FLASH
[23/10/2017] Sinaï : L’Etat islamique a capturé 3 membres du Hamas qui creusaient un tunnel terroriste  |  La télévision locale catalane TV3 refuse la mise sous tutelle de Madrid  |  [22/10/2017] Trump aux Européens : « ne nous soutenez pas contre l’Iran, continuez à faire des affaires avec eux, vous avez besoin de cet argent »  |  46% des Américains pensent que les médias fabriquent entièrement des histoires au sujet de Donald Trump. Combien en France le savent?  |  Interrogée au point de passage que la gauche veut supprimer, 1 arabe palestinienne a avoué vouloir commettre un attentat en Israël  |  [21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 17 avril 2013

Un récidiviste Bosnien détenu à tort a décidé de saisir la Cour européenne des droits de l’homme. Il refuse que son indemnité soit calculée par une juge qui a été élue sous les couleurs de l’UDC.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La Cour européenne des droits de l’homme désavoue la décision des L’élection des juges par le Grand Conseil vaudois pose parfois des problèmes partisans. C’est par exemple le cas pour un délinquant récidiviste des Balkans, condamné à tort pour une tentative de viol, comme le relève lundi «24 heures». Deux cent huitante-huit jours passés en prison pour un délit non commis mérite indemnisation. Et c’est précisément cette indemnisation qui pose problème. En première instance, l’homme, – qui a été condamné pour d’autres infractions depuis – s’est fait promettre 72’000 fr. Pas assez à son goût, et trop au goût du ministère public. A la Cour d’appel, un trio de magistrats a considérablement réduit cette indemnité. Problème: ce trio est présidé par une juge UDC.

Une justice partiale?
La défense de l’accusé entend donc faire récuser la juge. «Très typé des Balkans, mon client redoute d’être rejugé par une magistrate portée par un parti dont les promesses électorales n’offrent clairement pas la garantie d’un traitement équitable et indépendant dans la cause d’un délinquant comme lui, toxicomane, Bosniaque musulman, incarcéré à tort et réclamant une indemnisation», explique-t-il. Une requête refusée tant par la principale intéressée, que par le Tribunal cantonal et le Tribunal fédéral. «Mon appartenance politique ne joue aucun rôle dans les décisions que je prends», fait savoir la juge cantonale. Un avis appuyé par celui du secrétaire général de l’UDC vaudoise Claude-Alain Voiblet.

http://www.reduitnational.com/?p=28752

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz