Quantcast
FLASH
[18/03/2019] Attentat islamique #Utrecht : La police a identifié le suspect dans la fusillade du train: Gökman Tanis, 37 ans, turc  |  La menace terroriste a atteint son plus haut niveau à #Utrecht à la suite de la fusillade (1 mort, 9 blessés). Toutes les mosquées ont été évacuées et les écoles fermées  |  Dans un tweet, la police #Utrecht qui enquête sur la fusillade sur la place 24oktoberplein ce matin évoque maintenant un « motif terroriste possible »  |  Attentat aux Pays-Bas à #Utrecht : L’unité anti-terroriste est sur place  |  Marseille : une étudiante de 21 ans poignardée à mort par un homme qui tentait de voler son smartphone  |  Le paradoxe de Gaza : les Palestiniens n’en peuvent plus du Hamas, mais Israël a besoin d’un ennemi qu’il connaît bien  |  Israël : attentat islamique évité au tombeau des Patriarches : le terroriste armé d’un couteau a été neutralisé  |  Pays Bas : 1 mort et 9 blessés dans ce qui ressemble à un attentat islamique à Utrecht – le suspect s’est enfui  |  [17/03/2019] Grande-Bretagne : une attaque au couteau à Stanwell où un jeune de 19 ans a été poignardé hier soir, a été classée « attentat terroriste »  |  Israël attentat terroriste islamiste : 2 morts  |  [16/03/2019] Les #GiletsJaunes attaquent : à Paris, les policiers dans 2 voitures de police ont dû rebrousser chemin pour éviter d’être attaqués  |  #GiletsJaunes : des violences signalées à Paris. Les GJ ont vu que le gouvernement ne comprend que la violence, alors ils recommencent pour être vraiment entendus  |  [15/03/2019] Attentat en Nouvelle-Zélande : 1/ Dreuz 1er média francophone à révéler que l’auteur est un néo-nazi. 2/ 1er à dire que ce n’est pas un attentat islamophobe mais raciste  |  Sur @CNN, Mehdi Hasan, chroniqueur de Intercept, fait le lien entre la fusillade dans une mosquée néo-zélandaise et le président #Trump  |  Attentat néo-nazi en Nouvelle Zélande : le nouveau bilan est de 49 morts, 50 blessés  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 12 avril 2013

La garde à vue du garçon de 31 ans arrêté après un homicide, lundi matin, dans un appartement de La Ciotat, devait s’achever ce matin, avec sa présentation devant le parquet de Marseille, sa mise en examen et sa très probable incarcération.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Les enquêteurs de la Sûreté départementale n’ont pas vraiment obtenu d’explications lors de leurs auditions. Le suspect, de nationalité éthiopienne ne s’est installé en France que depuis quelques années et semble n’avoir jamais vraiment pu s’adapter à la vie dans son nouveau pays. Décrit comme « désocialisé », il ne parle pas français et vivait toujours avec sa mère, avec laquelle il vivait une relation exclusive.

C’est d’ailleurs ce lien particulièrement fort que les enquêteurs ont tenté d’analyser pour mieux comprendre l’origine du différent avec la victime, un homme de 63 ans. Seule certitude, les deux hommes se détestaient.

À plusieurs reprises, ils s’étaient disputés, même si le sexagénaire ne passait qu’épisodiquement au domicile de la mère, avec laquelle il entretenait une relation amoureuse. Ce serait une série de rancoeurs accumulées qui aurait donc conduit au drame. La mère, qui a été blessée au moment de la bagarre mortelle, avait tenté de s’interposer. Mais elle avait finalement dû se réfugier chez le concierge pour appeler les secours.

http://http://www.laprovence.com/actu/faits-divers-en-direct/2304593/le-suspect-du-meurtre-etait-desocialise.html

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :