FLASH
[18/01/2018] Mutinerie à la prison de Fleury-Mérogis : 123 détenus refusent de regagner leur cellule  |  Cette nuit, Tsahal et la police ont localisé les terroristes islamistes palestiniens qui ont assassiné le Rabbin Raziel Shevach le 9 janvier. Repérés, les colons arabes ont ouvert le feu. 1 a été tué et 2 autres ont été appréhendés. 2 policiers ont été blessés  |  [17/01/2018] Des Israéliens se sont rendu dans la capitale juive pour prier au Mont du Temple. Sans la présence des forces de sécurité, ils auraient été décapités aux cris d’Allahou Akbar – et l’UE veut faire croire qu’il faut partager la ville !  |  3 pays dans le monde (à part les USA), ont une rue Martin Luther King: le Sénégal, le Brésil, et Israël (King était profondément pro-israélien) – ça ne rime pas bien avec Apartheid  |  Eric Trump, votre père est-il raciste ? Mon père n’est pas raciste du tout, en fait, il ne voit qu’une seule couleur : le vert, l’économie !  |  Examen médical de Trump (par le médecin d’Obama): il ne boit pas, ne se drogue pas, ne fume pas, est en excellente santé physique et mentale – et a des gênes pour vivre 200 ans ! »  |  Pendant la nuit, Tsahal a arrêté en Judée Samarie 16 colons arabes suspectés de terrorisme  |  [15/01/2018] La gauche, toujours du côté du mal : Sadiq Khan, le maire de Londres, n’accueillera pas le président Trump, mais en 2001, il a représenté le prédicateur de haine Louis Farrakhan qui disait que les juifs sont des « suceurs de sang » et Hitler un « très grand homme »  |  Religion d’amour et de paix : en Irak, au moins 8 morts et 40 blessés dans un double attentat à Bagdad  |  [14/01/2018] Abou Hamza Hamdan, un terroriste du Hamas, a été éliminé lors d’un attentat à la voiture piégée à Sidon, au Liban  |  Sur MSNBC, un pasteur noir pro-Trump dit à la journaliste d’aller vivre en Haïti si elle doute que c’est un « pays de merde »  |  Tweet du Premier ministre indien Modi à Netanyahu: « Bienvenue en Inde, mon ami PM @netanyahu! Votre visite en Inde est historique et spéciale. Elle renforcera encore l’étroite amitié entre nos deux pays »  |  La Pologne pourrait tenir un référendum pour quitter l’UE, selon Donald Tusk  |  Israël ferme ses missions diplomatiques de Biélorussie, République dominicaine, Érythrée, Irlande et Lettonie pour en ouvrir d’autres en Afrique  |  En Autriche, 20 000 manifestants qui rejettent le principe démocratique contre la coalition gouvernementale incluant l’extrême droite – mais l’extrême gauche criminelle, pas de problème  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 20 avril 2013
Le terroriste capturé
Djohar, le terroriste capturé hier soir

Tout ce qu’on apprend sur les deux terroristes de Boston ramènent au Jihad.

Dans une interview exclusive à Russia Today, la mère des terroristes, Zubeidat Tsarnaeva, a déclaré que les autorités fédérales américaines savaient que ses enfants « avaient un intérêt pour l’islamisme militant ».

A la minute 2:17, après avoir affirmé que ses fils ont été piégés, la mère de Tsarnaev, Zubeidat Tsarnaeva, déclare : « mon fils a été conseillé par le FBI pendant 3 à 5 ans. Ils savaient ce que mon fils faisait. Ils savaient quelles actions, et quels sites internet il fréquentait. Ils avaient l’habitude de venir à la maison, ils avaient l’habitude de venir et me parler…. »

4:02 : « [le FBI] avait peur de mon fils ainé, ils me disait tout le temps que c’est un leader, ils avaient peur de lui parce qu’il parle beaucoup de l’islam. »

4:36 : « en même temps, ils disaient qu’il prend des informations sur des sites extrémistes et qu’ils avaient très peur de lui. »

En 2011, des responsables du FBI, explique le Washington Post, ont interrogé Tamerlan Tsarnaev, le plus âgé des deux musulmans de l’attentat de Boston qui a été tué jeudi soir, sur demande d’un « gouvernement étranger ». Le site du  FBI indique que la demande était basée sur le fait que Tamerlan s’était radicalisé depuis 2010, qu’il « suivait la voie de l’islam radical » et qu’il se préparait à « quitter les Etats Unis pour rejoindre une organisation terroriste ».

Les agents n’avaient alors trouvé « aucune information négative » prouvant qu’il avait des liens avec le terrorisme. L’agent du FBI n’a pas indiqué le nom de l’organisation terroriste à laquelle il avait été soupçonné d’appartenir, ni le nom du pays qui avait demandé l’enquête.

Echec du FBI ? Le New York Times publiait hier que Tamerlan s’est en effet rendu en 2012 en Russie, et que les agents fédéraux vont maintenant examiner de près le voyage de 6 mois de Tamerlan Tsarnaev en Tchétchénie islamiste, radicalisé à l’islam violent depuis la brutale répression par la Russie. Il aurait peut-être là rencontré des terroristes, et suivi un entraînement au Jihad.

Les pages Facebook et YouTube que nous avons publié montrent que Tamerlan était un musulman pieux, parlant beaucoup d’Allah, et qu’il était très critique de la société occidentale. Tamerlan Tsarnaev écrivait sur internet : “je suis très religieux.” Il était inscrit à une chaîne YouTube du nom « Allah is the One الله. » Son compte Youtube était abonné à de nombreuses vidéo de Jihad, et il avait publié une video qui promet “l’émergence du drapeau noir [du jihad] de la terre promise du Khorasan,” et dans un autre commentaire, il saluait les jihadistes qui posaient “avec un drapeau des Taliban de l’émirat islamiste d’Afghanistan.”  (la plupart de ses vidéos, de ses comptes YouTube et de ses posts ont été effacés, mais des copies d’écran ont été gardé par de nombreux internautes)

Screen Shot 2013-04-19 at 16.24.40

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Les deux frères ont laissé des preuves de leurs liens très serrés avec la rébellion islamiste qui secoue la Tchétchénie pour instaurer la sharia.

Screen Shot 2013-04-19 at 17.58.00

The Guardian  rappelle que la dernière publication sur la page du site VKontakte de Dzhokhar Tsarnaev’s, le 19 mars, montre une vidéo de son frère imitant divers accents tchétchènes dans un russe parfait. La page internet montre qu’il suivait des groupes radicaux islamistes tchétchènes, et un groupe qui lutte pour rétablir l’islam « Chechnya: Everything about the Chechen Republic ». Le nombre de ses amis islamistes sur VKontakte est passé en quelques heures de 59 à 6…

Dans la playlist du compte YouTube de Tamerlan Tsarnaev apparait des chansons de Timur Mutsuraev, un chanteur tchétchène Chechen qui vit en exile et dont les chansons parlent de la libération de la Tchétchénie de la Russie.

Selon une information non confirmée de Debka les deux frères étaient « membres d’une cellule Wahhabi financée par al Qaida au Soudan.”

CNN publie deux témoignages de proches qui attestent de la radicalisation islamiste de la famille :

  • Alyssa Lindley Kilzer était une cliente de Zubeidat Tsarnaeva (la mère des terroristes) qui lui faisait des soins du visage. Elle se rendait souvent au 410 Norfolk St. à Cambridge, où les Tsarnaev vivaient. Kilzer a publié sur son blog qu’elle a commencé à se sentir mal à l’aise quand Zubeidat a commencé à devenir très religieuse. « Elle commençait à parler de conspirations, elle me disait que les attentats du 11 septembre avaient été créés par le gouvernement américain pour que les Américain détestent les musulmans ».
    Zubeidat lui disait : « C’est vrai. Mon fils sait tout, tu peux le lire sur internet. ». Alyssa Lindley Kilzer cessa de se rendre chez les Tsarnaev
  • Le photographe Johannes Hirn a pris des photos de Tamerlan au centre d’art martiaux Wai Kru de Cambridge quand il s’entraînait pour les Golden Gloves. Tamerlan lui avait déclaré, témoigne le photographe, qu’il avait arrêté de boire de l’alcool et de fumer pour être en accord avec les valeurs musulmanes.
  • La tante de Tamerlan a également déclaré que son neveu était devenu très pieux depuis quelques années, et qu’il priait 5 fois par jour.
  • Zubeidat sa mère a expliqué à CNN que son fils aîné avait embrassé l’islam mais qu’il n’avait jamais parlé de choses extrêmes, et qu’il n’avait jamais dit qu’il avait choisi le jihad.

Tamerlan disait de sa petite amie qu’elle était moitié Portugaise, moitié Italienne, et qu’elle s’était convertie à l’islam. Il est mort avec une ceinture d’explosifs, et avait publié sur internet: « Je n’ai aucun ami américain, je ne les comprends pas ».

Ironie de cette nouvelle épreuve terroriste de l’islam, Djohar a été emmené hier à l’hôpital Beth Israël (la maison d’Israël) de Boston.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz