Publié par Michel Garroté le 18 avril 2013

Texas-explosion-1

Hier soir au Texas

Michel Garroté, réd en chef – L’origine de l’explosion meurtrière qui a soufflé hier soir une usine d’engrais au Texas est pour l’heure inconnue. Comme à leur habitude, des médias français, sans attendre, évacuent prématurément la piste islamique et pointent un peu trop rapidement du doigt la piste du « terrorisme intérieur », sous-entendu, des fascistes ou des gourous.

Ainsi, ces médias font un lien précipité avec l’attentat d’Oklahoma perpétré il y a dix-huit ans. Concrètement, ces médias s’empressent de nous raconter qu’en avril 1995, un attentat à la bombe avait tué 168 personnes dans un immeuble du gouvernement fédéral à Oklahoma.

Son auteur était Timothy McVeigh, « sympathisant d’une organisation d’extrême-droite ». Ces médias enfoncent le clou en racontant qu’hier soir dans l’usine d’engrais au Texas il y a eu d’abord un incendie puis de l’eau qui est entrée en contact avec de l’ammoniac et cela a explosé « comme la bombe d’Oklahoma ». Car l’explosif utilisé par Timothy McVeigh, le 19 avril 1995, ajoutent ces médias, « était à base d’ammoniac ».

L’Etat du Texas, c’est une chose. L’Etat de l’Oklahoma en est une autre. Certes, les deux Etats sont frontaliers. Certes, le drame de Waco ravive en ce moment les esprits. Mais est-ce suffisant pour privilégier – quelques heures seulement après l’explosion au Texas – les pistes du terrorisme intérieur, des sectes et de l’extrême-droite ?

Reproduction avec © Michel Garroté www.dreuz.info

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz