FLASH
[19/10/2018] Grande-Bretagne, la fête peut reprendre : l’islamiste Anjem Choudary est sorti de prison après avoir purgé la moitié de sa peine  |  Effet trump : la croissance de la Chine n’a jamais été aussi faible depuis 2009  |  Avec 900 000 followers, @Tsahal_IDF court-circuite la censure totale des médias et informe les gens de la réalité du terrorisme musulman  |  France : un « jeune » de 23 ans est mort d’un coup de couteau. 2 autres sont blessés. @lavoixdunord appelle ça une « querelle de voisinage »  |  Hier, @Twitter a dit qu’il ne fermera pas le compte de Louis Farrakhan qui a dit que « les juifs sont comparables à des termites ». Twitter doit expliquer aux gens bannis pour moins que ça sa définition de l’incitation à la haine  |  [18/10/2018] Le juge rejette la demande de Paul Manafort de porter un costume au tribunal plutôt qu’un uniforme de prison  |  Effet Trump : en raison du rééquilibrage des tarifs douaniers sur l’acier, les métallurgistes américains vont obtenir la plus forte augmentation de salaire depuis des années  |  Elections de mi-mandat américaines : Le Comité national républicain a levé 269 millions de $ : « c’est le meilleur chiffre de tous les temps »  |  Effet Trump : après avoir réduit les réglementations, le président demande au gouvernement de réduire ses dépenses de 5%  |  Corée du Sud : vague de protestations du peuple, le gouvernement recule et refuse l’asile à 400 migrants musulmans  |  Le Havre : Les policiers agressés par une dizaine de racailles cagoulés après la saisie de 200 kg de cocaïne  |  Un crédit d’impôts pour héberger des réfugiés : pourquoi les SDF français n’ont jamais eu ce privilège ?  |  Clermont-Ferrand : Une étudiante violée en pleine rue a reconnu son agresseur – c’est un Algérien  |  [17/10/2018] Tiens tiens, le candidat brésilien soit-disant « extrême-droite » a refusé le soutien de David Duke, l’ex leader du KKK  |  Israël a détruit un autre tunnel terroriste partant de Gaza  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 17 avril 2013

Deux femmes âgées ont été torturées pendant trois jours puis décapitées en Papouasie-Nouvelle-Guinée, nouvelles victimes d’accusations de sorcellerie.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La police était présente lors du meurtre des deux femmes mais elle a été empêchée d’intervenir par une foule nombreuse et agressive, selon le Post-Courrier.

« Nous ne pouvions rien faire du tout », a déclaré au journal Herman Birengka, responsable de la police de Bougainville (île orientale), ajoutant que ses hommes avaient tenté de libérer les deux victimes, mais en vain.

Selon le responsable policier, les femmes avaient été enlevées et retenues prisonnières mardi dernier par les proches d’un instituteur qui venait de mourir.

« Elles ont été amenées au village de Lopele car elles étaient soupçonnées d’avoir pratiqué de la sorcellerie et elles étaient accusées d’être responsables de la mort de l’instituteur, qui était de Lopele », a-t-il raconté, qualifiant de « barbares et dénués de sens » ces deux meurtres.

Elles ont été torturées pendant trois jours avant d’être décapitées, sous les yeux de la police envoyée au village pour tenter d’obtenir leur libération, a précisé le quotidien.

Six femmes torturées au fer rouge

Quelques jours auparavant, des informations de presse indiquaient que six femmes, elles aussi accusées de sorcellerie, avaient été torturées au fer rouge, lors d' »un sacrifice de Pâques » dans la province des Highlands du Sud (centre).

En février, une jeune femme de 20 ans avait été dévêtue, arrosée de pétrole et brûlée vive devant la foule, car accusée de sorcellerie, dans la province des Highlands de l’ouest (centre).

L’organisation de défense des droits de l’Homme Amnesty International a récemment demandé au gouvernement de Papouasie-Nouvelle-Guinée de lutter de manière plus vigoureuse contre ces accusations de sorcellerie dont les victimes sont principalement des femmes.

Les croyances en la sorcellerie restent très répandues dans ce pays pauvre du Pacifique. En 1971, le gouvernement avait introduit une loi sur la sorcellerie, pour en faire un délit. Mais la commission de la réforme sur les lois a récemment proposé d’abroger cette loi en raison d’une augmentation des attaques contre les personnes soupçonnées de se livrer à de la magie noire.

http://www.tdg.ch/monde/faits-divers/deux-femmes-decapitees-sorcellerie/story/19294551

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz