FLASH
[21/11/2017] « Si Fox News avait existé, les agressions sexuelles de Bill Clinton auraient été révélés, et il n’aurait jamais été élu président »  |  [20/11/2017] Les États-Unis réinscrivent la Corée du Nord sur la liste des États terroristes  |  Merkel dit à la presse que les négociations de coalition avec les Verts et les liberaux ont échoué et qu’il y aura de nouvelles élections  |  Religion de paix : une foule de 1000 personnes attaquent une église copte en Egypte. Les chrétiens se sont enfermés dedans pour se protéger  |  Victoire sur la pollution : le serial killer Charles Manson est mort  |  L’arrivée des livres dans la maison a bien plus bouleversé la vie de famille que les smartphones  |  Cocktails molotovs, tirs de mortier et voitures incendiées: nuit multiculturelle à Mantes-La-Jolie  |  Bruxelles : des migrants tentent de squatter un immeuble, 6 blessés lors d’affrontements avec la police  |  [18/11/2017] Espagne : la police espagnole a ouvert le feu sur un Français qui criait « Allahou Akhbar » à un péage près de la frontière française  |  Les tanks de l’armée israélienne ont procédé à des tirs de mise en garde sur les forces syriennes près de la frontière du Golan  |  [17/11/2017] L’explosion d’un pipeline au Bahreïn considérée comme une mise en garde de l’Iran  |  Retrait de sa nationalité à un « Danois de papier » parti combattre avec ISIS  |  La candidature de l’iran à la tête de l’UNESCO n’a pas été retenue  |  [16/11/2017] La deuxième vague de réfugiés balaiera l’Europe, se préoccupe l’ONU  |  Une Suédoise violée par des réfugiés se suicide après que le procureur ait conclu à un « manque de preuves »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 30 avril 2013

Jonathan-SImon Sellem

La démocratie n’a pas les mêmes lois pour tout le monde, et si l’adage affirmant qu’il vaut mieux être puissant que misérable s’applique à un large champ de possibilités, il se confirme avec acuité quand un citoyen courageux, mais ne faisant pas partie de l’establishment, entend se présenter à la députation.

Jonathan-Simon Sellem est cet homme, jeune, compétent, ambitieux pour ses idées. Il croit pouvoir contribuer à la bonne marche de la société en se mettant à sa disposition en devenant député de la 8ème circonscription des Français de l’étranger.

Jonathan-Simon est sioniste. Là commence pour lui un parcours qu’il faut bien qualifier de combattant.

En tant que Français attaché à sa terre natale, il pense avec ardeur que le sionisme véhicule des valeurs très éloignées des poncifs communs martelés en France par des médias à la solde de politiciens démagogues, de journaleux branchouillards, et d’une opinion publique manipulée.

Alors il faut le museler, le faire taire, le décrédibiliser, le déstabiliser… et pour cela tous les moyens sont bons.

Premier round: Véronique Genest

Actrice populaire aimée et respectée des Français, elle prit une position d’un courage extraordinaire – que bien des hommes politiques se vantant d’avoir une envergure nationale n’auront jamais – elle osa dire, elle la vedette de télévision, au mépris des risques pour sa carrière, et portée par son enthousiasme et sa générosité : « j’aime Israël et les Français qui vivent la bas !!! »

Et Véronique ne tarda pas à constater l’incongruité de tels propos dans une France soumise à de basses collaborations et compromissions avec les nazillons qui du brun passèrent en 70 ans au vert moisi.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Car il est de bon ton d’haïr Israël, comme Brasillach trouvait de bon ton d’haïr les juifs, et chaque misérable gratte papier entend trouver son heure de gloire dans l’abjection de l’antisionisme.

Véronique préféra, devant le déferlement de haine qui s’ensuivit, se retirer de ce jeu de barbares et de pervers, et démissionna de son poste de suppléante. Mais fidèle à ses principes, elle demeure et demeurera jusqu’à la fin de la campagne l’un des plus fidèles soutiens à Jonathan-Simon.

Second round : Alex Jordanov

Jonathan-Simon trouva alors en la personne d’Alex Jordanov, journaliste internationalement réputé, rompu aux joutes verbales, à la compétence incontestable, un nouveau suppléant partageant l’essentiel de ses convictions.

Mais Alex est issu d’un monde de certitudes, le journalisme, où la flagornerie rend les places chères et où le travail ne coule pas à flot.

Le torrent de boue qui se déversa sur lui, les menaces sur son avenir professionnel, les sous-entendus à vomir sur certaines de ses actions passées, créèrent en l’espace de 48 heures une pression proche du délit pénal de harcèlement moral !!!

Et s’il est vrai que Jonathan-Simon, qui n’est pas un politicien professionnel mais un homme de conviction, commet sans doute quelques erreurs, c’est bel et bien ce harcèlement qui poussa Alex Jordanov à démissionner.

Epilogue : soutenir Israël fait-il de vous un délinquant ?

La question se pose alors de savoir si un candidat prenant fermement position pour un rééquilibrage des relations au proche-Orient a sa place dans une élection française, quand bien même celui-ci est Français et dispose de tous ses droits.

Doit-on, à l’avenir, classer dans la rubrique « délinquant » tout acte de soutien à Israël sous la pression de la nouvelle morale cacadoie ?

Jonathan-Simon Sellem serait-il le candidat à abattre pour avoir rompu le pacte sale qui unit les tenants de la pensée unique ?

Le résultat des élections fait-il si peur à certains qu’il vaudrait mieux que Jonathan-Simon ne puisse y participer ?

A toutes ces questions les électeurs de la 8ème circonscription opposeront bientôt une fin de non-recevoir marquant pour certains la fin de l’âge d’or de la désinformation.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Serge Salfati pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz