Publié par Jean-Patrick Grumberg le 28 avril 2013

4263016-3x2-940x627

Au cours de la nuit de samedi à dimanche, l’armée israélienne a pris pour cible un camp d’entrainement de terroristes islamistes et une réserve d’armes, situés dans le sud de la bande de Gaza. Des frappes directes ont été confirmées.

4604

Quelques islamistes sont en train de savourer les plaisirs de 72 vierges, et ils ne tueront plus de civils, que ce soit à Sdérot, à Marseille, au Québec ou à New York.

L’opération de Tsahal est une réponse aux seules attaques terroristes – aériennes – que les islamistes peuvent encore livrer, depuis qu’une barrière les empêche d’entrer sur le sol israélien faire des carnages. Ce sont ces barrières que les ultra gauchistes aimeraient voir détruites, je vous laisse imaginer pourquoi.

Les islamistes ont tiré des roquettes contre des zones d’habitations civiles dans le sud d’Israël, et Tsahal a reçu ordre de la tolérance zéro dans le respect du strict droit international : aucune tentative de nuire aux soldats et aux citoyens israéliens ne reste impunie.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Tsahal met tout son pouvoir et ses moyens pour empêcher un retour à la situation antérieure à l’Opération Pilier de Défense.

En ce moment, l’armée française et Tsahal, séparés par quelques milliers de km, luttent exactement contre le même ennemi, qui ne connait aucune frontière, et prend la forme des frères Tsarnaev à Boston, des poseurs de bombe dans le train Québec-New York, ou de la mosquée de Lyon en France.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz