FLASH
[12:25] Ilhan Omar soupçonnée d’avoir organisé un racket pour des votes à Minneapolis  |  L’EPA notifie le gouverneur californien Newsom que l’interdiction des voitures avec moteurs à explosion d’ici 2035 est « peut-être illégale »  |  La « Coalition des pasteurs noirs » déchire Kamala Harris pour avoir célébré le « lumineux » fondateurs de Black Lives Matter (qui détruit les quartiers noirs)  |  NYC se prépare au confinement alors que 8 quartiers connaissent une augmentation alarmante du nombre de cas de coronavirus  |  Règlement de comptes tribal : 6 corps, dont 1 blessé, retrouvés dans une fosse d’épuration d’un village palestinien  |  Le suspect de l’attaque au couteau à Paris voulait venger les caricatures du prophète  |  Le parlement arménien condamne l' »attaque militaire à grande échelle » de l’Azerbaïdjan  |  La crise égypto-palestinienne agumente alors qu’Abbas se rapproche de la Turquie, du Qatar et du Hamas  |  La police de Portland refuse de communiquer l’identité d’un violent émeutier antifa pro-Biden accusé de 4 crimes parce qu’il a 17 ans  |  Les forces de sécurité égyptiennes ont éliminé 2 terroristes à Qalioubiya  |  Le chef de la milice irakienne justifie les attaques contre l’ambassade américaine en la qualifiant d' »envahisseur »  |  Les États-Unis déplacent leur ambassade de Bagdad à Erbil  |  Un Américain condamné à 30 ans de prison pour avoir voulu décapiter notre amie Pamela Geller  |  Des soldats de l’armée israélienne ont appréhendé en Judée des terroristes avec des cocktails Molotov  |  Nigeria : Au moins 30 morts dans un attentat islamiste contre le convoi du gouverneur régional  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 23 avril 2013

Syrie-Armes-Chimiques-1

Michel Garroté, réd en chef –- Un responsable du renseignement militaire israélien, le général Itaï Brun, chef du département de recherche et d’analyse au sein de la division du renseignement militaire de l’armée israélienne, accuse ce mardi le régime du président syrien Bachar al-Assad d’utiliser des armes chimiques face à la rébellion.

Assad utilise des armes chimiques en Syrie, a affirmé le général Itaï Brun. Les pupilles qui se contractent, l’écume qui sort de la bouche et d’autres signes que nous avons vus attestent de l’utilisation d’armes chimiques mortelles, indique le général Brun.

Quelles armes chimiques ? Apparemment du sarin. Rappelons que les agences de renseignement américaines enquêtent sur l’utilisation d’armes chimiques par le régime syrien contre les rebelles. Un agent chimique très suspect pourrait avoir été utilisé au cours de récents combats en Syrie. Il est possible que des armes chimiques aient été utilisées d’une manière limitée et très localisée.

Les pays occidentaux ont des preuves solides que des armes chimiques ont été utilisées dans le conflit syrien, dont le régime et la rébellion s’accusent mutuellement. La France et le Royaume-Uni ont informé le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon que des examens du sol, des entretiens avec des témoins et des rebelles montraient que des agents neurotoxiques avaient été utilisés dans et autour d’Alep, de Homs et à Damas.

Reproduction autorisée

Avec mention de Michel Garroté www.dreuz.info

Syrie-ADM-2

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz