Publié par Jean-Patrick Grumberg le 18 avril 2013

meslot_1

Mardi soir vers 22 heures, quatre députés UMP ont été bloqués par des CRS et n’ont pu entrer à l’Assemblée nationale. Damien Meslot, le député de Belfort a même été frappé d’un coup de bouclier.

Il interpelle un CRS :« et ne sortez pas votre gaz vous ! Parce que si vous gazez un député on saura vous le dire »

Jean-Marie Sermier, député de la troisième circonscription du Jura, Damien Meslot, député UMP du Territoire de Belfort, Alain Chrétien, député UMP de Vesoul et Marcel Bonnot, député UMP de Montbéliard, n’ont pas pu regagner leurs bureaux à l’Assemblée nationale car des CRS bloquaient l’entrée, alors que des manifestants anti-mariage pour tous étaient venus faire un sitting devant les lieux.

Jean-Marie Sermier est en colère contre le gouvernement : « Je n’ai jamais vu ça en dix ans d’assemblée nationale. Cela montre la fébrilité du gouvernement qui cherche l’incident avec les manifestants ».

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Damien Meslot dit avoir reçu « un coup de bouclier » et a interpellé ce mercredi Manuel Valls.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://www.leprogres.fr/jura/2013/04/17/le-depute-jean-marie-sermier-interdit-d-entree-a-l-assemblee-nationale

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz