Publié par Gaia - Dreuz le 12 avril 2013

La cour administrative d’appel de Marseille a tranché. Un détenu du centre pénitentiaire de Fresnes s’est vu confisquer sa console de jeu Playstation 3. Lors de son transfert à la maison centrale d’Arles, en septembre 2010, la direction de l’institution arlésienne a, dans une décision motivée, refusé de lui restituer sa console. Il a donc saisi le tribunal administratif, en novembre 2010.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La décision rendue par la justice a été prise en adéquation avec une note de la direction de l’administration pénitentiaire, datant de juillet 2010, qui précise que contrairement aux autres consoles de jeux, la Playstation 3 (et d’autres boîtiers de dernière génération) intègre une interface de communication sans fil par défaut. Ainsi, les détenus pourraient utiliser des connexions wi-fi.

http://http://www.laprovence.com/actu/region-en-direct/2304849/.html

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

18
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz