Publié par Gaia - Dreuz le 12 avril 2013

La garde à vue du garçon de 31 ans arrêté après un homicide, lundi matin, dans un appartement de La Ciotat, devait s’achever ce matin, avec sa présentation devant le parquet de Marseille, sa mise en examen et sa très probable incarcération.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Les enquêteurs de la Sûreté départementale n’ont pas vraiment obtenu d’explications lors de leurs auditions. Le suspect, de nationalité éthiopienne ne s’est installé en France que depuis quelques années et semble n’avoir jamais vraiment pu s’adapter à la vie dans son nouveau pays. Décrit comme « désocialisé », il ne parle pas français et vivait toujours avec sa mère, avec laquelle il vivait une relation exclusive.

C’est d’ailleurs ce lien particulièrement fort que les enquêteurs ont tenté d’analyser pour mieux comprendre l’origine du différent avec la victime, un homme de 63 ans. Seule certitude, les deux hommes se détestaient.

À plusieurs reprises, ils s’étaient disputés, même si le sexagénaire ne passait qu’épisodiquement au domicile de la mère, avec laquelle il entretenait une relation amoureuse. Ce serait une série de rancoeurs accumulées qui aurait donc conduit au drame. La mère, qui a été blessée au moment de la bagarre mortelle, avait tenté de s’interposer. Mais elle avait finalement dû se réfugier chez le concierge pour appeler les secours.

http://http://www.laprovence.com/actu/faits-divers-en-direct/2304593/le-suspect-du-meurtre-etait-desocialise.html

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz