FLASH
[19/10/2018] Avec 900 000 followers, @Tsahal_IDF court-circuite la censure totale des médias et informe les gens de la réalité du terrorisme musulman  |  France : un « jeune » de 23 ans est mort d’un coup de couteau. 2 autres sont blessés. @lavoixdunord appelle ça une « querelle de voisinage »  |  Hier, @Twitter a dit qu’il ne fermera pas le compte de Louis Farrakhan qui a dit que « les juifs sont comparables à des termites ». Twitter doit expliquer aux gens bannis pour moins que ça sa définition de l’incitation à la haine  |  [18/10/2018] Le juge rejette la demande de Paul Manafort de porter un costume au tribunal plutôt qu’un uniforme de prison  |  Effet Trump : en raison du rééquilibrage des tarifs douaniers sur l’acier, les métallurgistes américains vont obtenir la plus forte augmentation de salaire depuis des années  |  Elections de mi-mandat américaines : Le Comité national républicain a levé 269 millions de $ : « c’est le meilleur chiffre de tous les temps »  |  Effet Trump : après avoir réduit les réglementations, le président demande au gouvernement de réduire ses dépenses de 5%  |  Corée du Sud : vague de protestations du peuple, le gouvernement recule et refuse l’asile à 400 migrants musulmans  |  Le Havre : Les policiers agressés par une dizaine de racailles cagoulés après la saisie de 200 kg de cocaïne  |  Un crédit d’impôts pour héberger des réfugiés : pourquoi les les SDF français n’ont jamais eu ce privilège ?  |  Clermont-Ferrand : Une étudiante violée en pleine rue a reconnu son agresseur – c’est un Algérien  |  [17/10/2018] Tiens tiens, le candidat brésilien soit-disant « extrême-droite » a refusé le soutien de David Duke, l’ex leader du KKK  |  Israël a détruit un autre tunnel terroriste partant de Gaza  |  Après des tirs de roquette depuis Gaza sur Beersheba, Israël a lancé une attaque aérienne d’envergure sur des sites terroristes du Hamas  |  [16/10/2018] La semaine dernière, une frappe aérienne américaine en Somalie a tué une soixantaine de membres du groupe terroriste Al-Shabaab  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 29 avril 2013

germanophobie-2

 Le réd en chef – Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, appelle, aujourd’hui, lundi 29 avril 2013, son parti (le parti socialiste), au calme, après que celui-ci ait allégué, par écrit, la nécessité d’une confrontation avec la Chancelière allemande Angela Merkel.

Fabius souligne : « Le débat oui, le pugilat non. Il est anormal de mettre en cause tel ou tel dirigeant. Le déficit français, c’est la France. Il n’y a aucune raison d’opposer de manière frontale un pays à un autre ».

Cette lamentable querelle entre socialistes, au sein du gouvernement comme à l’extérieur de celui-ci, a commencé avec la parution, vendredi, d’un projet de texte – germanophobe et démagogue – issu du Parti socialiste français ; projet de texte qui qualifie Angela Merkel de Chancelière de l’austérité et accusant celle-ci d’intransigeance égoïste.

Le Premier ministre français, Jean-Marc Ayrault, est intervenu et il a obtenu que ce projet de texte soit expurgé des références mettant en cause Angela Merkel. Mais le mal est fait : le régime socialiste aux abois a choisi la germanophobie et la démagogie pour masquer ses échecs. En agissant de la sorte, le régime socialiste français joue avec le feu et révèle son côté irresponsable et amateur.

Depuis 1949, la France et la République Fédérale d’Allemagne sont des acteurs importants du maintien de la paix en Europe. Les socialistes français, en insultant la Chancelière Angela Merkel – et avec elle le peuple allemand – réveillent de vieux démons.

Les socialistes français, en avril 2013, avec leur projet de texte inique, ne valent guère mieux que les germanophobes d’extrême-gauche et d’extrême-droite. Les socialistes avec leur projet de texte imbécile se joignent au tapage de la basse-cour anti-allemande avec ses poulettes rancies et ses coqs morveux.

L’on doit désormais s’attendre à ce que l’Allemagne – notamment les parlementaires et les médias allemands – ne tolère plus les misérables provocations venant d’un gouvernement particulièrement mal placé pour donner des leçons d’économie aux autres.

Et puis, surtout, l’attitude des socialistes français, soixante-huit ans après la fin de la Seconde guerre mondiale, est un immense gâchis.

Reproduction autorisée

Avec mention Michel Garroté www.dreuz.info

germanophobie-1

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz