FLASH
[15/12/2018] Gilets jaunes : une chaîne humaine prévue dans les Alpes-de-Haute-Provence samedi  |  [14/12/2018] Le Weekly Standard, un magazine conservateur psycho-rigide et anti-Trump, ferme après 23 ans d’existence  |  Effet trump : La Chine annonce que sa croissance économique est beaucoup + lente que prévu : elle perd la guerre commerciale contre les USA et a suspendu ses hausses de tarifaires contre les USA. Les États-Unis, en revanche, se portent très bien  |  Israël : un colon musulman palestinien s’est infiltré par la clôture de protection de Gaza et a attaqué un soldat, qui a été légèrement blessé à la tête  |  [13/12/2018] Chérif Chekatt a été abattu par la police à Strasbourg  |  Pollution : le tribunal de l’Union européenne juge – trop élevées – les limites d’émissions des diesels  |  2 heures avant l’attentat de Strasbourg, la garde des sceaux annonçait qu’elle ne prendrait pas de sanction contre le juge ayant libéré par erreur un djihadiste dangereux  |  La fécondité baisse pour toutes les femmes en France, sauf les immigrées, selon l’INSEE  |  Hassan Nasrallah, le leader du Hezbollah, aurait déclaré dans un discours que la création d’Israël a épargné au groupe terroriste la peine de traquer les Juifs jusqu’au bout du monde  |  [12/12/2018] Saleh Omar Al-Barghouti, le terroriste de l’attentat d’Ofra et fils du fondateur de #BDS Omar Barghouti a été abattu lors d’une intervention de Tsahal à Ramallah  |  Le premier ministre britannique Theresa May joue son poste après un vote de défiance  |  La bénédiction d’Abraham se vérifie: « Je bénirai ceux qui te bénissent Je maudirai ceux qui te maudissent ». La #France s’est mise en travers d’#Israël. Elle en subit les conséquences. Ce n’est que le début  |  Non mais allo ! On peut même pas compter sur #Israël pour faire correctement de l’#Apartheid ! Une femme arabe #palestinienne va être maire adjointe de Haïfa  |  [11/12/2018] L’antisémitisme était la solution respectable pour se débarrasser des juifs d’Europe. L’antisionisme est la façon respectable de se débarrasser des juifs de Palestine  |  100 chrétiens enlevés lors de raids nocturnes dans une église chinoise clandestine  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 12 avril 2013

Raid-1

Michel Garroté, réd en chef – Le patron du Raid (Recherche, Assistance, Intervention, Dissuasion), Amaury de Hauteclocque, qui a dirigé l’assaut contre Mohamed Merah à Toulouse, vient d’apprendre, ce vendredi, à l’issue d’une convocation chez Claude Baland, directeur général de la police nationale (DGPN), qu’il est muté à l’Inspection générale de la police nationale, l’IGPN, la police des polices.

Pour mémoire, des membres de la famille Merah et des proches étaient impliqués dans le jihad. Merah avait séjourné dans des camps d’entrainement au Pakistan. Dans une de ses poches, avait été retrouvée la carte de visite d’un agent et ancien garde de Nicolas Sarkozy. Le rapport du 15 juin 2011 de Christian Ballé-Andui, directeur des services du renseignement toulousain, faisant état d’un potentiel de dangerosité élevé chez Merah était resté sans réponse de Paris.

Pour ce qui me concerne, trois choses avaient attiré mon attention suite au meurtre, par Mohammed Merah, de trois enfants juifs et d’un rabbin en France. Primo, les médias français avaient rarement pris la peine de nommer les victimes, comme si elles étaient anonymes (Jonathan Sandler, 30 ans ; ses deux enfants, Aryeh et Gabriel, 3 et 6 ans ; ainsi que Miryam Monsonégo, 8 ans, fille du directeur de l’école).

Secundo, ces mêmes médias français, plutôt que de parler de l’affaire des meurtres, avaient parlé de « l’affaire Merah », comme si celui-ci (Merah) les intéressait plus que les trois enfants juifs (Aryeh, Gabriel, Miryam) et le rabbin (Jonathan) assassinés, sans oublier les familles et les amis de ces quatre victimes.

Tertio, des médias français, au lieu de parler d’école juive, avaient préféré parler « d’école talmudique » ou « d’école confessionnelle », ce qui n’avait pas manqué de provoquer, dans l’opinion publique, des réactions hostiles à cette école et aux enfants juifs qui la fréquentent.

C’est tout juste si certains n’avaient pas allégué que si ces enfants juifs avaient fréquenté une école publique et laïque, il ne leur serait rien arrivé. Ce qui est faux. Car si en France des chrétiens et des juifs mettent leurs enfants dans des écoles privées, c’est notamment parce que dans l’école publique et laïque, ils se font harceler par les « jeunes des banlieues » issus de l’allahïcité.

Reproduction autorisée avec mention de Michel Garroté www.dreuz.info

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz