FLASH
[22/02/2019] Fusillade mortelle à Colomiers, dans la banlieue ouest de Toulouse : 1 mort  |  [21/02/2019] L’administration dépense trop ? Pas grave, qu’ils payent : Île-de-France, nouvelle taxe sur les parkings  |  Excellente nouvelle : le jihadiste français Fabien Clain a été tué mercredi en Syrie  |  Jussie Smollett, l’acteur de Empire et proche d’Obama qui a fabriqué son attaque raciste par des pro-Trump, dort ce soir au poste  |  [20/02/2019] L’aviation israélienne a bombardé une position terroriste de Gaza en riposte à l’attaque avec explosifs attachés à un ballon plus tôt aujourd’hui  |  L’ado catho de Covington accusé à tort de propos racistes contre un natif indien, poursuit le Washington Post pour 250 millions de dollars pour avoir menti sur l’incident viral  |  [19/02/2019] Seulement quelques heures après avoir annoncé sa candidature, le socialiste Démocrate Bernie Sanders récole 1 million $ de dons – le gros pognon, il est chez les socialos  |  Trump lance une campagne mondiale pour mettre fin à la criminalisation de l’homosexualité dans des dizaines de pays, dirigée par l’ambassadeur des États-Unis en Allemagne, Richard Grenell (homosexuel)  |  #Marseille : l’homme a tiré sur la police qui a répliqué le blessant grièvement  |  #Marseille : un homme a attaqué au couteau 4 personnes  |  Val de Marne : des inscriptions « mort aux juifs » ont été retrouvées devant l’école juive et la synagogue de Bry-sur-Marne  |  [18/02/2019] @MikeGapes: « Quand j’ai rejoint le parti travailliste en 1968, j’ai rejoint un parti politique et non une secte stalinienne »  |  Félicitations au Sénégal pour son élection à la présidence du « Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien »  |  Les antisémites de BDS vont manifester à Ménilmontant mardi contre l’antisémitisme pour tenter de faire croire qu’ils ne sont pas antisémites. Qui pensent-ils tromper ?  |  A l’instant : en Syrie, deux explosions dans la province d’Idlib détenue par les rebelles ont tué au moins 15 personnes  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Albert Bertold le 12 avril 2013

imgres

Une plainte pour « faux en écritures publiques » a été déposée le 10 avril au tribunal de Nanterre contre la DCRI par Jean-Paul Baduel, l’avocat de Dominique Gevrey, l’ancien cadre mis en examen dans le cadre de la fausse affaire d’espionnage chez Renault.

Ce n’est pas ce qui va redorer le blason de la DCRI, déjà secouée par une suite d’erreurs qui n’en fini pas de s’allonger dans l’affaire du jihadiste Merah, et par l’affaire Wikipedia, où les agents ont usé de méthodes brutales contre un des contributeurs bénévoles de Wikipedia pour faire supprimer une fiche (1).

Dans le cadre d’une enquête préliminaire ouverte en janvier 2011 pour espionnage industriel chez Renault, la DCRI avait enquêté sur l’entourage de Dominique Gevrey.

Ils découvrirent ainsi, parmi ses connaissance, trois personnages au casier judiciaire chargé :

  • une fonctionnaire du ministère des Finances, connue pour « menaces et atteinte aux personnes » et « injures raciales »,
  • un ex-responsable de la sécurité du château de Versailles, condamné pour violences volontaires à Marseille en 2011, outrage aux forces de police en mai 2000 à Aubagne, violence volontaire encore à Marseille en 1998, port illégal d’arme le 8 novembre 1992, etc.
  • et un syndicaliste FO chez Renault dont le casier indique qu’il a été jugé responsable « pour outrage, rébellion, refus d’obtempérer et refus de se soumettre aux vérifications » en décembre 2001.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

« Petit » problème, les casiers judiciaires ont été fabriqués de toutes pièces, aucune des trois personnes n’a jamais été ni arrêtée, ni poursuivie et encore moins condamnée pour les infractions mentionnées.

Les trois personnes mises en cause ont obtenu leur casier judiciaire et ont pu vérifier qu’il était totalement vierge.

« Les enquêteurs ont voulu charger mon client. Ils ont sciemment injecté dans la procédure des éléments à charge », fulmine l’avocat de Dominique Gevrey.

Des « faux en écritures publiques » qui sont passibles de dix ans de prison et d’une amende de 150.000 euros.

La DCRI, interrogée par le juge Hervé Robert, a répondu qu’il s’agissait d’erreurs non intentionnelles, sans dessein malveillant, dues seulement à une charge de travail important.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Albert Bertold pour www.Dreuz.info

(1) http://www.dreuz.info/2013/04/france-un-benevole-menace-et-intimide-par-la-dcri-pour-supprimer-une-fiche-wikipedia/

(2) http://news.fr.msn.com/affaire-renault-plainte-contre-la-dcri-pour-faux

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :