FLASH
[21/08/2018] Chômage, déficit, pouvoir d’achat : l’effet Macron ne marche pas, l’effet Trump fonctionne à fond, donc les médias crachent sur Trump  |  Une statue de la Vierge à l’Enfant décapitée dans l’Île de Noirmoutier  |  Européennes 2019 : contesté voire détesté, Emmanuel Macron en mauvaise posture  |  Orly : un « jeune » à scooter meurt en fuyant un contrôle de police, l’IGPN saisie  |  [20/08/2018] Tsahal à arrêté 11 islamistes palestiniens à Hebron et à Jérusalem lors de raids pour rechercher des terroristes  |  Le prix de la vie selon la justice française : Le migrant illégal de 19 ans qui a poignardé 4 personnes à Périgueux lundi 13 août n’a été condamné qu’à 3 ans de prison ferme  |  Paris : Une policière porte secours à des passagers après un accident mortel qu’ils ont provoqué, dans le 19e, et se fait violemment frapper par le passager rescapé!  |  Le chef de la police municipale de Villevaudé, en Seine-et-Marne, a été violemment agressé dimanche à son domicile par « plusieurs personnes » qui l’ont roué de coup  |  Barcelone attentat islamique : Un homme armé d’un couteau a tenté d’attaquer des policiers en hurlant Allahou Akbar (Allah est le plus grand)  |  Saint-Paul-Trois-Châteaux (26) : un homme de 45 ans tué de 9 coups de couteau, un autre homme blessé, suspect appréhendé, motif inconnu  |  Marseille : encore un adolescent de 16 ans poignardé pour un mauvais regard  |  Tsahal a ouvert le feu sur un terroriste musulman qui a tiré dans leur direction dans le nord de Gaza. Aucun blessé parmi les troupes israéliennes n’a été signalé  |  Un terroriste musulman a tiré des coups de feu sur l’ambassade des États-Unis à Ankara. La police a déclenché une chasse à l’homme et recherche un véhicule blanc suspect  |  [17/08/2018] Jérusalem : attentat au couteau, un policier blessé par un terroriste musulman palestinien, qui a été neutralisé  |  Dreuz lance un appel aux lecteurs: aidez-nous à passer au crible pendant 24 h les Fake News des radios du service public français  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 17 avril 2013

Deux femmes âgées ont été torturées pendant trois jours puis décapitées en Papouasie-Nouvelle-Guinée, nouvelles victimes d’accusations de sorcellerie.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La police était présente lors du meurtre des deux femmes mais elle a été empêchée d’intervenir par une foule nombreuse et agressive, selon le Post-Courrier.

« Nous ne pouvions rien faire du tout », a déclaré au journal Herman Birengka, responsable de la police de Bougainville (île orientale), ajoutant que ses hommes avaient tenté de libérer les deux victimes, mais en vain.

Selon le responsable policier, les femmes avaient été enlevées et retenues prisonnières mardi dernier par les proches d’un instituteur qui venait de mourir.

« Elles ont été amenées au village de Lopele car elles étaient soupçonnées d’avoir pratiqué de la sorcellerie et elles étaient accusées d’être responsables de la mort de l’instituteur, qui était de Lopele », a-t-il raconté, qualifiant de « barbares et dénués de sens » ces deux meurtres.

Elles ont été torturées pendant trois jours avant d’être décapitées, sous les yeux de la police envoyée au village pour tenter d’obtenir leur libération, a précisé le quotidien.

Six femmes torturées au fer rouge

Quelques jours auparavant, des informations de presse indiquaient que six femmes, elles aussi accusées de sorcellerie, avaient été torturées au fer rouge, lors d' »un sacrifice de Pâques » dans la province des Highlands du Sud (centre).

En février, une jeune femme de 20 ans avait été dévêtue, arrosée de pétrole et brûlée vive devant la foule, car accusée de sorcellerie, dans la province des Highlands de l’ouest (centre).

L’organisation de défense des droits de l’Homme Amnesty International a récemment demandé au gouvernement de Papouasie-Nouvelle-Guinée de lutter de manière plus vigoureuse contre ces accusations de sorcellerie dont les victimes sont principalement des femmes.

Les croyances en la sorcellerie restent très répandues dans ce pays pauvre du Pacifique. En 1971, le gouvernement avait introduit une loi sur la sorcellerie, pour en faire un délit. Mais la commission de la réforme sur les lois a récemment proposé d’abroger cette loi en raison d’une augmentation des attaques contre les personnes soupçonnées de se livrer à de la magie noire.

http://www.tdg.ch/monde/faits-divers/deux-femmes-decapitees-sorcellerie/story/19294551

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz