tweets politiques, 5.000 contenaient des « fausses informations »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 11 avril 2013

Un médecin anesthésiste de l’hôpital d’Epinal (Vosges), déjà interrogé il y a un an dans le cadre de l’enquête antiterroriste sur le groupe salafiste dissous Forsane Alizza, se trouvait ce mercredi en garde à vue à Epinal, a-t-on appris de source judiciaire.

Mohamed Lahmar, 42 ans, a été interpellé mardi matin à son domicile par une vingtaine de gendarmes du GIGN, a indiqué son avocat, Me Philippe Missamou.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Il s’est ensuite rendu avec eux à son bureau du centre hospitalier d’Epinal où les gendarmes se sont intéressés à plusieurs ordinateurs et téléphones mobiles.

Mohamed Lahmar avait déjà été interrogé par la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) en avril 2012. A l’époque, il n’avait pas été mis en examen. Selon son avocat, le médecin se dit innocent. «Il avait été entendu pour les mêmes faits il y a un an, il n’avait pas été poursuivi. Il n’y a pas davantage d’éléments contre lui aujourd’hui», affirme Me Philippe Missamou.

Ses avoirs gelés quelques mois par Bercy

Il lui était notamment reproché d’avoir rencontré le chef de Forsane Alizza, Mohamed Achamlane, qui devait louer la maison lyonnaise du médecin anesthésiste, projet finalement abandonné. Une mainlevée des scellés dans la villa lyonnaise avait été rapidement obtenue, mais Bercy, qui considérait l’anesthésiste comme un «soutien actif» de Forsane Alizza, avait gelé l’ensemble de ses avoirs. Mohamed Lahmar avait finalement recouvré l’usage de ses comptes bancaires en octobre.

Forsane Alizza (Cavaliers de la fierté) est un groupuscule dissous par décret en février 2012, avant un coup de filet très médiatisé par le précédent gouvernement, au cours duquel 19 personnes ont été arrêtées le 30 mars 2012, dont son chef de file Mohamed Achamlane. Treize ont été mises en examen pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste et détention d’armes, et neuf écrouées.

Il consultait le forum des islamistes

Ces interpellations intervenaient après les tueries commises par Mohamed Merah à Toulouse à la mi-mars 2012.

C’est par les médias que Mohamed Lahmar avait appris l’opération contre ce mouvement dont il consultait parfois le forum animé par Mohamed Achamlane. «Je considérais ce site comme un média alternatif, où les échanges portaient sur l’actualité, le halal, le voile, ou encore les thématiques en lien avec l’islamophobie», avait-il expliqué en août.

«J’ai rencontré deux fois M. Achamlane et je ne considère pas que je le connaissais», avait expliqué Mohamed Lahmar. «J’ai tout expliqué au policier (NDLR : en avril 2012), qui m’a dit qu’il n’y avait pas de problème.»

http://http://www.leparisien.fr/faits-divers/groupe-salafiste-forsane-alizza-un-medecin-anesthesiste-d-epinal-en-garde-a-vue-10-04-2013-2714637.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz